Recherche avancée       Liste groupes



      
HEAVY METAL  |  STUDIO

Commentaires (2)
Lexique heavy metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Membre : Primal Fear, Balance Of Power, Victory, Thunderhead, Sinner, Metalium, Fair Warning

VIVA - What The Hell Is Going On ! (1981)
Par DARK SCHNEIDER le 7 Mars 2015          Consultée 2865 fois

Le premier album des Allemands de VIVA, "Born To Rock", ne fut au final qu'un faux départ. L'album ne marcha pas vraiment et le groupe splitta au bout de 6 mois, tandis que leur manager partit faire un séjour derrière les barreaux. Tout cela ne découragea pas une Barbara Schenker toujours motivée (et sans doute galvanisée par le succès de ses frangins). Elle s'en alla faire un tour en Angleterre à la recherche de nouveaux musiciens, et ce fut là que l'on lui fit la présentation de Marco Paganini, jeune chanteur suisse, lui aussi égaré dans Londres la pluvieuse. Entre ces deux là, la mayonnaise allait tout de suite prendre et Schenker pu remettre aussitôt sur pied VIVA, avec 2 anciens membres.

Avec tous les pistons que devaient bénéficier le groupe on ne s'étonnera pas de la publication rapide de ce second album. Mais en un an, beaucoup de choses ont changé, VIVA n'est plus du tout le même groupe, et le temps des adolescents qui s'amusent à faire du Rock un peu Hard est terminé. Place aux choses sérieuses ! "What The Hell Is Going On!" sera un succès pour VIVA et allait lui permettre de compléter le podium du Hard/Heavy Allemand, juste derrière SCORPIONS et ACCEPT. Et ce succès ne fut pas volé, car en voilà un album enthousiasmant, lumineux, ancré dans son époque mais détenant un sens mélodique inusable. "What The Hell", derrière sa pochette mythologico-horrifique cache en fait tout simplement un des meilleurs disques de Heavy de cette année 1981. Chargée en émotion, la musique des Allemands ne pourra laisser indifférent même l'auditeur le plus jeune, pour peu que ce dernier aime la mélodie et soit admirateur de cette époque bénie. Voilà typiquement un album qui peut susciter la nostalgie d'une époque que l'auditeur n'aura pas forcément connu. C'est bluffant cette capacité qu'a ce disque de renvoyer une foultitude d'images et d'émotions, et surtout l'envie d'être catapulté en 1981.

La recette du groupe est pourtant simple : musicalement, on ne tranche pas entre Heavy et Hard. Rythmiquement d'ailleurs, les guitares ont un sens du groove qui sonne forcément Hard. Ça swingue carrément sur le 2ème titre. Le son, lui, ne fait pas de concession : un peu gras, très organique, plutôt Heavy, une production soignée très au-dessus de la moyenne et assez punchy. Marco Paganini est la petite révélation de l'album : une voix chaude, un brin rocailleuse, ultra sexy, charismatique, desservant des lignes de chant mélodique, il enterre littéralement son prédécesseur. Quant à la miss Schenker, elle qui finalement n'apportait pas grand chose sur le 1er album, elle a ici totalement métamorphosé son jeu. Terminé les sonorités piano, place au synthé 80's. Barbara Schenker n'a rien d'une virtuose, pas de déferlement de notes chez elle. Tout à fait consciente de cela, elle opte pour un jeu essentiellement basé sur des accords plaqués qui tisse une toile de fond derrière les guitares. Le mixage est d'ailleurs particulièrement réussi, le synthé s'effaçant régulièrement derrière les autres zicos, et sachant aussi parfois s'imposer au bon moment. Le dosage est parfait, et la présence de cet instrument apporte une originalité certaine à la musique des Allemand, nettement plus Hard que les idoles de Schenker (FOREIGNER, JOURNEY etc).

VIVA enquille alors les hits. "What Next", portée par une superbe mélodie de guitare, est une merveille considérée comme le tube du groupe, de même que "The Bitch", "Little Rock Tonight", "Break Out"...Ah ouais en fait, toute la première face est parfaite. Sur "Little Rock Tonight", Marco Paganini déclame son texte à la façon d'un orateur décadent, loin d'un chanteur pro appliquant ses lignes de chants avec méthode, à ce jeu là il aurait pu tomber dans le piège de la nonchalance, ce qu'il évite sans peine. Changement de ton avec l'opener de la seconde face. Le title track s'impose d'abord sur un rythme lent, plus inquiétant que le Heavy plutôt joyeux de la première face, avant de s'accélérer par la suite. Cela dit, comme trop souvent à l'époque du vinyle, la seconde face est un ton en dessous, la tension baisse quelque peu, le charme opère moins ("Give It To Me" notamment). L'ensemble étant assez court, le bonheur suscité par la première face laisse vite la place à des émotions moins intenses. Mais vaut mieux ça qu'un disque qui rallonge la sauce à coup de titres de remplissage. Et heureusement, VIVA clôture son œuvre par le lumineux "White Snow", titre mettant très en avant le clavier de Barbara Schenker.

"What The Hell" est donc un album puissant, très réussi. Il est étonnant qu'un groupe aussi jeune ait pu accoucher aussi rapidement d'un album d'une telle qualité. Il est encore plus surprenant de constater à quel point il vieillit bien et nous laisse forcément avec un sourire en coin. Pas un sourire moqueur, mais un sourire de satisfaction pure. Et le public de l'époque ne s'y trompera pas. Oh, ces gens là ne devaient pas devenir des mega-stars du jour au lendemain, mais les ventes furent très bonnes, de quoi en faire les espoirs de demain... Il ne vous échappera cependant pas que de nos jours plus grand monde ne se souvient de VIVA, car en effet, les choses ne se dérouleront pas vraiment comme prévu, mais ceci est une autre histoire...

A lire aussi en HEAVY METAL par DARK SCHNEIDER :


ARIA
Hero Of Asphalt (1987)
Aria entre dans la cour des maîtres du heavy




SEIKIMA-II
The End Of The Century (1986)
Un classique du Heavy japonais


Marquez et partagez




 
   DARK SCHNEIDER

 
  N/A



- Marco Paganini (chant)
- Andy Fach (guitare)
- Ralph Murthy (guitare)
- Andreas Kawaldt (basse)
- Martin Pietschak (batterie)
- Barbara Schenker (clavier)


1. The Bitch
2. Little Rock Tonight
3. What Next
4. Break Out
5. What The Hell Is Going On
6. Give It To Me
7. Screaming For Your Love
8. White Snow



             



1999 - 2019 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod