Recherche avancée       Liste groupes



      
STONER  |  STUDIO

Commentaires (1)
Lexique stoner
L' auteur
Acheter Cet Album
 

2013 Voyage
2015 Arrival
2018 Gateways
 

- Style : Black Sabbath, Blue Öyster Cult, Led Zeppelin, Motorowl, Psychedelic Witchcraft, Kadavar

The VINTAGE CARAVAN - Gateways (2018)
Par DARK BEAGLE le 13 Janvier 2019          Consultée 1167 fois

C’est mystique. Tous les trois ans, les musiciens drogués de The VINTAGE CARAVAN redescendent de leur trip et sortent un album. Ce n’est pas un rythme de fou, mais les fans de METALLICA attendent bien plus longtemps entre chaque livraison, donc bon. Mais en chemin, ils ont perdu le batteur Guðjón Reynisson dans un champ de champignons hallucinogènes et ce dernier a été remplacé par Stefán Ari Stefánsson, à la frappe plus suave. Et forcément, la musique va évoluer, elle va se faire un peu moins foncièrement Heavy, elle va chercher des mélodies plus persistantes. Les Islandais font peau neuve et entament avec "Gateways" un nouveau chapitre de leur carrière.

La musique jouée par The VINTAGE CARAVAN se fait donc plus éthérée. Elle sonne moins foncièrement Heavy, elle va chercher à accrocher de façon plus subtile les mélodies. La pochette tranche avec les précédentes, les ours et la vieille carriole ne sont plus là, nous sommes dans le cratère d’un volcan fumant ; et les compositions quant à elles se font moins impétueuses, elles prennent des couleurs plus Stoner. Ce qui n’empêche pas le groupe de prendre une grande respiration et de s’ouvrir complètement, de façon inédite pour eux, toujours inspiré par les années 70, toujours dans cette lignée doucement rétro, mais avec une volonté clairement affichée d’aller de l’avant.

Moins plombée que par le passé, la formation semble déployer ses ailes, la nouvelle configuration semble lui convenir parfaitement. Quand on écoute une chanson comme "Tune Out", on se laisse facilement prendre au jeu, avec ces chœurs insistants mais pas envahissants plus que cela, cette mélodie pernicieuse qui s’immisce bien trop aisément dans les méandres de nos mémoires. Ce n’est pas vraiment immédiat, non, cela vient de façon bien plus mesquine. Quand vous êtes sous la douche, ou pire, durant un enterrement pluvieux quand la vieille mère du défunt est justement en train de vous regarder, éplorée, alors que vous chantonnez au lieu de parler du mort avec tendresse devant tout le monde. Non, ce n’est pas du vécu mais ça pourrait arriver.

"Gateways" est le disque de la maturité pour un groupe qui jusque là se contentait de copier des formules liées au passé. C’était fait de façon convenable, il n’y avait cependant pas beaucoup de personnalité dans ce que les musiciens tentaient de mettre en place. Ici, tout est tout de suite plus fluide. Les musiciens tricotent des mélodies moins agressives, moins hallucinogènes que par le passé, mais ils gagnent également en maîtrise. D’autres influences remontent à la surface, plus ’60 que ’70, qui se traduisent par des refrains posés, qui groovent gentiment, avec un chant plus subtil qu’auparavant, quand Óskar Logi Ágústsson semblait en roue libre.

Décidément, le terme de subtilité revient souvent. Mais c’est celui qui vient directement à l’esprit quand on écoute cet album. Quand on écoute l’excellent "On The Run", on se dit facilement que le résultat aurait pu être plus frontal, que la guitare aurait dû être plus acerbe, la rythmique plus plombée, mais… Le morceau fonctionne parfaitement tel qu’il est, avec sa légèreté, son groove, ses lignes de chant tranquilles. Cette nouvelle optique de composition fonctionne bien pour VINTAGE CARAVAN, qui semble trouver dans cette façon d’aborder ses chansons une confiance qui paraissait lui faire défaut par moments sur les précédents essais.

Il y a toujours quelques petites imperfections, les musiciens semblent parfois enclencher le pilotage automatique le long d’un morceau ou deux, qui se contentent de suivre les schémas mis en place sans chercher à apporter un plus, à travers une mélodie qui ferait mouche, une ligne de chant un peu plus poussée. De manquer d’ambition. De ne pas se hisser au niveau des petits bijoux que sont "Set Your Sights", "On The Run", "Tune Out" ou encore "The Chain". C’est d’autant plus frustrant que l’on entend clairement qu’il y a clairement du talent derrière tout cela, que les musiciens ne sont pas des manchots, mais qu’ils ne se montrent pas toujours forcément inspirés.

"Gateways" se tient quand même bien, il se veut plus coloré que les précédents, plus inventif et surtout, différent. Tout indique que l’on a à faire ici à un groupe qui a enfin trouvé sa voie et qui la suit crânement, avec confiance. The VINTAGE CARAVAN livre là très certainement son meilleur album et si l’on en croit la marge de progression, on peut espérer que le meilleur reste à venir. Nos Islandais commencent à sortir de leur chrysalide et tant pis si l’ensemble sonne moins Heavy, il y a de nombreux groupes qui se complaisent savamment dans le riff gras. Avec sa nouvelle vision des choses, peut-être qu’enfin le groupe parviendra à s’imposer pleinement hors de ses frontières étriquées.

A lire aussi en STONER par DARK BEAGLE :


BLACK MIRRORS
Look Into The Black Mirror (2018)
Non ça n'a vraiment rien à voir avec la série tv !




CLUTCH
Book Of Bad Decisions (2018)
La bonne décision : écouter ce disque !


Marquez et partagez




 
   DARK BEAGLE

 
  N/A



- Óskar Logi Ágústsson (chant, guitare)
- Alexander Örn Númason (basse, chant)
- Stefán Ari Stefánsson (batterie)


1. Set Your Sights
2. The Way
3. Reflections
4. On The Run
5. All This Time
6. Hidden Streams
7. Reset
8. Nebula
9. Farewell
10. Tune Out
11. The Chain



             



1999 - 2019 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod