Recherche avancée       Liste groupes



      
THRASH METAL  |  STUDIO

Commentaires (4)
Lexique thrash metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Style : Hades [us]
- Membre : Metallica, Echobrain, Impellitteri, Fifth Angel
- Style + Membre : Overkill, Toxik
 

 Site Officiel (1496)

FLOTSAM AND JETSAM - The Cold (2010)
Par FREDOUILLE le 28 Février 2011          Consultée 7362 fois

Et si QUEENSRYCHE avait fait du Thrash, quel aurait été le résultat ? Quelle drôle de question vous en conviendrez, n'est-il pas ? Voire même carrément stupide puisque si le groupe de Seattle en avait fait ça n'aurait pas été QUEENSRYCHE, en tout cas pas le QUEENSRYCHE que nous connaissons tous. Soit le génial géniteur de chefs d'oeuvre tels que "Rage For Order", "Operation Mindcrime" ou encore "Promised Land".

Bref ! Mais alors quel rapport avec ce nouvel album de FLOTSAM & JETSAM (ancienne formation de Jason Newsted, ex-bassiste de METALLICA, faut-il encore le préciser ! Et actuellement chez les Canadiens de VOIVOD) ? Hein quel rapport dites-moi ? J'y reviendrai.

FLOTSAM & JETSAM est un des groupes vétérans de la scène Thrash américaine, logiquement oublié depuis des lustres désormais. Et pour cause. Depuis "Doomsday For The Deceiver" (1988), une perle Thrash de l'époque (le "Alice In Hell" du groupe en quelque sorte !), et le très bon "No Place For Disgrace" (je vous renvoie d'ailleurs aux chroniques disponibles de ces disques sur Nightfall), on ne peut pas dire que la suite discographique de la formation plaide en sa faveur. Loin de là. Entre un "Cuatro" (1992) plus que moyen ou un "Unnatural Selection" (1999) carrément minable, on peut tout à fait comprendre pourquoi cette formation est tombée aux oubliettes depuis belle lurette ! FLOTSAM a connu un désintéressement total. Pour preuve d'ailleurs, et jusqu'à aujourd'hui, il n'y a guère que les trois premiers albums du groupe chroniqués sur Nightfall. Ce n'est pas un hasard. Enfin, il me semble.
Moi-même, j'ai zappé au moins un quart de ses sorties. Hormis un souvenir honnête de "Drift" (1995), voire de "My God" (2001) (encore que...), je n'ai pas poussé plus loin mes investigations et ai carrément zappé le dernier album en date sorti en 2005, "Dreams Of Death". Par exemple.

Alors pourquoi ce regain d'intérêt vis à vis du groupe pour une chronique du dernier album de FLOTSAM & JETSAM ? Et bien vous remercierez mon cher collègue Shub, qui m'en a dit deux mots il y a quelques mois, un soir comme ça. Parfois on parle un peu sur MSN entre collègues... Soit on se raconte les choses de la vie, de la pluie et du beau temps, soit on parle musique (forcément c'est notre passion commune) et on se rencarde sur tel ou tel disque. Ce soir là, Shub revient vers moi et me parle du dernier OVERKILL (avis mitigé je crois, il confirmera ou infirmera) et du dernier HEATHEN (un bon album de son point de vue mais un poil trop mélodique pour lui !). Bref... Il vient ensuite à me parler du dernier FLOTSAM & JETSAM, "The Cold", leur dixième album. Je lui rétorque aussi sec, "Mais ils sont encore vivants ceux là ?"
Il me répond "oui ils sont vivants et "The Cold" est pas mal du tout (sans quand même casser trois pattes à un canard) d'ailleurs, il me rappelle par moments QUEENSRYCHE". Ni une, ni deux il me file deux liens et me voilà parti à écouter leur nouvel album en entier (tous les titres de "The Cold" étant disponibles sur Youtube).

Et bien vous savez quoi ? J'ai acheté l'album. Parce qu'en effet, Shub, ne s'est pas trompé. Ce nouvel album de FLOTSAM & JETSAM est plutôt pas mal du tout. Et oui tout peut arriver. Oh bien évidemment "The Cold" n'a rien d'un "Doomsday For The Deceiver", il n'y a en tout cas rien d'aussi virulent ou direct, n'en déplaise à certains. Mais où est donc passée cette énergie juvénile ?
Non, "The Cold" est davantage travaillé, mûrement réfléchi et joue davantage sur les ambiances, sur les atmosphères (plutôt sombres et vaporeuses dans l'ensemble ! - "Hypocrite" -), et possède même une belle brochette de mélodies (pour la plupart très réussies). Ce nouvel album est d'ailleurs très bien équilibré, entre moments purement Thrash (oh pas de double pédale sur "The Cold" seulement quelques accélérations rythmiques et des grosses guitares à la NEVERMORE comme sur les très puissants et modernes "Black Cloud" et "Falling Short" - excellent celui-là ! -) et passages relativement calmes et tout en finesse à l'image du magnifique titre éponyme "The Cold". L'introduction y est d'ailleurs magnifique avec ses arpèges "Queensrÿchiens" de toute beauté. J'ai dit "Queensrÿchien", vous avez bien lu.

Et oui on y vient, on y vient... Je veux parler de mon intro et de... Si QUEENSRYCHE avait fait du Thrash... Si QUEENSRYCHE avait fait du Thrash cela aurait peut-être donné "The Cold" ou un truc dans le genre. Tout simplement. Car en écoutant attentivement la galette, en s'y penchant de plus près, on y trouve beaucoup de similitudes avec le groupe de Seattle : ces arpèges sur l'introduction de "The Cold", ces quelques atmosphères au piano sur "Hypocrite" ou sur "Take", cette superbe ballade qu'est "Better Off Dead", ces magnifiques soli sur le très NEVERMORErien "Blackened Eyes Staring" et surtout... Surtout cette voix magnifique d'Eric "A.K." Knutson (quelle palette vocale !) qui, sur les passages calmes et plus nuancés, rappellera à bien des égards celle de Geoff Tate ("Hypocrite", "Take", "Better Off Dead", "Blackened Eyes Staring"). Et oui ! Bien évidemment, tous ces éléments ne sont pas pour me déplaire, bien au contraire et font d'ailleurs tout le charme de ce nouvel album.

Vous les combinez ensuite avec des éléments purement Thrash ci et là (ce final rythmique de folie sur le pourtant ennuyeux "Secret Life", "K.Y.A."), plutôt modernes de préférence, à la sauce NEVERMORE qui plus est ("Blackened Eyes Staring", "Falling Short", "Black Cloud") avec des guitares bien groovy, sans oublier ce coté mélodique si précieux et vous obtenez là un album relativement solide, varié et rondement bien ficelé. On saluera enfin et bien volontiers le super boulot effectué tout au long du disque par la doublette Edward Carlson/Mark Simpson. Super soli garantis.

"The Cold" ou l'album de la résurrection pour FLOTSAM & JETSAM ? A suivre. En tout cas, ce disque passe vraiment super bien et possède d'indéniables qualités. Un retour après 6 ans d'absence qui m'a donné envie de replonger dans la discographie du groupe. A commencer par "Dreams Of Death" sorti en 2005.

Morceaux préférés : "The Cold", "Hypocrite", "Falling Short", "Blackened Eyes Staring"
La ballade de l'album : l'irrésistible et touchante "Better Off Dead".

Note : un généreux 4/5 (histoire de marquer le coup, FLOTSAM & JETSAM ne nous avait plus habitués à un aussi bel album !). Un véritable coup de cœur pour moi !

A lire aussi en THRASH METAL par FREDOUILLE :


GRIP INC.
Nemesis (1997)
Thrash metal

(+ 2 kros-express)



DEPRESSIVE AGE
Electric Scum (1996)
Dernier album SOMPTUEUX, du Combo ex-est-Allemand


Marquez et partagez









 
   FREDOUILLE

 
  N/A



- Eric A. K. (chant)
- Mark Simpson (guitares)
- Edward Carlson (guitares)
- Jason B. Ward (basse)
- Craig Nielsen (batterie)


1. Hypocrite
2. Take
3. The Cold
4. Black Cloud
5. Blackened Eyes Staring
6. Better Off Dead
7. Falling Short
8. Always
9. K.y.a
10. Secret Life



             



1999 - 2022 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod