Recherche avancée       Liste groupes



      
THRASH METAL  |  STUDIO

Commentaires (9)
Questions / Réponses (2 / 10)
Lexique thrash metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Style : Hades [us]
- Membre : Metallica, Echobrain
 

 Site Officiel (905)

FLOTSAM AND JETSAM - Doomsday For The Deceiver (1986)
Par POSSOPO le 20 Février 2004          Consultée 8143 fois

Ne vous fiez pas à la pochette, Kelly David-Smith, Edward Carlson, Eric AK, Jason Newsted et Michael Gilbert ont sorti en 1985 un petit chef-d’œuvre. Je dis chef-d’œuvre car "Doomsday For The Deceiver" est tout simplement un remarquable disque de Thrash Metal, et petit car nous ne nous trouvons tout de même pas en présence de la nouvelle Joconde, sachons garder une certaine mesure et que cet adjectif a une connotation affectueuse qui sied à merveille à un groupe qui n’a jamais connu le succès de ses aînés et qui ne demande qu’à être chéri.

Ce que chacun est en droit d’attendre d’un album dans ce genre musical est finalement assez simple, des riffs acérés et des soli de guitare ultrarapides voire vaguement mélodiques. Les deux six-cordistes font leur travail avec talent et méthode. Les riffs sont particulièrement incisifs et leurs interventions dans les aigus qu’ils se partagent à tour de rôle fluides et véloces. Edward Carlson fait d’ailleurs montre de toute sa dextérité sur l’intro de der führer.

Mais ce premier effort ne se contente pas de ces pré-requis.

Sur le morceau "Doomsday For The Deceiver", les cinq thrasheurs savent ménager le suspense en débutant par une très belle mélodie électrique suivie de quelques doux arpèges acoustiques pour ensuite faire parler la poudre. Metalshock joue également de cet effet hitchcockien savoureux. Suivant l’exemple de "Ride The Lightning" paru un an plus tôt, le dernier titre est un merveilleux instrumental à la progression imperfectible. Il est d’ailleurs nettement plus complexe que "The Call Of Ktulu", pièce élégante, majestueuse mais simplissime dans sa construction.
L’ensemble des titres bénéficie d’une mélodicité peu commune et la section rythmique est impressionnante de vélocité. Le chanteur opère dans un registre suraigu, dans le ton de l’époque mais quelques secondes vous suffiront à décrisper votre fragile tympan.

Ces quelques explications devraient suffire, je l’espère, pour vous convaincre de l’immense valeur de cette galette. Vous avez évidemment remarqué que j’ai évité de m’attarder trop longuement sur la présence de l’ex-bassiste de METALLICA sur ce disque. La raison en est évidente. La plupart des gens (moi y compris, je dois avouer) ont découvert "Doomsday For The Deceiver" à cause de ce détail. Même si le membre fondateur de cette entité mésestimée a participé à la composition et a quasiment à lui seul assumé l’écriture des textes, son jeu de basse n’est pas particulièrement mis en valeur et FLOTSAM AND JETSAM mérite bien plus que l’étiquette réductrice «ancien groupe de Jason Newsted, bassiste de METALLICA». Cet album me fait penser à "The Legacy" de TESTAMENT, car il fait partie avec ce dernier de ces rares opus capables de rivaliser avec les meilleurs des géants du Thrash.

A lire aussi en THRASH METAL par POSSOPO :


SUICIDAL TENDENCIES
The Art Of Rebellion (1992)
Thrash metal

(+ 2 kros-express)



SUICIDAL TENDENCIES
How Will I Laugh Tomorrow When I Can't Even Smile Today (1988)
Thrash metal

(+ 1 kro-express)

Marquez et partagez




 
   POSSOPO

 
  N/A



- Eric A.k. (chant)
- Michael Gilbert (guitare)
- Edward Carlson (guitare)
- Jason Newsted (basse)
- Kelly David-smith (batterie)


1. Hammerhead
2. Iron Tears
3. Desecrator
4. Fade To Black
5. Doomsday For The Deceiver
6. Metalshock
7. She Took An Axe
8. U.l.s.w.
9. Der Führer
10. Flotzilla



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod