Recherche avancée       Liste groupes



      
DEATH BRUTAL   |  STUDIO

Lexique death metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


HOUR OF PENANCE - Cast The First Stone (2017)
Par MEFISTO le 19 Mai 2017          Consultée 603 fois

Que vous ayez détesté ou apprécié "Paradogma", "Sedition" mettait tout le monde d'accord sur la puissance du combo italien avec ses 31 minutes de Death Brutal bien tassées. "Regicide" n'a peut-être pas convaincu la masse avec son contenu syndical correct, mais comme c'est toujours le cas avec HOUR OF PENANCE, la rédemption sait prendre sa place. "Cast The First Stone" en est l'incarnation et fait des ravages partout où il joue !

Non seulement obtient-il d'excellentes notes sur tous les continents, mais les raisons de ce succès me rejoignent totalement, i.e. : une prod' pas trop immaculée, juste assez forte pour te casser les dents, des compos accrocheuses dès les premières écoutes, une constance remarquable du début à la fin du skeud et surtout, une envie d'y revenir sans attendre.

Certes, HOUR OF PENANCE n'est pas un tendre, les ampoules explosent sous son passage. Mais j'ai cru percevoir sur "CTFS" une envie contrôlée de massacre, tout en continuant d'être bourrin. "Sedition" ruait sur tout ce qui bouge, "Regicide" était foutrement mal produit, alors que cette cuvée 2017 corrige le tir en ramenant tous ces pétillements à une échelle digérable et intelligible. On sait qu'on écoute du Death Brutal, mais le filtre est si parfaitement tendu qu'on n'y prête aucune attention. C'est là un petit exploit des Italiens, qui, cette fois, ont arrangé le mix pour qu'on puisse savourer chaque instrument et pour ne pas que la batterie prenne le devant de la scène comme sur "Regicide". Là, on ouït un ensemble. Faut croire que la venue du nouveau batteur Davide Billia a eu son effet !

On louera également le boulot abattu au niveau des atmosphères, qui, sans transcender ou accaparer trop d'attention, évoque finement la pochette guerrière, une autre œuvre d'art à accrocher au palmarès des Italiens. Ce dosage m'a grandement plu, étant donné qu'il agit comme épice et non comme une grosse protéine grasse qu'on a déjà ingérée de force en se farcissant du Death Brutal italien… Non, ici, la complémentarité est juste élégante et finement ciselée, signe que HOUR OF PENANCE accepte enfin son âge et utilise son expérience à bon escient.

Ceci dit, est-ce que "CTFS" est suffisant pour obtenir le maillot jaune dans ce tintamarre infernal qu'est le Death Brutal ? Est-ce que ses quelques ralentissements mélodiques feront de lui un mouton noir ou un original dans le genre ? Saura-t-il percer la cuirasse des ténors américains et attaquer l'audace scandinave ? Et surtout, pourra-t-il supplanter ses compatriotes ? À vous de décider, chers fans. Moi j'ai pris mon pied à l'écoute de ce disque brillamment gravé. Mais… j'avoue qu'avec du recul, HOUR OF PENANCE ne défonce plus totalement le kevlar.

Mon conseil tout de même : ne vous laissez pas tromper par les productions hollywoodiennes pullulant sur la planète Metal et appréciez "CTFS" telle une gifle moderne foutrement balèze.

Note : 3,5/5.

Podium : (or) "The Chains Of Misdeed", (argent) "Cast The First Stone", (bronze) "Wall Of Cohorts".

Indice de violence: 3,5/5.

A lire aussi en DEATH METAL par MEFISTO :


HAIL OF BULLETS
…of Frost And War (2008)
#tag : g-u-e-r-r-e 1941-1945




The CHASM
Farseeing The Paranormal Abysm (2009)
Colossal, tout simplement


Marquez et partagez




 
   MEFISTO

 
  N/A



- Giulio Moschini (guitare)
- Paolo Pieri (guitare, chant)
- Marco Mastrobuono (basse)
- Davide Billia (batterie)


1. Xxi Century Imperial Crusade
2. Cast The First Stone
3. Burning Bright
4. Iron Fist
5. The Chains Of Misdeed
6. Horn Of Flies
7. Shroud Of Ashes
8. Wall Of Cohorts
9. Damnatio Memoriae



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod