Recherche avancée       Liste groupes



      
ROCK PROGRESSIF  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

1991 On The Sunday Of Life
1993 Up The Downstair
1995 The Sky Moves Sideway...
1996 Signify
1999 Stupid Dream
2000 Lightbulb Sun
2001 Recordings
2002 In Absentia
2004 Warszawa
2005 Deadwing
  Arriving Somewhere (dvd)
2006 Rockpalast
2007 Fear Of A Blank Plane...
  Nil Recurring
2009 The Incident
 

- Style : Earthside, Odd Logic, Prehistoric Animals, Altesia
- Style + Membre : Steven Wilson
 

 Site Officiel (130)

PORCUPINE TREE - Recordings (2001)
Par JAZ le 12 Mai 2020          Consultée 446 fois

Préambule : On m’a donné une phrase merdique à mettre en intro et tenter de faire un lien avec l’album dont on va parler aujourd’hui, bon je vous la donne : "Les discothèques c’est comme le cassoulet, il reste toujours un bout de gras au fond de la boîte". Et quel bout de gras, parfois on trouve de bonnes surprises malgré son manque apparent de visibilité. Ce serait dommage de passer à côté de ça car c’est un album tout autant majeur que le reste de la discographie du groupe. Il s’agit d’une compilation de morceaux rares, de répétitions inédites et de B-sides du groupe provenant de sa meilleure période à mes yeux. Et ce serait idiot de se passer de cet album, il a une place de choix dans notre discographie déjà ô combien complète.

D’ailleurs, profitons-en car c’est le dernier où l’on verra Chris Maitland à la batterie avant d’être remplacé par Gavin Harrison, les deux ayant un style propre faisant tout le charme des différentes époques du groupe. En réalité chaque disque de cette formation nous transporte dans une nouvelle époque. Nous trouvons la vague psychédélique ("On The Sunday Of Life", "Up the Downstairs"), la vague progressive ("The Sky Moves Sideways", "Signify") la vague Pop Rock ("Stupid Dream", "Lightbulb Sun"), la vague Metal ("In Absentia", "Deadwing") et la vague conceptuelle ("Fear Of A Blank Planet", "The Incident"). Ici nous sommes entre tout ça, en vrai juste avant l’époque faisant la part belle aux distorsions sonores qui aura son lot d’admirateurs et de détracteurs.

Le tout est homogène et nous plonge dans de nombreuses ambiances propres au groupe. Prenons le premier morceau, "Buying New Soul" qui, du long de ses dix minutes jouissives nous offre une ambiance feutrée où chaque instrument à son mot à dire, la voix de Steven nous guidant dans ce voyage apaisant. Pour moi un véritable classique du groupe, dommage qu’il ne fut pas régulièrement joué en live. "Access Denied" n’est pas sans nous rappeler The BEATLES qui nous change radicalement de rythme, on ne sait pas sur quel pied danser avec cet album (je vais y revenir plus loin car on peut penser que je me contredis vu que je parlais d’homogénéité), en même temps c’est une compilation donc nous n’avons pas à nous en plaindre. "Untitled" est un peu dans la même veine que le premier morceau, très semblable dans l’ambiance, c’est même à se demander si ce n’était pas le même à l’origine, seule la direction vers laquelle il se dirige crée un pont entre les deux.

Vous aimez le Drone ? Vous n’allez pas être déçu.e.s avec "Ambulance Chasing", instrumental clairement corrélé avec deux autres projets de WILSON, I.E.M. et BASS COMMUNION, nous avons droit ici à un savant mélange de synthétiseurs déchaînés nous montrant une fois de plus toutes l’étendue de la palette créative du groupe et de son géniteur. Puis enfin nous avons également une version doublée en longueur du déjà bien progressif "Even Less". Mieux que l’original mais très certainement trop longue pour pouvoir figurer sur l’album "Stupid Dream", c’est un argument qui peut nous pousser à nous procurer cet album.

Petit éclaircissement sur l’homogénéité : l’album est homogène qualitativement parlant mais les morceaux sont disposés d’une drôle de façon car nous trouvons là des morceaux Prog ("Buying New Soul", "Untitled", "Even Less") entrecoupés de courtes ballades ("Access Denied", "Disappear", "In Formaldehyde") avant de revenir sur du Drone psyché ("Cure For Optimism", "Ambulance Chasing", "Even Less"), tout est excellent mais fait la part belle aux ambiances différentes. Nous avons là une pièce majeure enfermant plusieurs années d’existence déjà au compteur avant que le groupe ne se dirige vers une nouvelle aventure, sans Chris Maitland.

Je vous souhaite un bon confinement les gens. 4,5 arrondi à 4, faut pas déconner non plus.

A lire aussi en ROCK PROGRESSIF par JAZ :


PORCUPINE TREE
Stupid Dream (1999)
Pop et classe!




PORCUPINE TREE
Lightbulb Sun (2000)
Un de plus au panthéon !


Marquez et partagez




 
   JAZ

 
  N/A



- Steven Wilson (chant, guitare, piano, claviers, dulcimer, hammond)
- Richard Barbieri (claviers, synthétiseurs, orgue hammond, mellotron sur 8)
- Colin Edwin (basse, contrebasse)
- Chris Maitland (batterie, percussions)
- Theo Travis (flûte sur 6,8, saxophone sur 6)


1. Buying New Soul
2. Access Denied
3. Cure For Optimism
4. Untitled
5. Disappear
6. Ambulance Chasing
7. In Formaldehyde
8. Even Less (full Version)
9. Oceans Have No Memory



             



1999 - 2020 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod