Recherche avancée       Liste groupes



      
POWER METAL  |  STUDIO

Lexique power metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Style : Secret Sphere, A Sound Of Thunder
- Membre : Ashes You Leave
 

 Facebook (167)

FROZEN CROWN - Winterbane (2021)
Par JEFF KANJI le 1er Octobre 2021          Consultée 622 fois

Que s'est-il passé ? Entre ce design qui sacralise la figure de Jade Etro, et les bouleversements internes rencontrés par FROZEN CROWN, on peut dire que si certains ont pu profiter des périodes d'isolation pour laisser parler leur créativité, d'autres ont dû gérer une crise économique et humaine plus problématique. C'est pourquoi le FROZEN CROWN version 2021 est un peu différent de celui que nous avons connu sur ses deux premiers albums sortis en 2018 et 2019. En effet, l'élégante et redoutable six-cordiste Talia Bellazecca ainsi que le reste du line-up ont tout simplement disparu. Seul le couple Mondelli/Etro, gardien du temple FROZEN CROWN, demeure en poste, et encore…

En réalité, Federico Mondelli, le compositeur du groupe semble s'être mis quelque peu en retrait, puisque ses contributions vocales ne sont plus qu'un lointain souvenir, alors que je trouvais justement intéressant la complémentarité des deux chants, masculin et féminin, qui s'était déjà bien estompée sur "Crowned In Frost". Il faut dire que le bougre s'est bien occupé, car il a également sorti la même année le premier album de VOLTURIAN, son projet Melodeath (sa growleuse Federica Lanna fait même une apparition sur "Angels In Disguise").

Ce qui ressort de la communication du groupe, c'est une volonté de jouer à mort sur le rôle prépondérant de Jade Etro et de sa nouvelle complice, la jeune et douée Fabiola Bellomo avec qui elle effectue quasi toutes les apparitions de FROZEN CROWN sur les réseaux sociaux. La blonde et la brune, liées indéfectiblement dans leur souhait de pousser la formation italienne le plus loin possible. Voilà pour l'aspect marketing, le résultat c'est donc la sortie en avril 2021 de "Winterbane" le troisième recueil de compositions de la bande, toujours supporté par Scarlet Records qui était un peu en mal de signatures costaudes après quelques années à nous proposer de nouvelles formations de qualité.

Je dois bien le reconnaître, "Winterbane" n'arrive toujours pas, cinq mois après sa sortie, à me convaincre. Oh il y a tout de même des "Embrace The Night" et "Far Beyond" qui sont des brûlots Speed hyper cool, la seconde particulièrement, avec son riffing limite Death Mélodique qui avait quelque peu singularisé le groupe, notamment sur "The Fallen King". Du point de vue des soli, on ne peut pas dire que ça n'envoie pas le pâté, mais Sheena, le surnom de Fabiola, ne parvient pas à faire oublier sa talentueuse prédécesseur au poste. Et puis si Giada 'Jade' Etro peut tout à fait demeurer l'interprète capable de puissance, elle le montre à plusieurs moments sur "Winterbane", je dois avouer qu'elle n'a pas une voix suffisamment caractéristique ou une patte personnelle qui me donnent envie de l'écouter pendant des heures. Nul doute qu'elle chante très bien, et qu'elle convient à la musique de son groupe, mais l'entendre pendant cinquante minutes, j'avoue que ça me saoule un peu, n'est pas Noora Louhimo ou Ida Haukland qui veut.

En conséquence, le groupe affiche hélas ses limites quand il s'attaque au "Nightcrawler" de JUDAS PRIEST, transposé pour l'occasion pour convenir à la voix de Jade, qui ne parvient jamais vraiment à s'approcher de la force d'interprétation du grand Rob Halford. Pourquoi pas donc, mais c'est je dois l'avouer l'un des rares moments où je retrouve un peu d'attention dans cette deuxième moitié d'album franchement pas au niveau de la première, ni même des précédents efforts du groupe.

"Winterbane" enchaîne les riffs techniques, qui se veulent dynamiques (mais parfois vraiment bateau cf "Angels In Disguise"), les prestations rapides, comme pour tenir la dragée à UNLEASH THE ARCHERS, mais l'ensemble est bien peu mémorable, et il me sera bien difficile de ressortir davantage ce disque que pour les trois premiers titres, une bien maigre moisson pour ce millésime 2021. Album de convalescence ? Rendez-vous au prochain pour, je l'espère, dissiper mes craintes.

A lire aussi en POWER METAL par JEFF KANJI :


KELDIAN
Outbound (2013)
2013 : le podium des outsiders




FIREWIND
Firewind (2020)
Enfin Gus G. s'est sorti les doigts !


Marquez et partagez




 
   JEFF KANJI

 
  N/A



- Francesco Zof (basse)
- Niso Tomasini (batterie)
- Fabiola 'sheena' Bellomo (guitare lead)
- Federico Mondelli (claviers, guitare, chant)
- Giada 'jade' Etro (chant, chœurs)
- -
- Federica Lanna (growls, chant additionnel sur 7)


1. Embrace The Night
2. Towards The Sun
3. Far Beyond
4. The Lone Stranger
5. Crown Eternal
6. The Water Dancer
7. Angels In Disguise
8. Nightcrawler (cover Judas Priest)
9. Tales Of The Forest
10. Blood On The Snow



             



1999 - 2021 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod