Recherche avancée       Liste groupes



      
BLACK METAL  |  STUDIO

Lexique black metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : MartrÖÐ [martrÖd], Carpe Noctem, Deathspell Omega, MgŁa [mgla], MisÞyrming [misthyrming]
- Membre : Rebirth Of Nefast
- Style + Membre : SvartidauƉi
 

 Site Officiel (117)
 Facebook (128)
 Bandcamp (123)

SINMARA - Hof/ivory Stone (2017)
Par ISAACRUDER le 17 Novembre 2018          Consultée 327 fois

Comme la double-lame d'une hache de guerre deux des meilleures entités du Black Metal islandais viennent fusionner en un split apte à réveiller le Bárðarbunga.

MISÞYRMING est le Grímsvötn, ce volcan très actif situé sous une calotte glaciaire, et qui abrite un lac dont les débordements provoquent des inondations extrêmes. Le mélange parfait de la glace et du magma, symbiose subtile résumant le son de cette folie venue du Nord. Car si "Söngvar Elds Og Óreiðu" venait dévaster l'espace du Black Metal contemporain, "Hof" accomplit la promesse délivrée par MISÞYRMING: ne pas être un banal groupe de Black Orthodoxe, mais se tenir en première ligne dans la perfection et l'audace. Ne vous laissez pas trahir par ce début classique de marche implacable, le tumulte du riff principal arrive bien assez vite, avec ce lead descendant comme un tourbillon céleste. MISÞYRMING c'est le feu, le roc, la terreur. Le break apocalyptique en est l'illustration. Et que dire du chant de D.G, le sieur derrière l'excellent NADRA ? Plus malade et impérial que jamais, il continue d'entrer dans sa transe infernale pour délivrer une performance impressionnante, loin au-dessus des représentants du genre.

SINMARA, lui, est la chaîne des Kverkfjöll, les "montagnes de la gorge" et leurs grottes creusées dans la glace par des rivières d'eau tiède, ainsi que ses torrents glaciaires. "Aphotic Womb" transpirait déjà l'angoisse, avec son atmosphère de descente aux Enfers, Dante déjà avili par la putrescence du lieu, Virgile impuissant à le sortir de sa léthargie dévorante. SINMARA est selon moi le DEATHSPELL OMEGA de l'Islande, en moins complexe mais en plus serpentant et dynamique. Un avatar de l'Obscur, avec ses riffs rampants, sa production qui donne la sensation d'être environné par les ténèbres et ses parties mathématiques qui aliènent l'écoute dans le doux parfum du cataclysme. La fin du titre, avec sa subtile mélodie tragique, m'a rappelé les moments forts de PLEBEIAN GRANDSTAND, en ce qu'elle apporte à ce "Ivory Tower" une émotion brutale, qui aurait dû selon moi conclure ce split de la plus belle des manières.

La fusion de ces puissances de la Terre est incroyable, mais elle est trop brève, et malgré l'excellence on redemande encore de cette démonstration de force. C'est du Black Metal d'une très grande qualité, qui annonce énormément pour le prochain album de ces deux fer-de-lance de l'Islande.

A lire aussi en BLACK METAL par ISAACRUDER :


OATHBREAKER
Rheia (2016)
Vestale furieuse et rêveuse




CULT OF FIRE
Life, Sex And Death (2016)
Black Metal tantrique


Marquez et partagez




 
   ISAACRUDER

 
  N/A



- D.g (guitare, chant)
- H.r.h (batterie)
- G.e (basse)
- T.i (guitare)


1. Ivory Tower (sinmara)
2. Hof (misÞyrming)



             



1999 - 2019 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod