Recherche avancée       Liste groupes



      
SHOEGAZE  |  STUDIO

Commentaires (4)
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

2017 Prédateurs
 

- Style : Alcest
- Membre : Amesoeurs

LES DISCRETS - Septembre Et Ses Dernières Pensées (2010)
Par VOLTHORD le 12 Décembre 2015          Consultée 1971 fois

Reverb vaporeuse et arpèges mélancoliques, rythmes d’un battement de cœur voulant nous porter vers un onirisme brumeux, guitare acousto-folk évoquant une odeur de forêt… "Septembre Et Ses Dernières Pensées" nous donne vaguement le souvenir d’un autre album. Le groupe de Fursy Teissier (musicien, réalisateur et ex-AMESOEURS) reste le pendant faible du Post-chose à la française.

Nébuleux et brumeux comme ses confrères, on n’a pourtant pas l’impression qu’en levant le voile on découvrira le mystère propre à celui que partageait Neige sur son album clé.

Côté texte, vous avez le droit de faire un petit jeu à boire et de prendre une gorgée à chaque fois que vous entendez les keywords "rêve", "voyage", "nuit" et "automne" (je me moque mais vous pouvez faire aussi la même chose pour mes chroniques de Doom ou de Metal Atmo, je pense que ça marche très bien). Rien de bien grandiose dans la plume, mais tout comme chez ALCEST cela a le mérite de poser un univers.

C'est léger et naïf : le côté bucoliquo-mignon de "Sur les Quais" porte un peu à sourire mais c’est finalement lorsque la guitare acoustique sort son museau que je préfère LES DISCRETS. Mais mes sourcils restent froncés et mes épaules haussées. Même une production pleine de lumière et de bon sens n'y coupera pas, le verdict est sans appel (et d'autant plus lorsque l'accélération rythmique de "Les Feuilles De L’Oliver" semble se dissoudre dans le vent, la seule idée un tout petit peu black).

Là où j’appréciais le chant vaporeux de Neige, d’autant plus qu’il se mélangeait à de véritables trouvailles musicales, celui de Fursy Teissier est abrupt et froid, ses déclamations desservies avec la même mécanique monocorde y est pour beaucoup (peut-être même pour absolument tout) dans ma non appréciation de cet album. C’est vraiment pas possible, encore moins quand il "s’emporte" (mais avec tellement de limitation) sur "Effet De Nuit".

J’apprécie Fursy Teissier comme illustrateur et réalisateur plus que comme un musicien ou un poète. Et visuellement "Septembre Et Ses Dernières Pensées" est exemplaire. Dommage que ces images étranges ne viennent pas germer dans la tête de l’auditeur à l’écoute d’un tel album, ou seulement au détour d’un arpège bien placé.
"Une route vers nulle part". Un titre qui n’existe pas dans l’album mais le définirait bien. LES DISCRETS s’est agité dans son brouillard, y a invité ALCEST et Verlaine mais n’en est ressorti qu’avec une grisaille ne touchant qu’à quelques instants clé le pouvoir du Merveilleux. Si de cette brume certains ont pu trouvé la pépite que la suite d’AMESOEURS pouvait annoncer, je reviens pour ma part dans mon radeau de fortune, les mains vides, et part vers de nouveaux horizons.

Je vous cite tout de même la plus longue pièce de l’album "Chanson d’Automne", qui à mon avis est un condensé du reste de l’album, solide et plein de surprises (cette guitare à 3’30). A l’écoute de ce seul titre, vous saurez sans doute définir si LES DISCRETS est fait pour vous.

A lire aussi en POST :


BORIS
Gensho (2016)
Redécouvrir des géants de l'expérimentation




NEUROSIS
Times Of Grace (1999)
Sombre, froid, apocalyptique, génial.

(+ 1 kro-express)

Marquez et partagez




 
   VOLTHORD

 
  N/A



- Audrey Hadorn (chant)
- Winterhalter (batterie)
- Fursy Teissier (chant, guitare, basse)


1. L'envol Des Corbeaux
2. L'Échappée
3. Les Feuilles De L'olivier
4. Song For Mountains
5. Sur Les Quais
6. Effet De Nuit
7. Septembre Et Ses Dernières Pensées
8. Chanson D'automne
9. Svipdagr & Freyja
10. Une Matinée D'hiver



             



1999 - 2019 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod