Recherche avancée       Liste groupes



      
POWER METAL  |  STUDIO

Commentaires (1)
Questions / Réponses (1 / 0)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


ALBUMS STUDIO

2021 Vera Cruz

ALBUMS LIVE

2020 Temple Of Shadows In Concert
 

2021 Vera Cruz
 

- Membre : Harmony, Paul Dianno
- Style + Membre : Almah, Angra
 

 Site Officiel (58)

Edu FALASCHI - Vera Cruz (2021)
Par JEFF KANJI le 17 Novembre 2021          Consultée 1546 fois

Je pourrais très bien commencer cette chronique en citant mon premier paragraphe de "Temple Of Shadows In Concert".

Chef d'œuvre indépassable et indépassé que le nouvel ANGRA ajoutait non sans un rictus revanchard à son catalogue post-Matos. Ce concept-album compact et dense aux invités triés sur le volet n'a jamais vraiment connu de successeur direct, la célèbre formation brésilienne s'en allant explorer concrètement les terres Metal Progressif avec un "Aurora Consurgens" plutôt déstabilisant.

Si vous aussi vous attendiez un ANGRA qui parviendrait un tant soit peu à assumer la filiation de cet album séminal, je vous enjoins volontiers à me rejoindre du côté de la formation d'Edu Falaschi, qui prend la relève du moribond ALMAH, dont le surdoué Marcelo Barbosa devait remplacer l'enfant prodigue parti chez MEGADETH au sein de la formation mère. Ainsi, en frais de Power Metal bien branché Prog et axé virtuosité, tout semble ramener à ANGRA du moment qu'on est brésilien. Et c'est un peu le problème d'Edu depuis qu'il n'en fait plus partie. Si ALMAH a su se bâtir, hélas de façon un peu confidentielle il faut le dire, une carrière des plus honorables, Edu ne s'en sortait pas, et inaugurera d'ailleurs la discographie sous son nom par "Moonlight" un disque… de reprises d'ANGRA.

J'aimerais sincèrement passer toute cette chronique à parler du talent réel d'Edu, en pleine possession de ses capacités vocales, peut-être même meilleur maintenant qu'au début des années 2000, auteur avec ses comparses d'un premier recueil de compositions originales incroyablement accrocheur, tout en étant virtuose, que ce soit par la vitesse d'exécution (quelle frappe de mule d'Aquiles Priester, peut être le meilleur musicien à être passé finalement à l'ennemi), dans le déroulement des idées et la construction fluide des morceaux. Comme souvent en Amérique du Sud, le propos est généreux, sans toutefois atteindre l'overdose, même s'il est évident que les amateurs de Doom vont devoir en éviter l'écoute pour la santé de leur petit cœur.

Ça trace, très souvent, ce qui ne veut pas dire que les parties calmes sont absentes (notamment sur la réussie "Skies In Your Eyes" ou le final "Rainha Do Luar" (qui cite presque ouvertement le "Lac Des Cygnes" de TCHAÏKOVSKY) chanté en duo avec la vedette locale Elba Ramalho. Un morceau un peu plus surprenant, à l'image du "Lanternas Dos Afogados" sur le "1755" de MOONSPELL, pour refermer un album de haute tenue, où l'on n'a absolument pas le temps de s'ennuyer, même si parfois je dois reconnaître que la systématisation des soli harmonisés pourrait presque me fatiguer. Mais c'est largement contrebalancé par des riffs parfois fort bienvenus (j'adore celui de "Crosses") et une gestion des ambiances optimales ; le morceau de bravoure "Land Of Ahoy" ou encore les sept minutes de "Face Of The Storm" qui passent en un éclair et où le duo avec Max Cavalera fonctionne d'enfer.

Mais je dois reparler d'ANGRA désolé. Et c'est la raison principale m'empêchant de glisser ce disque en Sélection du Site. Car il apparaît évident qu'Edu et ses comparses ont bien fait leurs devoirs et sont restés à dessein profondément imprégnés de l'expérience "Temple Of Shadows In Concert". Car "Vera Cruz" est clairement un "Temple Of Shadows II" et même beaucoup trop par certains aspects. "The Ancestry", la brillante et hymnique ouverture, rappelle "The Temple Of Hate", "Sea Of Uncertainties" nous ressort les décalages rythmiques et la construction de "Angels And Demons", "Crosses" c'est "Spread Your Fire", "Skies In Your Eyes" pour "Wishing Well", même la pièce progressive "Land Ahoy" nous ressort les arpèges à la "Shadow Hunter" (tout en rejouant l'intro de percussions de "Nothing To Say", on n'est plus à une citation près). Promis j'arrête.

Mais si la forme musicale de "Temple Of Shadows" a fait ses preuves, pourquoi ne pas la reprendre ? On dit souvent que la musique est affaire d'inspiration et de compétence technique, mais BACH a montré il y a déjà des siècles que si un enchaînement d'accords entraîné par les mélodies proposait souvent plusieurs solutions, il y a toujours LA meilleure qui rend le tout magique ou tout du moins évident pour l'Homme, dans la manière que la musique a de résonner en nous. Dans le cas d'Edu FALASCHI, je ne sais pas si le calque représenté par l'album de 2005 est une facilité ou juste une démonstration de ce que je viens de dire. Ce que je sais c'est que ça fonctionne du tonnerre, et que "Vera Cruz" est un très bon album, et pour l'instant clairement sur le podium du style pour une année 2021 qui aura été pour l'instant avare dans le genre, s'affirmant comme le meilleur album d'ANGRA depuis quinze ans. Oups désolé, ça m'a échappé !

A lire aussi en POWER METAL par JEFF KANJI :


NANOWAR [OF STEEL]
A Knight At The Opera (2014)
This is the true Metal of steel




MINDMAZE
Back From The Edge (2014)
Le coup d'éclat des américains


Marquez et partagez




 
   JEFF KANJI

 
  N/A



- Edu Falaschi (chant, , claviers, guitare acoustique)
- Raphael Dafras (basse)
- Roberto Barros (guitare)
- Diogo Mafra (guitare)
- Fábio Laguna (piano sur 4,10)
- Aquiles Priester (batterie)
- -
- Tito Falaschi (guitare solo sur 10)
- Tiago Mineiri (piano sur 7,12)
- Federico Puppi (violoncelle sur 10,12)
- Marcus César (percussions)
- Thiago Bianchi (chœurs)
- Raíssa Ramos (chœurs)
- Mi Alvelli (chœurs)
- Fábio Caldeira (chœurs)
- Rafael Meninão (accordéon sur 12)
- Pablo Greg (orchestrations)
- Maestro Adriano Machado (orchestrations sur 12)
- Max Cavalera (vocaux sur 11)
- Elba Ramalho (chant sur 12)


1. Burden
2. The Ancestry
3. Sea Of Uncertainties
4. Skies In Your Eyes
5. Frol De La Mar
6. Crosses
7. Land Ahoy
8. Fire With Fire
9. Mirror Of Delusion
10. Bonfire Of The Vanities
11. Face Of The Storm
12. Rainha Do Luar



             



1999 - 2022 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod