Recherche avancée       Liste groupes



      
BLACK FOLKLORIQUE  |  STUDIO

Commentaires (1)
Questions / Réponses (2 / 1)
Lexique black metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Style : Thyrfing, Waylander
 

 Myspace (307)

SUIDAKRA - Emprise To Avalon (2002)
Par BAST le 1er Décembre 2002          Consultée 3765 fois



Les groupes de metal folklorique de qualité ne sont pas légion et il est toujours bon de les faire connaître, d’autant plus qu’il existe de nombreux amateurs de ce style dont on attribue le plus souvent la paternité à Skyclad.

Suidakra est loin d’être un tout jeune groupe et cela fait déjà pas mal d’années que le groupe allemand existe. Groupe culte au sein de la scène underground, Suidakra a surtout commencé à s’adresser à un public plus large lors de la sortie de son précédent album. Aujourd’hui, il nous propose son tout nouvel opus, un condensé de ce style auquel il a toujours été fidèle, ce fameux black metal aux connotations médiévales. Un genre musical que l’on pourrait rapprocher notamment de Thyrfing, Ensiferum, Mithotyn ou des premiers Vintersorg (des comparaisons que certains trouveront peut-être offensantes dans la mesure où Suidakra est plus ancien que la plupart de ces groupes !). Certains passages, souvent les plus agressifs, font même penser à du Children Of Bodom. Au menu : une guitare heavy, une flopée de mélodies folkloriques, des orchestrations venues de temps anciens, des chœurs viking et beaucoup, beaucoup de guitare acoustique.

Emprise To Avalon est un concept album construit autour du mythe Arthurien. Neuf morceaux se succèdent tels des chapitres se rapportant aux principaux évènements relatifs à la vie du roi Arthur ou de Merlin. Le concept est en tout cas très bien choisi au regard de la musique distillée par le groupe. Avec un tel sujet, on sent bien la volonté du groupe d’accoucher d’une oeuvre de qualité. Les textes ont donc été bien travaillés (on est loin des paroles de certains groupes de heavy épique), le livret soigné (avec notamment quelques explications sur les personnages de l’histoire) et la pochette est superbe.

Tout a donc été réuni par le groupe pour nous proposer un album de qualité. Mais en est-il de même au niveau de la musique ? La réponse tient en deux mots : « Oui, mais… ». « Oui » parce que ce Emprise To Avalon renferme de très bons morceaux, de très beaux passages, qui plairont aisément aux amateurs de ce style. « Mais » parce qu’il y a tout de même quelques longueurs, certains passages plus faibles que les autres et tout à fait dispensables. Mais surtout, l’aspect le plus préjudiciable pour le groupe reste le son. Trop moyen, il ne rend pas assez hommage à certaines mélodies (notamment les chœurs ou les harmonies vocales) ou à certains riffs qui perdent en ampleur, en agressivité.

Au chapitre des satisfactions, citons Darkane Times et sa superbe intro folk ou ses riffs heavy marquants, Pendragon’s Fall et ses superbes orchestrations, son magnifique solo ainsi que ses chœurs vikings sur guitare acoustique, The Spoils Of Annwn qui est en fait un interlude orchestral ou And The Giants Dance… et ses cinq minutes de guitare acoustique magnifiques.
Les autres morceaux restent de qualité, même si certaines longueurs s’avèrent agaçantes et que certains breaks peuvent sembler étranges tant on se demande ce qu’ils viennent faire dans le morceau.

Au niveau du chant, on a droit à une alternance hurlements gutturaux / chant clair du meilleur effet, surtout au niveau du chant black d’excellente qualité, très incisif. Le tout est soutenu par une rythmique variée, faisant se succéder des tempos lents et épiques et d’autres bien plus soutenus.

Au final, Emprise To Avalon est un bon album de black folklorique qu’il faut saluer tant le genre a vu se succéder des albums de piètre niveau. Avec une meilleure production, le groupe mené par Arkadius (Suidakra à l’envers) pourrait se hisser parmi les meilleures formations du genre. Pour le moment, il reste un bon groupe à qui, malheureusement, beaucoup de fans du genre préfèreront Thyrfing ou Ensiferum, notamment parce que leur son est plus actuel, plus mordant. Quoi qu’il en soit et vu la progression constante du groupe, Suidakra mérite largement qu’on s’attarde sur son cas et que l’on suive la suite de sa carrière de très près. Ca pourrait, un jour, faire très mal, pourvu que Century Media lui consacre plus d’efforts.

A lire aussi en BLACK METAL par BAST :


OLD MAN'S CHILD
Vermin (2006)
Old man's child s'impose une fois de plus




SATYRICON
Now, Diabolical (2006)
Une autre façon de jouer du black metal

(+ 1 kro-express)

Marquez et partagez




 
   BAST

 
  N/A



- Arkadius Antonik (guitares, claviers, basse)
- Harsh (chant)
- Marcel Schoenen (guitares, tin whistle, chant clair)
- Lars Wehner (batterie)


1. Darkane Times
2. Dinas Emrys
3. Pendragons's Fall
4. The Highking
5. The Spoils Of Annwn
6. The Quest
7. And The Giants Dance...
8. Song Of The Graves
9. Still The Pipes Are Calling



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod