Recherche avancée       Liste groupes



      
METAL SYMPHONIQUE  |  COMPILATION

L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Rhapsody, Ancient Bards, Celesty, Dragonland
 

 Site Officiel (174)
 Myspace (157)
 Chaîne Youtube (122)

DERDIAN - Revolution Era (2016)
Par JEFF KANJI le 7 Avril 2017          Consultée 666 fois

Rien ne se passe comme prévu décidément. La difficulté de mener de front sa vie et sa passion avec une reconnaissance limitée et pas de quoi faire bouffer ses ouailles crée souvent beaucoup de problèmes ; Alors qu'Enrico Pistolese a semble-t-il la volonté d'accélérer la cadence, les problèmes d'agenda et les différends musicaux conduisent au départ d'Ivan Giannini qui avait plutôt bien assuré sur les deux derniers opus (même si certains fans regretteront toujours Joe Caggianelli). À ce moment-là, fin 2015, le groupe travaille d'arrache-pied sur "Revolution Era" afin de fêter ses dix années d'existence en compilant les meilleurs extraits de ses trois premiers opus dans des versions réenregistrées plus conformes aux standards sonores d'aujourd'hui auxquels les Italiens n'avaient pas forcément accès à leurs débuts (la production du premier opus était même assez calamiteuse).

Au final, on fêtera bien l'anniversaire, mais plutôt que de sceller la continuité après "Limbo" et "Human Reset" qui malgré leurs côtés inégaux semblaient dégager des perspectives ("Human Reset" surtout), s'affranchissant en partie du côté heroic fantasy qu'affectionnent tant ses compatriotes d'ANCIENT BARDS ou de RHAPSODY, "Revolution Era" va prendre une tournure bien différente ; ce seront treize chanteurs et chanteuses invités qui vont poser leurs lignes vocales sur les morceaux de la trilogie. Et on peut dire que le groupe peut être fier, car hormis des participations honorables mais confinées à la reconnaissance underground (je pense à Terence Holler d'ELDRITCH entre autres qui forme un très bon duo avec Elisa), c'est du beau linge qui s'est invité sur "Revolution Era" Jugez plutôt : Ralph Scheepers (PRIMAL FEAR), D.C. Cooper (ROYAL HUNT), Elisa C. Martín (HAMKA, ex-FAIRYLAND et DARK MOOR), Ramon Messina (ex-SECRET SPHERE), Apollo Papathanasio (SPIRITUAL BEGGARS, ex-FIREWIND), Henning Basse (FIREWIND, ex-METALIUM), Davide Moras (ELVENING), Mark Basile (DGM) et Fabio Lione (ETERNAL IDOL, ex-RHAPSODY) mis en valeur pour le premier single "Lord Of War" terriblement RHAPSODY-esque.

DERDIAN réhabilite ainsi sa trilogie "New Era" dans une sorte de best of. Mais très vite, malgré les qualités d'un "Burn" ou d'un "New Era" jouissif, ou encore d'un "Eternal Light" transfiguré par la prestation de Ramon Messina qui rappelle les plus belles chevauchées épiques des premiers SECRET SPHERE, DERDIAN se révèle tristement comme un grand groupe… de seconde zone. La hiérarchie est malheureusement respectée et le diagnostic de la quasi-totalité de ses albums est encore valable même sur cette forme de compilation. "Revolution Era" est un bon album de Speed Sympho mais il ne peut même pas espérer concurrencer RHAPSODY car il manque d'endurance. Même sur "I Don't Wanna Die" qui prend des accents ROYAL HUNT plus prononcés à cause d'un D.C. Cooper impérial, tout le final du morceau est captivant, mais la première partie un peu plan-plan.

DERDIAN, contrairement à son dernier effort studio, montre sur ce disque la dure vie d'un copiste, la différence entre les compétences et le talent, entre l'inspiration et le génie, qui ont peut-être eu une incidence sur le départ d'Ivan Giannini qui remplaçait Joe Caggianelli (qui vient ici faire coucou le temps de quelques chœurs) et depuis l'arrivée duquel on avait pu observer quelque modernité notamment sur "Human Reset". À conseiller uniquement aux amateurs de Speed Sympho ou à ceux qui voudraient découvrir la formation transalpine.

A lire aussi en METAL SYMPHONIQUE par JEFF KANJI :


ALMANAC
Tsar (2016)
Victor a les mains libres

(+ 1 kro-express)



BENIGHTED SOUL
Kenotic (2014)
Maîtrise et engagement


Marquez et partagez




 
   JEFF KANJI

 
  N/A



- Enrico Pistolese (guitare, chant)
- Salvatore Giordano (batterie)
- Marco Garau (claviers)
- Dario Radaelli (guitare)
- Marco Banfi (basse)
- Joe Caggianelli (chœurs sur 2,5)
- Elisa Stefanoni (chœurs sur 2)
- Fabio Lione (chant sur 7)
- Ralph Scheepers (chant sur 10)
- Damnagoras (chant sur 4)
- Henning Basse (chant sur 2)
- Andrea Bicego (chant sur 11)
- Elisa C. Martín (chant sur 8,13)
- D.c. Cooper (chant sur 5)
- Apollo Papathanasio (chant sur 1,14)
- Mark Basile (chant sur 6)
- Terence Holler (chant sur 8)
- Gianluca Perotti (chant sur 3)
- Ramon Messina (chant sur 9)
- Leo Figaro (chant sur 12)


1. Overture
2. Burn
3. Beyond The Gate
4. Battleplan
5. I Don't Wanna Die
6. Screams Of Agony
7. Lord Of War
8. Forevermore
9. Eternal Light
10. The Hunter
11. Black Rose
12. Incitement
13. New Era
14. Cage Of Light



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod