Recherche avancée       Liste groupes



      
DOOM/VIKING  |  E.P

Lexique viking metal
L' auteur
Acheter Cet E.P
 


 

- Style : Moonsorrow, Bathory, Primordial
- Style + Membre : Isole
 

 Page Facebook (355)
 Site Officiel (728)

EREB ALTOR - The Lake Of Blood (2014)
Par WËN le 1er Mai 2014          Consultée 1837 fois

Il y a quelques mois de cela, suite au remarquable "Fire Meets Ice", nous avions laissé un EREB ALTOR, viking jusqu'au bout des cornes, la hache rougie et victorieux. Engoncé dans ses crades et noires fourrures Black/Doom, le bestiau suédois nous livrait le butin de ses pillages passés - un riche hommage à BATHORY et à quelques autres guerriers immémoriaux (MOONSORROW, FALKENBACH, ROTTING CHRIST et pourquoi pas PRIMORDIAL) - sous le regard borgne et sévère, mais approbateur, de son ISOLE de paternel, ainsi fier de sa parenté.

Terminées les razzias. Le drakkar est de retour au port et tandis que coule le calva dans les crânes des vaincus, il est temps pour notre farouche trio de guerriers de bénéficier d'un répit bien mérité. Laissant aux scaldes présents le soin de chanter et de narrer leur saga, toute juste ponctuée par les seuls crépitements d'un âtre réconfortant, les tenaces suédois se penchent déjà sur les cibles de leurs futurs raids à travers le vieux continent en compagnie de leurs frères d'armes de BORKNAGAR, MANEGARM, IN VAIN et SHADE EMPIRE.

C'est dans ce contexte que EREB ALTOR nous livre cette nouvelle offrande. Composée de deux chansons et uniquement disponible dans une version vinyle 7 pouces limitée à 500 copies, "The Lake Of Blood" reprend musicalement peu ou prou là où le groupe s'était arrêté sur son effort précédent, à savoir un Viking Metal emprunt d'une lourdeur et d'une nostalgie Doom caractéristiques. Malgré le fait de naviguer en mers connues (même équipage, même producteur), nous remarquerons cependant, dès la fataliste introduction de l'inédit éponyme (en face A), cette volonté affichée des Suédois à vouloir nuancer quelque peu leur propos.

Ainsi, via de légères parties acoustiques et quelques chœurs appuyant autant de mélodies lancinantes, les musiciens parviendront à n'en point douter à faire larmoyer Brunehilde et ses sœurs guerrières en leurs froides cahuttes du Walhalla, prouvant à ceux qui pouvaient encore en douter - si peu nombreux soient-ils depuis le poignant "Our Legacy" sur l'opus précédent - qu'ils savent également jouer avec la corde sensible de leur auditoire. "The Lake Of Blood" est donc une chanson au tempo ralenti, pesante mais néanmoins puissante, où les Suédois prennent le temps d'y poser et d'y développer leurs mornes atmosphères, sans pour autant faire l'impasse sur ces quelques accélérations et ces vocalises hurlées qui leur sont propres (cf. les refrains, par exemple).

Plus affligeante encore est la face B, dévolue à un réenregistrement de "Fire Meets Ice", le titre d'ouverture de l'album précédent. Pour l'occasion les guitares sèches sont de sortie et la composition originale, épique à souhait, se voit ici réarrangée en profondeur, épurée de tout artifice superflu pour ne garder que cette stricte désespérance à fleur de peau que l'on entrevoyait qu'à peine dans sa version première. Un travail très convainquant est également fait sur les jeux de voix et les harmonies afin d'en renforcer encore le caractère éploré. La réinterprétation est de haute volée, même si il est à craindre que les plus vindicatifs d'entre nous n'y trouveront qu'une longue complainte sans réel intérêt. Néanmoins les deux versions ont le mérite d'exister.

À l'image de cet artwork étonnement sobre, EREB ALTOR, prend donc la peine de déposer les armes le temps de ce court mais intéressant interlude discographique. Ne vous y trompez pas, même si la note demeure supérieure à son prédécesseur d'album, prenons cette notation comme celle d'un EP qui s'avère être une plutôt bonne surprise, agréable à découvrir comme à réécouter. Mais je ne saurais tout de même que trop vous conseiller de jeter vos deux oreilles au full-length qui le précède.

A lire aussi en VIKING METAL :


MISTUR
Attende (2009)
Pas loin de WINDIR, encore plus près du nirvana

(+ 1 kro-express)



SKÁLMÖLD [SKALMOLD]
Með Vættum (2014)
Par la toute puissance de Mjölnir


Marquez et partagez




 
   WËN

 
  N/A



- Mats (chant, basse, guitare, clavier)
- Ragnar (chant, basse, guitare)
- Tord (batterie)


1. The Lake Of Blood
2. Fire Meets Ice (v. Acoustique)



             



1999 - 2020 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod