Recherche avancée       Liste groupes



      
NOISE UN PEU BLACK  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

 Bandcamp (11)
 Chaine Youtube (11)

GNAW THEIR TONGUES - Genocidal Majesty (2018)
Par POSITRON le 3 Septembre 2018          Consultée 473 fois

Il suffit de lire une interview de Mories pour se rendre compte que même en dehors du Black Metal il kiffe grave la Noise et le Drone et qu'il en fait dans des projets parallèles, mais je ne m'attendais pas trop à ce qu'il décide de carrément faire un album centré sur la Power Electronics sous le nom GTT. Pour mes amis les metalleux : en gros la Power Electronics c'est de la musique Industrielle et de la Noise, du feedback qui fait screeech dans les oreilles avec des inconnus qui hurlent de la merde. En général un peu moins abstrait que la Harsh Noise qui fait shchshcshweeeee avec son bruit blanc pendant 45 minutes c'est quand même assez loin dans l'extrémisme musical (nique les notes) donc n'écoutez cet album qu'une fois avertis. Ou en fait non ne l'écoutez pas.

Parce que là je me fais un peu chier. Les ambiances horrifiques, le mal, la pourriture, la mort : zéro que dalle. La Power Electronics qui fait peur, qui fout mal à l'aise, qui répugne c'est les pédos de WHITEHOUSE. T'écoutes ça tu te sens sale. Pour les hipsters qui y connaissent rien comme moi y a PHARMAKON aussi, j'écoute pas ça tous les jours mais ça touche dans la chair quoi ça remue un peu les intestins. Mais là tout cette crasse qui fait la force des meilleurs albums de GTT ("Eschatological...", "... Dread Magnificence..." et dans une moindre mesure "Vomiting Of Blood") est partie dans une envolée de sifflements analogiques. Est-ce que c'est la basse qui est partie, les beats qui frappent dans le vide ?

Je ne sais pas là je suis à poil. Qu'est-ce qui se passe ? Pourquoi je m'en bats les couilles du hurleur de The BODY qui rajoute un petit peu d'aigus dans le maelstrom de HISSSS. Comme les moments les plus Noise sur "No One Deserves Happiness" je me sens extérieur, pas concerné par ce qui se passe. Quand est-ce qu'on va me hurler "CAN I SUGGEST YOU: GET FUCKED!" ? Quand est-ce qu'on va me foutre les mains dans la merde ? "Cold Oven" ? Ouais mais on est déjà à la moitié du disque. Il aurait fallu faire ça pendant trente minutes et pas pendant cinq. Là le beat devient un peu oppressant y a ce pad vocal qui pend au plafond au milieu des bruits qui rebondissent et de la basse qui explose, on retrouve un peu d'horreur à la GNAW, on commence presque à avoir peur. C'est bien ! Mais c'est pas suffisant.

Peut-être qu'avoir les paroles change la donne, peut-être qu'il aurait fallu pouvoir déchiffrer le chant (on en a cependant jamais eu besoin dans GTT auparavant), peut-être que c'est le concept cette indifférence face à l'horreur de l'horreur : le génocide. Peut-être que je connais juste rien à la Noise et que je devrais fermer ma gueule de plébéien. En attendant j'ai perdu beaucoup trop d'audition pour ce que j'en ai retiré et face à ce concert de louanges à propos de ce disque apparemment dégueulassasse, immonde ou dépravé parmi les dépravés, je me demande si le reste du monde a vraiment écouté GTT auparavant parce que figurez-vous que moi oui.

A lire aussi en DIVERS par POSITRON :


PROPHECY PRODUCTIONS
Whom The Moon A Nightsong Sings (2010)
Une compilation enrichie en automne véritable.




SHINING [NOR]
Grindstone (2007)
Weird is the new catchy


Marquez et partagez




 
   POSITRON

 
  N/A



- Mories (tout)
- Chip King (un peu de chant en guest)


1. Death Leaves The World
2. Spirits Broken By Swords
3. Genocidal Majesty
4. Ten Bodies Hanging
5. The Doctrine Of Paranoid Seraphims
6. Cold Oven
7. The Revival Of Inherited Guilt
8. To Bear Witness To The Truth
9. Void Sickness



             



1999 - 2018 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod