Recherche avancée       Liste groupes



      
FOLK METAL  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Membre : Folkearth, Helker
- Style + Membre : Skiltron
 

 Site Officiel (399)
 Myspace (240)
 Chaîne Youtube (251)

TRIDDANA - Twelve Acoustic Pieces (2017)
Par GEGERS le 15 Juin 2017          Consultée 825 fois

Contre toute attente, TRIDDANA s'est bien sorti de l'écueil causé par la perte de son chanteur, l'extraordinaire Diego Valdez. En se reconstruisant autour de son guitariste Juan José Fornés, qui assure fort bien derrière le micro, le groupe est parvenu à reformer un microcosme et à trouver une certaine solidité qui lui a permis d'aborder avec sérénité la réalisation de son deuxième album. Si celui-ci proposait des sonorités légèrement différentes, peut-être plus Rock que foncièrement Folk Metal, ces différences se voient ici gommées à l'écoute de ce troisième opus. Pourquoi ? Tout simplement car celui-ci contient des relectures acoustiques de morceaux issus des deux premiers albums de la formation. L'occasion de "niveler" les morceaux, de les fondre dans un même moule dénué de distorsion, pour proposer un socle d'une grande solidité sur lequel le groupe pourra poursuivre la construction de sa prometteuse carrière.

L'exercice acoustique n'est pas vraiment nouveau. Combien de groupes sont passés par là pour combler un manque d'inspiration, sortir d'une passe difficile, célébrer leur carrière ou simplement par ambition artistique de s'éloigner d'un pré-carré au sein duquel la distorsion semble être un élément indispensable. Si on ne connaît pas les motivations réelles qui ont donné naissance à ce "Twelve Acoustic Pieces" il nous faut bien reconnaître que, même sans guitares électriques, la musique de TRIDDANA reste riche et foisonnante de bonnes idées. La hargne de la Les Paul est ici troquée au profit de la chaleur des guitares acoustiques, ce qui n'enlève rien à la hargne des titres ici présentés. Au contraire, ce dénuement apparent renforce finalement l'aspect tribal et folklorique de la musique des Argentins. Car acoustique ne signifie pas pour autant intimiste. Il y a ici une section rythmique bien présente, des claviers ostensibles, et bien entendu les éléments traditionnels (cornemuse, flûte...) qui, savamment agencés, donnent naissance à une musique revisitée avec une envie réelle de bien faire. Des cinq extraits du premier album ici présentés, "Gone With The River" fait figure de tête de gondole avec son refrain toujours aussi percutant et l'ajout surprenant mais réussi d'un bouzouki irlandais et d'un harmonica.

Déjà très présentes sur les albums originaux, les sonorités celtiques se voient ici renforcées par la présence de titres instrumentaux qui laissent la part belle à la cornemuse ("Flames At Twilight") ainsi que par le large espace d'expression laissé à cet instrument sur certains morceaux, comme sur ce "Men Of Clay" sautillant à souhait. Les sonorités plus "modernes" du deuxième opus (à l'image du réussi "Echo Through The Days") se fondent ici parfaitement dans un moule harmonisé qui n'empêche pas pour autant l'excentricité. En fait, on en conclut, plutôt naturellement, que le groupe argentin est sans doute celui qui a proposé le meilleur Folk Metal depuis le début de la décennie. Non pas que les morceaux ici présentés soient des standards, mais ils pourraient sans conteste devenir une référence pour les amateurs du genre qui ne se complaisent pas dans un passéisme de mauvais aloi.

Surprise finale, le groupe se frotte au souffle épique du "Who Wants To Live Forever" de QUEEN, et en propose une version toute personnelle parfaitement adaptée à son univers musical. Juan José Fornés n'est pas Freddie Mercury, mais quelle authenticité et quelle puissance se dégagent de cette superbe interprétation ! Calme après la tempête, cette reprise offre une conclusion parfaite à un album intense. Ceux qui apprécient l'univers à la fois musclé, tribal et éthéré de la formation argentine peuvent se procurer sans sourciller ces relectures acoustiques qui permettent au groupe de prendre une bonne bouffée d'air avant d'entreprendre la suite de ses aventures. Une réussite inattendue.

A lire aussi en FOLK METAL par GEGERS :


MÄGO DE OZ
Hechizos, Pocimas Y Brujeria (2012)
El renacimiento !




SKILTRON
Legacy Of Blood (2016)
Steve Harris en kilt


Marquez et partagez




 
   GEGERS

 
  N/A



- Pablo Allen (flûte, cornemuse)
- Juan José Fornés (chant, guitare, claviers)
- Diego Rodríguez (basse)


1. Becoming
2. When The Enemy’s Close
3. Spoke The Firefly
4. Gone With The River
5. Flames At Twilight
6. Echo Through The Days
7. The Wicked Wheel
8. Born In The Dark Age
9. Galloping Shadows
10. Shouting Aloud
11. Everlasting Lie
12. Men Of Clay



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod