Recherche avancée       Liste groupes



      
GROOVE METALCORE  |  STUDIO

Commentaires (2)
Lexique metalcore
L' auteur
Acheter Cet Album
 


ALBUMS STUDIO

2022 Malicious Intent

E.P

2020 The Other Side
 

- Style : Bleed From Within, Lamb Of God, Machine Head, Pantera, Parkway Drive, Trivium
 

 Facebook (5)

MALEVOLENCE - Malicious Intent (2022)
Par KOL le 14 Novembre 2022          Consultée 1691 fois

Oyez, oyez, gentes dames et damoiseaux, voici donc, sur le fil de la nouveauté, le meilleur morceau de Metalcore de l’année. "On Broken Glass" est ce que j’ai écouté de mieux en la matière au cours de cette année morose. C’est simple, il y a absolument tout ce que j’aime sur ce titre : une production lourde mais équilibrée, des riffs plombés et saccadés, des motifs lead à la guitare pour harmoniser les voix, un solo pied au plancher, un chorus profond et puissant, un petit breakdown naturellement placé, ainsi que deux chanteurs principaux bien distincts, sans que l’un n’ait à choisir le créneau de la guimauve. La piste, idéalement placée dans la tracklist, bute tout simplement. Hail to the kings...

MALEVOLENCE tape fort en 2022. Il faut dire que la scène Metalcore britannique est en pleine effervescence. Les BRING ME THE HORIZON et autres BULLET FOR MY VALENTINE ont enfanté une nouvelle génération, avec ARCHITECTS en figure de proue, mais également BLEED FROM WITHIN ou WHILE SHE SLEEPS pour porter haut les couleurs de ce genre à mon sens injustement mésestimé. Et les Anglais de MALEVOLENCE ne font pas tâche dans cette liste. Formé en 2010 par la paire de guitaristes, le combo sait prendre son temps pour graver sur vinyle ses chansons, puisque "Malicious Intent" n’est que leur troisième LP en douze ans. Cinq années se sont écoulées depuis "Self Supremacy", même si la formation avait su nous faire patienter avec l’EP "The Other Side" qui avait su séduire T-Ray en 2020.

Mais résumer le groupe à son appartenance Metalcore serait franchement réducteur, tant sa musique brasse au-delà de la formule consacrée. Définitivement une association entre Hardcore et Metal, MALEVOLENCE intègre des figures habituellement réservées au Groove de PANTERA ("Still Waters Run Deep"), MACHINE HEAD ("Do Or Die") ou de LAMB OF GOD, voire au Sludge ("Armageddon" et ses méandres envoûtants), ce qui rend particulièrement riche la mixture, au moins autant que ses accointances Melodeath. Et lui assure une belle durée d’écoute indubitablement, ce qui nous vaut ici cette chronique, près de six mois après la sortie de la galette. Au final, plus qu’à ses compatriotes, je rapprocherais l’opus des premiers essais de PARKWAY DRIVE, au moins jusqu’à "Ire". Le sincère respect des racines Hardcore n’empêche pas de metalliser l’ensemble, bien au contraire, et c’est ce qui est ici démontrée avec brio.

Le gang de Sheffield sait en effet s’y prendre question grattes, tant pour asséner des riffs bien lourds, parfois agrémentés d’harmoniques que ne renieraient pas Robb Flynn et sa clique. Mais là où tant de leurs congénères zappent la case solo, Josh Baines et Konan Hall ne se font pas prier. En parlant de ce dernier, il apporte également une touche profondément originale, avec son timbre grave et écorché, lui qui officie le plus souvent sur les refrains. Le contraste avec la voix typée Hardcore d’Alex Taylor qui martèle ses textes comme un damné surprend positivement et provoque une rupture, apportant une couleur profondément différente mais également chargée d’émotions. Le rendu est tout simplement excellent.

Ce cru 2022 est une belle réussite, avouons-le. Sans toutefois parvenir à maintenir sur toute la durée le niveau atteint sur la chanson citée en préambule à cette chronique, on ne dénote aucun temps faible à ces presque quarante minutes de son extrême, sans concession. MALEVOLENCE peut même se permettre de proposer un titre plus lent au milieu, "Higher Place". Loin d’être une Power balade de plus, la piste calme le jeu à bon escient et démontre un talent de songwriting, s’intégrant à merveille dans l’enchaînement des brûlots servis sur "Malicious Intent". Les harmonies trouvées sur les chants filent des frissons, habitées par une sincérité réelle, et démontrant un sens de la mélodie trop souvent absent dans le genre. Les gros durs aussi ont un cœur, et le groupe n’a pas peur de le montrer.

Mais évidemment, c’est bien dans le registre de l’agression que MALEVOLENCE excelle. "Salvation" représente également un bon exemple de ce que ce Metalcore raffiné sait faire de mieux, avec un petit featuring au passage de Matt K. Heafy de TRIVIUM (ce petit brigand est décidément dans tous les bons coups) tant au chant qu’à la sept-cordes. Ce titre rappelle d’ailleurs le meilleur des Floridiens, dans une progression assez typique, quand bien même celui-ci n’aurait pas participé à l’écriture. L’occasion pour moi de souligner la belle finition de l’album, tant dans sa production, musclée mais respectueuse du talent des musiciens (largement supérieure à la moyenne) que dans son artwork, soigné et élégant. Les gars ne se sont pas pressés, et grand bien leur en a pris.

Au moment de décerner les prix de fin d’année, ce dernier MALEVOLENCE ne sera pas loin du compte tant "Malicious Intent" rivalise d’intelligence et d’efficacité. Tout juste pourra-t-on regretter que la formule couplet rapide-chorus lent tend à se répéter un poil sur la durée, mais je chipote sans doute.

Note réelle : un franc 4/5 sans chichi.

A lire aussi en METALCORE par KOL :


VOID OF VISION
Chronicles Iii: Underworld (2022)
10 minutes de plaisir(s)




PARKWAY DRIVE
Atlas (2012)
Viva the underdogs !


Marquez et partagez






 
   KOL

 
  N/A



- Alex Taylor (chant principal)
- Josh Baines (guitare)
- Konan Hall (guitare, chant)
- Wilkie Robinson (basse)
- Charlie Thorpe (batterie)


1. Malicious Intent
2. Life Sentence
3. On Broken Glass
4. Still Waters Run Deep
5. Higher Place
6. Karma
7. Above All Else (feat. Matt Honeycutt)
8. Do Or Die
9. Salvation (feat. Matthew K. Heafy)
10. Armageddon



             



1999 - 2022 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod