Recherche avancée       Liste groupes



      
DEATH METAL  |  STUDIO

Commentaires (5)
Lexique death metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Style : Death
- Style + Membre : Exhumed, Possessed, Malevolent Creation

GRUESOME - Savage Land (2015)
Par METALOMANE le 13 Juin 2015          Consultée 2289 fois

"-Alors c’est ça l’album Death du moment ?
-Ouiiii, mais tu comprends c’est un hommage à DEATH, celui des débuts, avant qu’ils ne se barrent mélo/technico/prog, fait par des pointures du Death ricain et même un artwork d’Ed Repka ! Tu te rends compte ! C’est un merveilleux voyage dans le temps à l’époque faste du Death Metal, comme un nouvel ancien album de DEATH (je me comprends), c’est nostalgique, c’est trop bieeeeeen !".

Non. Juste non.
Ceci n’est pas un hommage, c’est un viol de propriété intellectuelle. J’appelle ça du vol et du plagiat et j’aime pas trop les voleurs et les fils de putes… (Rosebud !) "Savage Land" est un immense patchwork des meilleurs moments des trois premiers DEATH (et un peu de "Individual Thought Patterns"), mais sans le génie ni le talent de composition de Chuck Schuldiner. Ou de quelqu’un de moins doué d’ailleurs. Je veux dire, même un bernard-l'hermite aurait pu composer cet album ! Il suffit de copier coller avec un ordinateur (bin ils ont des pinces les bernard-l’hermite, avec un peu de dressage ils devraient pouvoir taper sur des touches !) des plans entiers des albums susnommés et de les mettre bout à bout sans réfléchir.
Il en résulte des chansons d’une platitude Jane Birkin-ienne, sans intensité ni émotion. En gros, du DEATH vidé de sa substance et donc sans intérêts. À cette absence d’efficacité dans la progression des titres (qui est quand même la marque de fabrique principale de DEATH à la base hein) s’ajoute en plus une batterie sur-mixée insupportable et une prod bien trop propre pour instaurer cette ambiance macabre dont les fans de "Scream Leprosy Healing" raffolent (moi le premier).

Je ne vais pas vous faire l’affront de citer quels passages sont inspirés de quels titres de DEATH, ce serait inutile, vain et beaucoup trop long étant donné que la TOTALITÉ de l’album est une odieuse contrefaçon bon marché du Death Metal originel. Même des Chinois auraient honte de confectionner un machin pareil. Mêmes plans, mêmes harmoniques, mêmes riffs, mais en moins bien. À la limite, un pécore qui n’aurait jamais entendu une seule note de DEATH (sérieusement ?) pourrait y trouver, au mieux, quelques soli corrects et des riffs forcément bien branlés (encore heureux !) vu que ce sont de Chuck. C’est tout. Et non, je ne passe pas à côté du concept de l’album. Oui, j’ai compris que c’est censé être un hommage à l’œuvre de Chuck jusqu’à travers les titres des chansons ("Closed Casket" qu’est-ce qu’on se marre !). Oui, mais non. Sans déconner même le morceau "Gruesome" ressemble plus à du DEATH que la reprise de "Land Of No Return" putain ! Ce titre est juste une méga compil des meilleurs passages de DEATH collés les uns à la suite des autres sans aucune logique. Mais à quoi ça sert, fichtre (ouais, j’ai dépassé mon quotas d’insulte pour la chronique là, du coup je fais avec ce que je peux) !

Ce n’est même pas le fait que les mecs aient plus de 20 ans de retard qui m’énerve (pour du Death Old-School c’est plutôt normal) mais c’est qu’ils n’ont absolument aucune personnalité. Dans le même genre, ça me rappelle BEYOND CREATION, rip-off d’AUGURY/GOROD, qui a exactement les mêmes problèmes (de plagiat et de batterie dégueulasse), mais ici en pire. Franchement, autant faire un tribute band. Ah mais il existe en fait ! Ça s’appelle DEATH TO ALL et ils bottent des culs en live. D’ailleurs, aux pleureuses qui chient sur ce projet, c’est quoi le mieux? Des reprises de DEATH avec plein d’ex-membres du groupe dedans ou rien du tout ? Chuck est mort, c’est un fait, mais autant continuer de profiter de l’héritage qu’il a laissé… à travers ses propres compos et pas celles de ce projet d’opportunistes à la ramasse ! Je vous le dis, ce disque m’a foutu la gerbe, il a fallu me battre mentalement pour en arriver au bout. Et le pire, c’est qu’il est encensé partout sur la toile par une masse de fans aveuglés ! Alors s’il vous plaît, allumez votre esprit critique et ne faites pas vos moutons, c’est tout ce que je vous demande.

PS : J’ai écrit 16 fois DEATH dans cette chronique (ah… 17) ce qui est beaucoup, mais toujours moins que GRUESOME qui nous l’hurle inlassablement à la face pendant 40 minutes inutiles.

A lire aussi en DEATH METAL par METALOMANE :


SARPANITUM
Blessed Be My Brothers... (2015)
Tu la sens, ma sainteté ?

(+ 2 kros-express)



MITHRAS
Worlds Beyond The Veil (2003)
Dans l'espace, personne ne vous entendra bander


Marquez et partagez




 
   METALOMANE

 
   DEADCOM

 
   (2 chroniques)



- Matt Harvey (chant, guitare)
- Daniel Gonzalez (guitare)
- Robin Mazen (basse)
- Gus Rios (batterie, guitare)


1. Savage Land
2. Trapped In Hell
3. Demonized
4. Hideous
5. Gangrene
6. Closed Casket
7. Psychic Twin
8. Gruesome
9. Land Of No Return (death Cover)
10. Black Magic (slayer Cover)



             



1999 - 2018 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod