Recherche avancée       Liste groupes



      
HARD ROCK  |  STUDIO

Commentaires (4)
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

1982 Billy Idol
1984 Rebel Yell
1986 Whiplash Smile
1990 Charmed Life
1993 Cyberpunk
2002 Vh1 Storytellers
2005 Devil's Playground
2006 Happy Holidays
2014 Kings And Queens Of T...

BILLY IDOL - Kings & Queens Of The Underground (2014)
Par STEPHEN PAGE le 4 Février 2024          Consultée 965 fois

Alors que personne ne l'attendait, ce bon vieux Billy Idol revient d'entre les morts en 2005 avec un tonitruant "Devil's Playground" qui nous le montrait dans une forme olympique. Fort de ce presque coup de maître on était en droit d'espérer que Billy allait continuer de battre le fer et confirmer cette résurrection. Et bien non !!!
Hormis un "Happy Holidays" de chansons de Noël complètement dispensable sorti en 2006 il aura fallu attendre 2014 pour qu'enfin "Devil's Playground" ait droit à son successeur.

Du coup l'attente en valait-elle la chandelle ? Alors oui, clairement ce "KAQOTU" se situe dans le haut de la discographie de notre blondinet. Mais malgré de nombreuses qualités, il n'est toutefois pas exempt de quelques reproches et notamment dans la tracklist mais nous en reparlons plus bas.
Le premier mot qui me vient à l'esprit à l'écoute de cet album est mélancolie. Cet album transpire la mélancolie par tous les pores. Sans être un best-of on a l'impression que Billy est arrivé à un moment charnière de sa vie et qu'il a voulu nous montrer toutes ses facettes notamment celle la plus sombre. Car oui, l'album se veut sombre à l'image de "Blue Pills", titre d'ouverture, hymne tonitruant, plein d’énergie mais teinté d’un sentiment de tristesse. La chanson était dans les tiroirs depuis un moment. Sans doute notre Billy attendait d'avoir atteint la maturité nécessaire (presque soixante ans) pour enfin l'enregistrer. Sombre également au niveau du tempo général de l'album, très mid-tempo. Nous sommes très loin de la folie furieuse qui animait "Devil's Playground". Des morceaux comme "Eyes Wide Shut", "One Breath Away" ou encore "Ghost In My Guitar" sont vraiment emplis d'une certaine tristesse.

Mais fort heureusement, Billy Idol n'oublie pas ses racines Rock. "Can’t Break Me Down", le premier single, a ce côté Punk, exubérant à souhait et diablement accrocheur avec aux premières loges ce bon Steve Stevens à la guitare, toujours fidèle au poste. Impossible de ne pas parler du très speedé "Whiskey & Pills", véritable rouleau compresseur autobiographique sur le régime "Comme J'Aime" de Billy pendant des années... jouissif à souhait.
Mais le joyau de cet album est sans conteste le "Poscards From The Past", sorte de "Rebel Yell 2" qui à lui seul résume tout ce qu'est la musique de Billy Idol. Un mélange des genres entre Post-Rock, Punk et Électro sublimé par la guitare de Steve Stevens. Ce morceau est juste fantastique.

C'est donc un retour gagnant pour Billy Idol qui aurait presque pu être parfait si la tracklist avait été mieux agencée et son ventre mou de cinq morceaux dispatchés de manière différente. Mais ne boudons pas notre plaisir, Billy Idol & co signent ici un album très solide et Billy Idol montre qu'à presque soixante ans il en a encore sous le capot, et ce malgré les excès en tout genre.
RESPECT.

A lire aussi en HARD ROCK par STEPHEN PAGE :


MVP
Animation (1999)
All by myself




TABOO
Taboo (2022)
Ken sans Barbie


Marquez et partagez




 
   STEPHEN PAGE

 
  N/A



- Billy Idol (chant, guitares)
- Steve Stevens (guitares, basse, claviers)
- Billy Morrison (guitares)
- Erik Eldenius (batterie)
- Paul Trudeau (claviers)
- Stephen Mcgrath (basse)


1. Bitter Pill
2. Can’t Break Me Down
3. Save Me Now
4. One Breath Away
5. Postcards From The Past
6. Kings & Queens Of The Underground
7. Eyes Wide Shut
8. Ghosts In My Guitar
9. Nothing To Fear
10. Love And Glory
11. Whiskey And Pills



             



1999 - 2024 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod