Recherche avancée       Liste groupes



      
VIKING METAL  |  STUDIO

Commentaires (3)
Questions / Réponses (2 / 5)
Lexique viking metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Fjoergyn, Rivendell, Bathory, Menhir

FALKENBACH - Ok Nefna Tysvar Ty (2003)
Par JULIEN le 3 Décembre 2003          Consultée 5230 fois

Six. C’est le nombre d’années qu’il nous aura fallu attendre avant que Vakyas, le seul maître à bord du Drakkar FALKENBACH, ne se décide de nouveau à mettre les voiles en direction de l’horizon du Viking Metal. Six années à guetter les craquements du bois de ce fier vaisseau pourtant originaire d'Allemagne, et qui est aujourd’hui de retour pour nous enchanter.

Auteur jusqu’ici de deux expéditions en ces terres de légende nordiques, FALKENBACH a toujours su battir son travail de glorification sur un mélange réussi et équilibré de rythmiques épiques, variées et parfois même Black, de synthés en nappes à la fois très présents et suffisamment discrets pour ne pas noyer l’esprit victorieux de la musique, et de diverses instrumentations de flûte et de guitares acoustiques. Côté chant, Vakyas alterne voix Black classique et chant clair dans la droite lignée de celui de Quorthon (BATHORY), le père du style, mais avec un soin nettement supérieur. Un agencement musical qui souffrait cependant autrefois d’un défaut : l’absence d’un véritable marteleur condamnant notre homme à l’utilisation de la boîte à rythme. Que l’on se réjouisse, Vakyas a paré à ce tracas, et a recruté un vrai équipage pour ce « Ok Tefna Tysvar Ty », conférant à l’ensemble un caractère authentique ravigorant.

Plus spécifiquement, ce troisième disque de FALKENBACH se signale par une disparition des tempos presque Black qui jalonnaient les flots du passé. Vakyas a modifié ses itinéraires, et n’emmène plus son vaisseau frayer dans les eaux tumultueuse qu’il fréquentait jadis. Aujourd’hui, l’homme circonscrit ses évolutions dans des zones où la houle est certes moins exigeante (le superbe acoustique « …The Ardent Awaited Land » en étant l’exemple le plus frappant), mais qui nous permettent en contrepartie de nous délecter plus largement de paysages encore plus majestueux qu’auparavant, le chant clair et des choeurs davantage présents y étant pour quelque chose : de l’énorme « Vanabis » (neuf minutes épiques fabuleuses) au non moins imposant « Farewell » en passant par le très BATHORY « Homeward Shores » (quel riff !), FALKENBACH attise une flamme qui n’a jamais oublié de brûler, mais que peu de groupes parviennent à maîtriser.

Plus épique, pas toujours si éloigné de la puissance de feu d’un THERION période « Secret Of The Runes » (sur « Donar’s Oak » notamment) en moins écrasant toutefois, ce nouveau FALKENBACH a les défauts de ses qualités : le tempo global plus modéré et la mise en valeur du caractère épique et évocateur du groupe et de ses arrangements soignés se fait au détriment d’une certaine vigueur passée, et a parfois tendance à susciter une impression de lassitude et de répétition. Mais c’est là la seule faille d’un album magistral dans le style, et dont le pouvoir ensorcelant est conséquent. Alors n'hésitez pas à embarquer !

A lire aussi en VIKING METAL par JULIEN :


WINDIR
Arntor (1999)
Un des plus beaux albums de viking metal qui soit

(+ 1 kro-express)



WINDIR
1184 (2001)
Une petite merveille de Viking Black

(+ 1 kro-express)

Marquez et partagez




 
   JULIEN

 
  N/A



- Vratyas Vakyas (tout !)


1. Vanabis
2. ... As Long As Winds Will Blow
3. Aduatuza
4. Donar's Oak
5. ... The Ardent Awaited Land
6. Homeward Shores
7. Farewell



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod