Recherche avancée       Liste groupes



      
METAL SYMPHONIQUE  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Rhapsody, Ancient Bards, Celesty, Dragonland
 

 Site Officiel (166)
 Myspace (149)
 Chaîne Youtube (115)

DERDIAN - Limbo (2013)
Par JEFF KANJI le 1er Février 2015          Consultée 691 fois

La fin de la trilogie « New Era » et du deal avec Magna Carta a vu plonger DERDIAN dans une crise interne importante puisque son bassiste et son chanteur se sont fait la malle ! Le recrutement passera par l’Italie et les deux nouveaux vont devoir batailler non pas pour s’imposer, DERDIAN n’ayant jamais connu qu’un succès confidentiel, mais pour aider le groupe à se relever de cette épreuve, et on ne peut pas dire que la différence soit flagrante.

On se calme un peu sur l’imagerie un peu fantasy kitsch et on passe sur des textes plus métaphysiques et moins portés sur les « warriors » et autres « swords ». Le premier vrai titre "Dragon Life" sonne d’ailleurs le glas de cette ère pour le groupe, le texte évoquant le fait qu’on peut imaginer sa vie comme on le souhaite mais que la réalité ne doit pas être oubliée pour autant. Les lyrics de cet opus parlent d’ailleurs très souvent à la première personne.

Pour autant, après ce premier titre entraînant, tout à fait RHAPSODYesque, DERDIAN ne bouleverse pas sa recette et nous délivre toujours ce Metal Symphonique bien speed sur lequel les arrangements de clavecin et les mélodies folkisantes s’amusent au gré des rythmiques et autres passages instrumentaux. À partir de cet état de fait, on part dans l’écoute d’un album dont on sait que la notation va être compliquée. DERDIAN dispose de très bons musiciens, mais pas inventifs pour un sou. Toutes les lignes de chant, les arrangements, les rythmiques, jusqu’au son (le meilleur depuis les débuts discographiques, qui rappelle celui du référentiel "Symphony Of Enchanted Lands"), sont pompés jusqu’à la lie. On écoute un ersatz de RHAPSODY qui joue bien mais sans aucun génie.

DERDIAN paraît néanmoins s’en sortir car son discours musical est limpide, tellement balisé qu’il ne surprend jamais, mais caresse les oreilles. C’est petit, c’est fin, ça se mange sans faim. Surtout que le groupe parvient parfois à nous entraîner pour de bon dans ses escapades, notamment sur la pièce titre qui n’est pas longuette au vu de ses 8:28, ou encore sur le dernier titre "Silent Hope" à la mélodie de guitare entêtante. Mais le manque d’originalité gangrène très clairement ce "Limbo" ; pas au point qu’on chanterait d’autres morceaux par-dessus, mais dans le sens où la ferveur et le sens de l’hymne incroyable de RHAPSODY sont absents.

DERDIAN a su se relever sans problème de ses remous internes, mais sa musique demeure peu intéressante, et même si deux, trois titres valent le coup d’être écoutés, DERDIAN risque d’errer en deuxième division jusqu’au terme de sa carrière (dix ans déjà : respect). On peut toujours rêver à un moment de grâce où le groupe se dotera d’une personnalité et d’un album incontournable, mais que voulez-vous, les amateurs de ce genre de Metal sont souvent de doux rêveurs (cf le texte de "Dragon Life").

A lire aussi en METAL SYMPHONIQUE par JEFF KANJI :


EPICA
The Holographic Principle (2016)
Peut-on encore parler de confirmation ?




KAMELOT
Silverthorn (2012)
Diabolique Jolee

(+ 1 kro-express)

Marquez et partagez




 
   JEFF KANJI

 
  N/A



- Enrico Pistolese (guitare, chant)
- Marco Garau (claviers)
- Salvatore Giordano (batterie)
- Dario Radaelli (guiatre)
- Luciano Severgnini (basse)
- Ivan Giannini (chant)


1. Carpe Diem
2. Dragon Life
3. Forever In The Dark
4. Heal My Soul
5. Light Of Hate
6. Terror
7. Limbo
8. Kingdom Of Your Heart
9. Strange Journey
10. Hymn Of Liberty
11. Silent Hope



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod