Recherche avancée       Liste groupes



      
DEATHMéLOCORE  |  STUDIO

Lexique death metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

 Myspace Officiel Du Groupe (548)

WINDS OF PLAGUE - Blood Of My Enemy (2017)
Par FENRYL le 16 Mars 2022          Consultée 504 fois

En octobre 2017, au moment de la sortie de ce sixième album L.P, WINDS OF PLAGUE propose quelques évolutions notables. En effet, il s’agit de sa première signature en dehors de son label "historique", à savoir Century Media. Direction eOne – Good Fight. Le line-up évolue avec le départ de… tout le monde sauf Johnny ! Il faut noter qu’en 2015, ce dernier avait annoncé un bref hiatus dans la vie du groupe, laissant craindre le pire…
Il n’en est rien mais force est de reconnaître que ce classique "renverser la table" peut inquiéter à juste titre bon nombre d’auditeurs.

"Blood Of My Enemy" ménage globalement un peu tout le monde : il va rassurer les fans de la première heure mais apporter son lot de "surprises". Côté classique, l’opus s’ouvre sur un nouveau titre instru/ambiance. L’artwork retrouve un côté japonisant plus précis et soigné que sur "Resistance". Une douzaine de titres et toujours moins de quarante minutes de… Mais de quoi au final ? C’est bien à ce niveau que l’évolution est notée/notable : jusqu’ici, WOP œuvrait dans un Deathcore certes qualifié par son géniteur comme Symphonique mais plutôt Brutal. La voix de Cooke était grave et caverneuse, les murs de riffs dans les règles de l’art, agressifs et puissants.

À ma (grande) surprise, le son semble s’apaiser tout comme le chant, lorgnant vraiment très/trop souvent vers le Death Mélodique. C’est bien simple, avec un "Nameless Walker" par exemple, c’est vers IN FLAMES que l’on navigue. Le côté Hardcore est toutefois encore décelable ("A Walk Among The Dead", avec ces quelques petites harmoniques artificielles et ces nappes de clavier, "Kings Of Carnage", "Soul Eater" ou "Snakeskin" qui contentera les fans de HATEBREED par exemple) mais même le chant s’adoucit ("Dark Waters") car le Metalcore prend petit à petit.

Ce que l’on ne pensait pas voir venir s’opère insidieusement : Adrienne Cowan en charge des claviers place ses premiers chœurs féminins ("From Failure, Comes Clarity") avant d’inévitablement débouler sur le refrain de "Blood Of My Enemy". Pas forcément raté mais sacrément pas à l’ordre du jour chez WINDS OF PLAGUE ! Le pire dans tous ces constats, c’est bien la disparition des bons gros growls ultra deatheux de Cooke qui donnaient vraiment une toute autre tonalité à ce groupe.

En incorporant tous ces éléments, WINDS OF PLAGUE semble perdre une partie de son mojo et rentrer dans le rang. Certes, désormais connu et reconnu sur de nombreuses scènes clairement en se faisant un nom (les Américains entraînés par leur charismatique leader adorent être en tournée, tout le monde le sait), le combo rentre dans le range et aseptise son contenu : si le Deathcore est votre tasse de thé, c’est souvent que le Metalcore et le Death Mélodique ne vous contentent pas ou plus assez.

Avec ce "Blood Of My Enemy", WINDS OF PLAGUE réalise une drôle de pirouette : il réussit à rehausser le niveau global par rapport à un "Resistance" sans pour autant obtenir une note chiffrée différente ! Moyen à convenable, cet opus est plus agréable que son aîné ce qui lui vaut son étoile supplémentaire, mais il ne fera pas davantage date dans l’Histoire ni du groupe ni du genre… WINDS OF PLAGUE était apprécié pour ses caractéristiques : voir ces artistes œuvrer en terre "classique" laisse une sensation d’inachevé, surtout à la lumière de la discographie passée. Espérons que cela ne soit qu’un passage et que ce line-up fasse le point sur ce premier test sympathique mais trop timide pour du soi-disant Deathcore.

Note réelle : 2,5/5.

Top : rien de particulier au final...

A lire aussi en DEATH METAL par FENRYL :


BEHEMOTH
Opvs Contra Natvram (2022)
Chaînon manquant de l'histoire récente de BEHEMOTH




AMON AMARTH
Wrath Of The Norsemen (2006)
Overdose de Viking Death Metal !


Marquez et partagez




 
   FENRYL

 
  N/A



- Johnny ''plague'' Cooke (chant, basse)
- Michael Montoya (guitare)
- Justin Bock (guitare, basse)
- Adrienne Cowan (claviers, chant additionnel féminin)
- Art Cruz (batterie, percussions)


1. A New Day
2. Nameless Walker
3. Kings Of Carnage
4. Soul Eater
5. From Failure, Comes Clarity
6. Blood Of My Enemy
7. Snakeskin
8. Never Alone
9. 5150
10. Either Way You Lose
11. A Walk Among The Dead
12. Dark Waters



             



1999 - 2022 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod