Recherche avancée       Liste groupes



      
POWER METAL  |  STUDIO

Lexique power metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Membre : Civil War, Marius Danielsen

CRYONIC TEMPLE - Blood, Guts & Glory (2003)
Par JEFF KANJI le 22 Novembre 2017          Consultée 691 fois

Désormais signés chez Limb Music après s'être fait remarquer par son premier album "Chapter I", les Suédois de CRYONIC TEMPLE ne comptent pas se reposer sur leurs acquis et se remettent au travail dare-dare pour proposer à l'approche d'Halloween, un deuxième opus ma foi fort bien troussé, deux après son premier longue-durée.

S'il fait partie, comme les DREAMTALE, THUNDERSTONE et autres TWILIGHTNING des suiveurs, CRYONIC TEMPLE n'est pas arrivé sans arguments, et "Blood, Guts & Glory" est une surprise pour tout dire. Voilà typiquement le genre d'album qui n'invente rien, mais qui, grâce à l'énergie, la conviction et l'envie manifeste des musiciens, parvient à se faire une place durable dans la chaîne hi-fi.
Même si le guerrier sur la pochette a de quoi faire sourire, une illustration guerrière assez typique de Marc Sasso (qui travaillera à de nombreuses reprises pour CAGE, mais aussi DEATH DEALER et ADRENALINE MOB), mais ce visuel agressif souligne bien que l'on va avoir à faire à une musique conquérante, où la délicatesse n'aura pas franchement sa place.

Et malgré la dose de kitsch imposée par l'exercice, Glen Metal et ses acolytes s'en sortent à merveille, livrant un "Blood, Guts & Glory" passionnant de bout en bout (même si "Through The Skies" fléchit en fin de parcours). Le programme on le connaît : riffs gras, rythmiques enlevées, vocaux puissants rehaussés de chœurs sur les refrains, et soli de guitare mélodiques mémorisables, le tout enrobé dans une production clinquante de Pelle Sæther une nouvelle fois, où les claviers viennent aérer l'ensemble.

Et "Mercenaries Of Metal" fait partie de ces titres basiques mais qui marchent du feu de Dieu, vous redonnant la foi après avoir écouté les derniers atermoiements du groupe parus en 2017, presque dix ans après un "Immortal" qui montrait déjà un groupe en perte de vitesse. Comme je l'avais évoqué dans ma prose sur le "Far From Heaven" des voisins AXENSTAR, j'ai découvert CRYONIC TEMPLE via les compilations "Absolute Power Metal" avec un titre de cet opus : "The Midas Touch (Samurai)". Le refrain m'amusait beaucoup avec ses chœurs HAMMERFALL-iens et ce côté un peu naïf qui émanait de la musique des Suédois.

Et si curieusement ce morceau que je n'avais pas trouvé exceptionnel m'est toujours resté dans un coin de la tête, et après des années à chiner au Metal Market de Wacken, j'ai fini par mettre la main sur l'édition limitée à 4000 exemplaires en digipack. Et là quelle ne fut pas ma surprise ! Car il allait s'avérer que "The Midas Touch" était loin d'être l'un des titres les plus emblématiques de cette galette. Pour ça il faudra voir du côté des "Inquisition", "Swords And Diamonds" ou encore "The Story Of The Sword".

En fait, à part le titre final un peu faiblard (par rapport au reste) et le MANOWAR-ien "Long Live The Warriors" qui semble réchapper du premier opus "Chapter I", CRYONIC TEMPLE n'est quand même pas loin du sans-faute, et pour un suiveur, il faut bien avouer qu'il prend une belle option pour diriger les assauts de la deuxième garde du Speed nordique, au moment où SONATA ARCTICA s'est envolé au rang des leaders.

Il manque pourtant à CRYONIC TEMPLE cette magie qui fait la différence entre les bons groupes et les grands, et la signature vocale assez reconnaissable de Glen Metal ne peut pas suffire (en le congédiant quelques années plus tard, CRYONIC TEMPLE précipitera sa chute dans les limbes de l'oubli à une époque où le Power Metal apparaîtra comme dépassé). Toutefois, pour ce qui est des idées et de l'investissement, les Suédois n'ont pas à rougir, et la came délivrée sur "Blood, Guts & Glory" me satisfait pleinement, d'autant plus que cette réussite relativement précoce trouve déjà son aboutissement ; son successeur "In Thy Power" ne parviendra pas à ajouter le cran nécessaire à une plus large reconnaissance, qui serait passée par un bond en avant artistique idoine.

A lire aussi en POWER METAL par JEFF KANJI :


MINDMAZE
Back From The Edge (2014)
Le coup d'éclat des américains




ALOGIA
Elegia Balcanica (2014)
Faites simple et beau


Marquez et partagez




 
   JEFF KANJI

 
  N/A



- Jan J. Celerlund (basse)
- Leif Collin (guitare)
- Jan Söderlund (claviers)
- Glen Metal (chant)
- Esa Ahonen (guitare)
- Sebastian Olsson (batterie)


1. Morphine Dreams (instrumental)
2. Mercenaries Of Metal: The Quest Pt. 1
3. Inquisition: The Quest Pt. 2
4. Swords And Diamonds
5. Thudner And Lightning
6. The Story Of The Sword
7. Long Live The Warriors
8. Triumph Of Steel
9. The Midas Touch (samurai): The Quest Pt. 3
10. Through The Skies
- Digipack Bonus Track
11. Metal No 1



             



1999 - 2018 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod