Recherche avancée       Liste groupes



      
HARD ROCK  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 

ALBUMS STUDIO

1999 Shylock
2001 Pyronized
2004 1 Welcome To Illusion
2007 Devotion
2010 Rockbuster
2013 Walking Tall
 

- Style : Bonfire, Pink Cream 69, Jaded Heart

SHYLOCK - Pyronized (2001)
Par GEGERS le 2 Février 2016          Consultée 1006 fois

Le Hard Rock n'est pas toujours ce genre musical "fun" que l'on veut nous présenter. "Welcome To The Jungle", certes, mais beaucoup de groupes voient plus loin qu'une "simple" ode à l'hédonisme portée par des paroles transgressives. Le Hard Rock, particulièrement dans la seconde moitié des années 90, s'est assombri, confronté à un statut désormais précaire en termes de popularité, largement écrasé par le Rock alternatif et, pour une courte période, par le Grunge.

Difficile donc, d'éclore en cette fin de décennie. Pour SHYLOCK, qui pratique alors un style dont les plus fiers représentants, SCORPIONS et BONFIRE, sont alors en difficultés, la tâche se révèle ardue. A un premier album déjà abouti mais souffrant d'un léger manque d'impact, succède deux ans plus tard ce "Pyronized" qui mêle efficacité des riffs et élaboration des ambiances. En effet, comme sur sa première réalisation, le groupe allemand prend le parti d'habiller son hard rock de nappes de claviers et d'ambiances "gonflées" qui, cette fois-ci, sont bien mieux intégrées et apportent une profondeur supplémentaire à la chouette pelletée de morceaux ici présentés.

Essentiellement construit autour de titres mid-tempo aux riffs acérés, le Hard Rock de SHYLOCK se fait ainsi simultanément percutant et mélodique. Matthias Schenk, éblouissant grâce à sa voix légèrement éraillée (Claus Lessman n'est pas loin), habite ces titres qui mettent au même niveau l'agressivité de la distorsion et la légèreté des claviers. "Bloodsister" et "Lovers In Chain", qui misent tout sur l'efficacité des refrains, constituent une entame d'album parfaite, qui permet au groupe de varier son propos sur la suite : "Never Give Up Fighting", agressif, témoigne d'une certaine évolution du propos du groupe vers un Hard Rock plus rugueux. Paradoxalement, "In Vain" et ses arrangements pompeux (les claviers sonnant comme une véritable section à cordes) peine à se faire marquant, englué dans un tempo medium qui laisse difficilement filtrer les émotions.

Il y a ainsi, quelques grands titres qui témoignent du grand talent du groupe allemand. "Lost In A Dream", le titre le plus rapide de l'album, est un bel exemple du savoir-faire affirmé des SHYLOCK en ce début de siècle nouveau. "Another Lonely Night", belle ballade agrémentée d'une sympathique mélodie de piano, est une indéniable réussite, tout comme "Farewell", auquel la guitare acoustique confère une ambiance country-folk qui rapproche un peu plus le groupe de son influence principale BONFIRE.

S'il faudra attendre "Welcome To Illusion", trois ans plus tard, pour écouter un SHYLOCK un peu plus audacieux et varié, ce deuxième album du groupe reste un opus Hard Rock classique mais inspiré et fort bien exécuté, qui ravira à n'en pas douter les amateurs d'une musique certes peu festive, mais dont les riffs et les mélodies fonctionnent encore fort bien aujourd'hui.

A lire aussi en HARD ROCK par GEGERS :


SHAKRA
Back On Track (2011)
Sur de bons rails




220 VOLT
Walking In Starlight (2014)
Vivre avec son temps

(+ 1 kro-express)

Marquez et partagez




 
   GEGERS

 
  N/A



- Matthias Schenk (chant)
- Johannes Lohr (guitare, basse)
- Oliver Thiergartner (claviers)
- Achim Thiergartner (batterie)


1. Bloodsister
2. Lovers In Chains
3. Never Give Up Fighting
4. Lost In A Dream
5. That Kills Me
6. Desperation's Song
7. In Vain
8. Heart On The Line
9. Bad 'n' Sad (won't You Heal My Soul)
10. Another Lonely Night
11. Freedom Rising



             



1999 - 2022 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod