Recherche avancée       Liste groupes



      
METAL SYMPHONIQUE  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Style : Thy Majestie, Derdian
 

 Site Officiel (283)
 Myspace (131)
 Chaîne Youtube (179)

ANCIENT BARDS - A New Dawn Ending (2014)
Par JEFF KANJI le 16 Décembre 2014          Consultée 2388 fois

Le vent a-t-il tourné pour ANCIENT BARDS ? Toujours est-il que pour une formation italienne qui a démarré sa carrière en se calquant sur son modèle RHAPSODY, s’offrir le mighty warrior Fabio Lione sur un de ses titres sonne un peu comme une consécration. Toujours fidèle à Limb Music (comme RHAPSODY là encore), la formation transalpine a cette fois-ci intelligemment pris un peu plus le temps de composer pour cette troisième partie de la saga de l’Épée noire. On n’avait pas pour autant totalement perdu la trace du groupe qui a sorti un split en compagnie des Japonais énervés de SERENITY IN MURDER intitulé "Prelude To Awakening" contenant un nouveau titre "Across This Life".

Les Italiens ont bossé. Outre une production grandiose dans les meilleurs standards du genre, ANCIENT BARDS égale à nouveau son modèle tout en s’en démarquant.
Je m’explique : les compositions disposent d’une mise en son dantesque (supervisée par l’incontournable Simone Mularoni) mettant les atours symphoniques au premier plan, et pour des orchestrations synthétiques, il faut bien reconnaître que le résultat est plus que satisfaisant et aura demandé un travail considérable à Daniele Mazza, toujours tête pensante du groupe ; l’aspect symphonique se détache ainsi assez nettement du clavier, qui lui aussi fait montre d’un travail d’arrangement poussé. D’un autre côté, ANCIENT BARDS lâche un peu la bride sur le Speed Sympho pour proposer un album bien plus varié que ses prédécesseurs, et qui va davantage à l’essentiel. Vous remarquerez en outre que les durées des morceaux sont plus variées et que l’on retrouve davantage de titres tournant autour des cinq minutes.

Et dès "A Greater Purpose" on retrouve le charme de "The Alliance Of The Kings" avec ces mélodies catchy d’une Sara Squadrani jamais prise en défaut et qui fait d’emblée décoller le navire avec son break central qui amène à une nouvelle partie quasi indépendante de la première. ANCIENT BARDS a enfin décidé de miser sur le talent de sa chanteuse capable d'une bien plus grande variété d'expression que les deux premiers opus du groupe l'avaient montré. Arjen Lucassen ne s'y trompera d'ailleurs pas en recrutant la belle italienne pour "The Theory Of Everything" d'AYREON. Le groupe colle mieux à son histoire, dont la particularité est d’avoir tous les personnages interprétés par la chanteuse. Et pas de temps faible sur cette galette, la pièce-titre fleuve de seize minutes ce troisième opus s’avère passionnante, autant que ce "In My Arms" plus Pop par certains côtés et astucieusement choisi comme titre-phare. "Across This Life" s’avère lui aussi une sacrée réussite et était effectivement parfait dans son rôle de teaser de ce futur album, sorti tout de même un an et demi après le split de 2012.

Cependant, "A New Dawn Ending" n’obtiendra pas une note maximale de ma part pour deux raisons : Les chefs d’œuvre de RHAPSODY sont égalés à certaines occasions, mais pas sur la tenue de quatre albums consécutifs dégainant autant de hits fédérateurs. En très bon élève, ANCIENT BARDS s’est beaucoup appliqué sur ce nouvel opus, à tel point que malgré une qualité musicale équivalente à son premier opus mais au final bien plus riche, la formation a perdu de son insouciance, et si on l’avait remarqué sur "Soulless Child", j’avais plutôt mis ça sur le compte de compos plus démonstratives et sans beaucoup de fond. Ici c’est évident, ANCIENT BARDS déroule son Metal Symphonique, mais avec un peu moins de folie et d’enthousiasme. Difficile de savoir si c’est une bonne ou mauvaise nouvelle lorsqu’on entend le professionnalisme à ce point dans la musique…

Note réelle : 3,5/5.

A lire aussi en METAL SYMPHONIQUE par JEFF KANJI :


RHAPSODY
Into The Legend (2016)
Alex retrouve le vrai RHAPSO

(+ 3 kros-express)



NIGHTWISH
Showtime, Storytime (2013)
This is to be good, great, joyous...


Marquez et partagez




 
   JEFF KANJI

 
  N/A



- Martino Garattoni (basse, chœurs)
- Federico Gatti (batterie)
- Sarra Squadrani (chant, chœurs)
- Claudio Pietronik (guitare)
- Daniele Mazza (claviers, chœurs)
- Fabio Balducci (guitare rythmique)
- Fabio Lione (chant sur 6)


1. Before The Storm
2. A Greater Purpose
3. Flaming Heart
4. Across This Life
5. In My Arms
6. The Last Resort
7. Showdown
8. In The End
9. Spirit Liberi
10. A New Dawn Ending
11. Lady Bad Luck



             



1999 - 2018 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod