Recherche avancée       Liste groupes



      
HARD FM / A.O.R   |  STUDIO

Commentaires (3)
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Style : Southgang
- Membre : Black 'n Blue, Msg

WARRANT - Dirty Rotten Filthy Stinking Rich (1989)
Par THE MARGINAL le 15 Mars 2004          Consultée 13089 fois

Après avoir passé plusieurs années à écumer les clubs, Warrant parvient enfin à ses fins en décrochant un contrat avec une maison de disque. Et c'est en 1989 qu'est publié dans le monde le tout premier album de la bande à Jani Lane: "Dirty rotten flithy stinking rich".

Ledit album ne tarde pas à se faire remarquer. Déjà,la pochette de l'album, à la fois hideuse et classe, attire l'attention. Quand aux chansons, elles sont typiquement orientées Hard US à la californienne. Warrant ayant eu l'occasion de tester en live ses compos, puis de les peaufiner; celles-çi sont particulièrement accrocheuses, joyeuses; bien servies de surcroit par la voix de Jani Lane. Il est vrai que "Down boys", un classique parmi les classiques; le très rythmé "Big talk" et "D.R.F.S.R", à la fois catchy et boogie-rock, sont des titres imparables. Pamri les autres titres de premeir choix, on peut citer "32 pennies", très rock n'roll et très fun; "So damn pretty(should be against the law)" qui est un up-tempo big-rock survitaminé et déchainé(NDLR: c'est mon titre préféré de l'album); "Ridin' high" et "In the sticks" qui se signale par son rythme syncopé.

C'est connu: les albums de Hard US, pour la plupart, contiennent 1 ou 2 ballades. Et ce premier effort discographique de Warrant n'echappe pas à la règle. Si "Sometimes she cries" est une ballade qui se laisse écouter, sans pour autant être transcendante; en revanche, "Heaven" est assez insupportable à écouter car trop sirupeux, trop mièvre. Ce titre s'est pourtant classé n° 2 des hits parades US et fut certifié single d'or.

En dehors des ballades, ce premier album de Warrant est réussi et apporte la preuve que Jani Lane et sa bande ont un potentiel intéressant, une personnalité qui leur permet de se demarquer de nombreux jeunes groupes californiens qui ne tarderont pas à leur emboiter le pas(les insipides Wild Boyz, en particulier).

A lire aussi en HARD FM / A.O.R par THE MARGINAL :


ELEMENTS OF FRICTION
Elements Of Friction (2001)
Une agréable surprise inattendue dans le Hard FM




ATTRACTION
Get Up N'shake (1999)
Du hard fm plutôt rare...


Marquez et partagez




 
   THE MARGINAL

 
  N/A



- Jani Lane (chant, guitare acoustique)
- Erik Turner (guitare)
- Joey Allen (guitare)
- Jerry Dixon (basse)
- Steven Sweet (batterie)


1. 32 Pennies
2. Down Boys
3. Big Talk
4. Sometimes She Cries
5. So Damn Pretty
6. D.r.f.s.r.
7. In The Sticks
8. Heaven
9. Ridin' High
10. Cold Sweat



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod