Recherche avancée       Liste groupes



      
BLACK ATMO/FOLK  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Membre : Hate Eternal, Aborted
- Style + Membre : Cradle Of Filth

ABIGAIL WILLIAMS - Walk Beyond The Dark (2019)
Par MEFISTO le 31 Janvier 2020          Consultée 1287 fois

Il n’y a pas meilleur moment qu’à un début de carrière pour effectuer un virage et rectifier le tir lorsque les premières salves ont raté la cible. C’est ce que les Américains d’ABIGAIL WILLIAMS ont fait après leur premier album Black Sympho, vous le savez maintenant, et la formule qu’ils ont adoptée depuis ce temps s’est non seulement consolidée, mais elle fructifie. "Walk Beyond The Dark" en est un excellent exemple, après les non-moins solides et sombrement mélodiques "In The Absence Of Light", "Becoming" et "The Accuser".

Cette cuvée sortie fin 2019 est donc un cinquième skeud pour le projet maintenant piloté en solo par Ken Sorceron (aussi membre de mon chouchou Sludge LORD MANTIS), qui s’est adjoint les services de musiciens studio pour piocher les toms et gratter la basse et les guitares. Bref, une énième entité Black commandée par un seul général. L’Histoire nous a démontré que le Black, style très introspectif et personnel malgré ses quelques grandiloquences, est une des chapelles qui se dirigent le mieux seul.
ABIGAIL maîtrise dorénavant tous les atouts et clichés du Black américain : très organique, avec une production un brin crasseuse, une forte sensibilité découlant d’une culture Folk profondément enracinée, de la mélodicité tantôt envoûtante tantôt mélancolique…
Ici, WITTR a couché avec PANOPTICON, sans trop regarder NIGHTBRINGER, AKHLYS et consorts pour garder la majorité de son humanité et ne pas sombrer dans les abîmes de la musicalité impériale. Le résultat est brillant.

Sorceron a plus d’une surprise dans sa poche pour teinter simultanément son Black de lumière et de tristesse. Au premier chef, on retrouve ce fameux violoncelle à la palette large et variée, manœuvré ici par Kakophonix. Je trouve important de le nommer, car sa touche forge la personnalité d’ABIGAIL WILLIAMS comme jamais. L’instrument à cordes avait déjà été utilisé sur "Becoming", mais pas au même niveau et avec une telle douceur, comme sur "Black Waves" ou "The Final Failure". Cela apporte une belle fragilité à un ensemble tiraillé entre la défonce totale et les explorations plus éthérées de Sorceron.

Les cinquante-cinq minutes de "Walk Beyond The Dark" font donc osciller l’auditeur aguerri (encore plus le lambda) entre deux vagues : la déferlante fracassant des rochers et la douce les caressant de sa langue machiavélique. La réussie "Born Of Nothing" représente parfaitement cette dualité, ce symbole politique des États-Unis, nation prise dans un étau : d’un côté, on a le plafonnement traditionnel et de l’autre, une envie de s’émanciper et de sauter à pieds joints vers un avenir radieux. À vous d’encaisser l’album comme il vous chante, moi je le considère comme un étalon américain pur-sang, qui ne pige pas trop dans les influences outre-mer pour se gargariser, mais qui a envie de sauter la clôture pour galoper bien loin de son box.

Le tord-boyaux distillé par ABIGAIL est suffisamment puissant comme ça, avec ses ingrédients locaux et uniques, dira-t-on. La souche cultivée par Sorceron, à laquelle Kakophonix a ajouté sa saveur, est consommable et exportable.

Un très bon disque de Black Atmo Folk, difficile d’approche, mais qui se dévoile au fil des écoutes comme un gosse apeuré. Apeuré de pénétrer dans cette caverne illustrée sur la pochette, qui vous fait craindre le pire…

Heureusement, le pire n’est pas arrivé en cette bonne vieille année 2019. C’est mieux.

Podium : (or) "Into The Sleep", (argent) "The Final Failure", "Born Of Nothing", (bronze) "I Will Depart".
Indice de violence : 3/5.

A lire aussi en BLACK SYMPHO / ATMO par MEFISTO :


THYRANE
Travesty Of Heavenly Essence (2005)
Black sympho aux relents death hyper catchy !




ETHEREAL
Opus Aethereum (2015)
Trame cinématographique, épique et grandiose


Marquez et partagez




 
   MEFISTO

 
  N/A



- Ken Sorceron (tout)


1. I Will Depart
2. Sun And Moon
3. Ever So Bold
4. Black Waves
5. Into The Sleep
6. Born Of Nothing
7. The Final Failure



             



1999 - 2020 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod