Recherche avancée       Liste groupes



      
DEATH METAL  |  STUDIO

Commentaires (2)
Lexique death metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Style : Cancer
- Style + Membre : Benediction, Bolt Thrower

MEMORIAM - Requiem For Mankind (2019)
Par MEFISTO le 13 Janvier 2020          Consultée 1124 fois

Je ne vous referai pas le couplet de la mise en contexte. Si vous ne connaissez pas encore MEMORIAM, allez lire mes chroniques précédentes, vous comprendrez.

Bon. Que vous l'ayez fait ou non, je pose cette question : est-ce la musique qu'aurait joué BOLT THROWER en 2019 ? Je n'en sais rien. Ce dont je suis persuadé par contre, c'est que ce troisième album est foutrement jouissif… Si on aime le genre et qu'on ne s'attend pas à une orgie d'obus. Le Death groovy de MEMORIAM demeure simple et accessible. C'est tout ce qu'on demande. Surtout si on est nostalgique des années 90…

Le son des Anglais est sec, mais onctueux. Du bon Death de guerre, et non du War Metal… La production de Russ Russell rend justice aux riffs rondelets, à la basse bien vibrante, aux cavalcades du vétéran Andy Whale et aux vociférations du toujours en forme Karl Willetts. Avec trois skeuds en trois ans, nos papys ne sont pas encore morts, loin s'en faut. Et ce "Requiem For Mankind" s'avère leur meilleur effort, ce qui me surprend un peu, vu leur productivité quasi machinale. Je me serais attendu à du prémâché, pire, à une redite. Surtout qu'à la fin de ma chro de "The Silent Vigil", je vous suggérais de profiter du regain du quartette, car je prévoyais qu'il baisserait inévitablement pavillon, si on prend en compte l'âge de ses membres et le style pratiqué.

Me serais-je fourvoyé ou ce déclin programmé commencera-t-il dans les prochaines années ? MEMORIAM n'en a cure et plombe tout doute sur "Shell Shock", dont le riff et la rythmique feront des malheurs en concert ! Je vous laisse effectuer vos comparaisons et évocations du passé… Car oui, ce décor austère, ce théâtre simple et épique sent la boue et l'acier, ça vous rappellera des trucs. C'est diablement efficace et rendu de la bonne vieille manière.

La plus grande force des Anglais est, encore une fois et plus qu'auparavant sur "Requiem For Mankind", leur capacité à construire un album habilement balancé, autant du point de vue de la tracklist que du tempo des morceaux. Si le disque s'emballe rapidement, la bande à Willetts ralentit vers le milieu avec le lent et toxique "In The Midst Of Desolation", pour nécessairement mieux repartir vers la seconde moitié, jusqu'à l'épilogue de bonne facture "Interment". Lors de cette deuxième charge de tanks, j'ai particulièrement apprécié le texte de "The Veteran" ("... none can see the horror I have seen, none can feel this emptiness I feel"...) et la qualité complète de "Fixed Bayonets". Quant à la pièce-titre, elle est transpercée d'un bon groove, mais paraît plutôt traditionnelle par rapport aux grandes réussites qui constellent "Requiem For Mankind".

MEMORIAM a un cœur de taureau au ventre et a le courage et la passion de nous passionner de nouveau avec ce BOLT THROWER-like, même en 2019. Ça jure dans ce monde moderne qui est le nôtre, mais la musique est délicieuse et les références aux conflits, peu importe l'époque, seront toujours aussi inspirantes. Ouais, la mort, ça vend. C'est du Death Metal après tout.

Podium : (or) "Fixed Bayonets", (argent) "Refuse To Be Led", (bronze) "Shell Shock".

Indice de violence : 2,5/5.

A lire aussi en DEATH METAL par MEFISTO :


The ORDHER
Kill The Betrayers (2009)
Death brésilien mélodiquement brutal




OUROBOROS
Emanations (2015)
Quand une subvention se transforme en or


Marquez et partagez




 
   MEFISTO

 
  N/A



- Karl Willets (chant)
- Frank Healy (basse)
- Scott Fairfax (guitare)
- Andy Whale (batterie)


1. Shell Shock
2. Undefeated
3. Never The Victim
4. Austerity Kills
5. In The Midst Of Desolation
6. Refuse To Be Led
7. The Veteran
8. Requiem For Mankind
9. Fixed Bayonets
10. Interment



             



1999 - 2020 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod