Recherche avancée       Liste groupes



      
THRASH METAL  |  STUDIO

Lexique thrash metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Style : Killswitch Engage
- Membre : Act Of Defiance, Overkill, Toxik, Anthrax
- Style + Membre : All That Remains

SHADOWS FALL - Retribution (2009)
Par METALINGUS le 9 Novembre 2022          Consultée 310 fois

Que dire qui n’a pas déjà été mentionné sur SHADOWS FALL ? Déjà, bon nombre de Metalleux connaissent le groupe que de nom. D’autres ont déjà entendu un ou deux titres (particulièrement "The Light That Blinds", gracieuseté de Guitar Hero) mais n’ont, à proprement parler, jamais acheté un de leurs CD. Autrement dit, SHADOWS FALL ne fait pas soulever les masses dans notre communauté.

Les Américains n’ont pas changé leur style d’un iota depuis "Threads Of Life". Ainsi, je ne ferai pas l’erreur de me répéter inutilement mais soulignerai seulement que j’ai toujours reproché à nos Américains la même chose. Globalement, ça riffe, ça tricote, ça Thrashe, ça enchaîne les solos. Les gars sont habiles et maîtrisent parfaitement leur "sujet". Mais c’est froid, affreusement froid. Un peu comme du ANNIHILATOR avec le génie de Jeff Waters en moins.

Bien sûr, avec tout ce talent, on est en droit d’attendre gros de ce nouvel essai. Avec plusieurs morceaux qui affichent six minutes au compteur, on se dit que ça va bouger grave. Ainsi, je reviens régulièrement à "Retribution" en me disant que, quand même, ça doit être un putain d’album au vu de tout le talent. Mais non, rien n’y fait.

On commence donc par le problème numéro un : le chant de Brian Fair qui est d’une monotonie sans nom. Les couplets sont très banaux et les refrains n’accrochent pas. J’ai eu le même problème avec mes hameçons lors de mon dernier voyage de pêche. Sa voix ne ressemble à rien et ne serait aucunement identifiable lors d’un concours.

Déjà, c’est majeur comme problème. Mais le calvaire de SHADOWS FALL ne s’arrête pas là. Les musiciens sont talentueux mais, comme mentionné, la musique n’élève pas le niveau. C’est avantageux d’être un musicien adroit, mais les gars apportent un sentiment de vide. Je sais, j’ai l’air un peu con en écrivant cette chronique car il est clair que les gars ne sont pas des manchots et savent jouer, mais le rendu est tellement froid, trop froid. Un peu comme "And Justice For All" sans la qualité des textes et les soli de génie.

Alors, on retient quoi de toute cette expérience musicale ? Pas grand-chose malheureusement, cette homogénéité d’ambiance se rapprochant du zéro fait en sorte que je ne me souviens de rien après des dizaines d’écoutes. C’est mécanique, on a l’impression que c’est fait par un ordinateur. Zéro, feeling quoi.

Qu’est-ce qui sauve notre SHADOWS FALL d’être un énième groupe à avoir l’incroyable déshonneur d’avoir un album à une étoile dans le répertoire de NIME ? Le respect, je dirais. Celui de me dire que les gars ont quand même bourlingué solide pour arriver jusqu’à "Retribution". Le prix de consolation est peu élevé, mais dans les circonstances, c’est le meilleur que je puisse faire.

Morceau préféré : "Alison Hell".

A lire aussi en THRASH METAL :


FLOTSAM AND JETSAM
Doomsday For The Deceiver (1986)
Thrash metal




STONE
Colours (1990)
L'émancipation, ça a du bon


Marquez et partagez




 
   METALINGUS

 
  N/A



- Brian Fair (chant)
- Jon Donais (guitare solo)
- Matt Bachand (guitare rythmique)
- Paul Romanko (basse)
- Jason Bittner (batterie)


1. The Path To Imminent Ruin
2. My Demise
3. Still I Rise
4. War
5. King Of Nothing
6. The Taste Of Fear
7. Embrace Annihilation
8. Picture Perfect
9. A Public Execution
10. Dead And Gone



             



1999 - 2022 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod