Recherche avancée       Liste groupes



      
THRASH/METALCORE  |  STUDIO

Lexique thrash metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Style : Killswitch Engage
- Membre : Act Of Defiance, Overkill, Toxik, Anthrax
- Style + Membre : All That Remains

SHADOWS FALL - The Art Of Balance (2002)
Par METALINGUS le 16 Septembre 2021          Consultée 712 fois

Dû aux comparaisons récurrentes avec les groupes de Death Metal Mélodique de Gothenburg (IN FLAMES, AT THE GATES, etc.), SHADOWS FALL prend une décision majeure sur le plan musical. Les sous-genres étant très nombreux, les gars mélangent plusieurs styles afin de créer le leur.

De prime abord, on peut retrouver du Thrash à leur musique, mais également du Metalcore. Le duo peut sembler surprenant en premier lieu : il est difficile d’imaginer SLAYER cohabiter avec KILLSWITCH ENGAGE. Bizarrement, le résultat est tout de même convaincant. On entend ainsi l’agressivité et la "barbarie" du Thrash, mais aussi le résultat très compact mixé à la mélodie si chère au Metalcore. Exercice difficile donc de faire un comparatif avec un autre groupe tellement les gars sont seuls dans leur propre style. Je dirais néanmoins que l’on pourrait faire un comparatif potentiel avec LAMB OF GOD. Encore là, la comparaison est à prendre avec un grain de sel.

"The Art Of Balance" est un nom qui va comme un gant au troisième effort de SHADOWS FALL. En effet, tout est une question d’équilibre ici. Les gars admettent d’ailleurs avoir tenté de bien mélanger les doses de musique avec les moments plus vocaux. L’agressivité se mélange très bien avec les moments mélodiques. On a d’ailleurs deux morceaux instrumentaux qui, pour une fois, ne servent pas de remplissage. "Casting Shade" est un beau moment acoustique que je préfère.

Alors que nous sommes dans le sujet musical, il est intéressant de noter "A Fire In Babylon" vers la fin de l’album et ces sept minutes de musique qui nous fait voyager de bien belles façons. Un long début de titre, une introduction qui annonce les choses à venir avant de lâcher les enfers.

Le dernier titre, "Welcome To The Machine", est une reprise de PINK FLOYD et, bien qu’intéressante, car plaisant d’entendre SHADOWS FALL aller vers un style totalement inverse, est plutôt anecdotique au final. Je dirais même que j’aurais de très loin préféré que "The Art Of Balance" se termine avec "A Fire In Babylon" qui aurait eu une fin absolument parfaite.

Si les gars n’obtiennent pas la note maximale, c’est bien entendu parce qu’il y a ici quelques morceaux qui sont plus banals, moins inspirés par moment. Bien sûr, nous avons tous nos préférences, et il n’y a que très peu de moments où l’on s’emmerde véritablement. Ainsi, le trio du noyau du disque est pour moi le moment fort de l’album : "Casting Shade", "Stepping Outside The Circle" et le morceau éponyme qui est absolument délicieux.

Un changement salutaire que ce Metalcore/Thrash. Il permet à SHADOWS FALL de trouver finalement sa propre identité et de mettre à l’extérieur des jupons de la scène de Gothenburg.

Morceau préféré du grand méchant loup : "The Art Of Balance".

Morceau faisant voyager : "A Fire In Babylon".

A lire aussi en THRASH METAL :


ANNIHILATOR
Double Live Annihilation (2003)
Thrash/metalcore




RAISE HELL
City Of The Damned (2006)
Heavy Thrash de haute volée! Un retour en force!


Marquez et partagez




 
   METALINGUS

 
  N/A



- Brian Fair (chant)
- Jon Donais (guitare solo)
- Matt Bachand (guitare rythmique)
- Paul Romanko (basse)
- Jason Bittner (batterie)


1. Idle Hands
2. Thoughts Without Words
3. Destroyer Of Senses
4. Casting Shade
5. Stepping Outside The Circle
6. The Art Of Balance
7. Mystery Of One Spirit
8. The Idiot Box
9. Prelude To Disaster
10. A Fire In Babylon
11. Welcome To The Machine



             



1999 - 2021 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod