Recherche avancée       Liste groupes



      
BLACK SYMPHO / ATMO  |  STUDIO

Commentaires (2)
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Style : Lord Shades, Cradle Of Filth, Abyssic, Entropia Invictus, Septicflesh

CARACH ANGREN - Where The Corpses Sink Forever (2012)
Par MEFISTO le 2 Mars 2014          Consultée 2580 fois

Après le génialissime conte naval portant sur le Flying Dutchman, mythique vaisseau fantôme, le trio de Black Sympho original CARACH ANGREN revient avec un autre chapitre de son livre d'histoires à dormir debout.

"Where The Corpses Sink Forever" aborde les trois guerres majeures du XXème siècle, la Première, la Deuxième et celle du Vietnam. On y est témoin de batailles intérieures de soldats et de simples civils que le démon a pris en grippe dans ces circonstances extraordinaires et cruelles qui auront marquées les peuples à jamais. Gardez donc cette thématique en tête, mais ne tentez pas de faire un lien entre tout ça, comme sur les deux premiers albums des Hollandais.

Ceux qui comme moi ont flippé complètement à l'écoute de "Death Came Through A Phantom Ship" penseront peut-être, sans savoir ce qu'il en retourne sur "WTCSF", que cette offrande de 2012 est une suite logique du conte naval. Certaines ressemblances sont frappantes, des éléments atmosphériques peuvent nous tromper. Après, que ce soit vrai ou non, on plonge dans cet univers angoissant où les parties narratives de Seregor nous font naviguer de chapitre en chapitre, les samples et orchestrations d'Ardek foutent la chair de poule (après avoir écouté l'intro, vous comprendrez)...

Oui, car à part la propension du chanteur pour le théâtre et les grattes particulières (parfois un peu molles, seul défaut que je trouve au trio), CARACH ANGREN se distingue par ses atmosphères dignes d'un cinéma de suspense-aventure-horreur. Toutes les parties orchestrales sont nées du talent d'Ardek, à part le violon (difficile à simuler disons...) qu'on retrouve sur deux morceaux. Certains groupes n'arrivent pas à faire aussi fort avec un orchestre réel, c'est bluffant ! Ajoutez à cela quelques chœurs, des mélodies tantôt romantiques, tantôt martiales, et vous avez un album pas facile à saisir qui dévoile sa pleine qualité sur la longueur. Y'a tant à boire et manger sur "WTCSF" que la traversée sera houleuse... mais inoubliable.

Je ne pense toujours pas après moult écoutes que le concept de la guerre soit exploité correctement. À part les fusils et les mots-clés qu'on capte ici et là, difficile de se jeter dans la mêlée avec les jarheads. Le style de CARACH ANGREN semble mieux se marier avec le fantastique, les légendes de fantômes bestiaux, que les événements historiques. Quoi qu'il en soit, on prend notre pied à tous les coups, chaque pièce possédant son lot de moments marquants. C'est déjà un exploit, compte tenu que le Black Sympho peut parfois tourner en rond.

Très bonne sortie encore pour les Hollandais. J'ai une préférence pour "Death Came Through A Phantom Ship", mais ce "WTCSF" est fameux et me rappelle inévitablement la structure de la réussite précédente.

Cette ambiance cinématographique, assez personnelle quand même, vous fera décrocher en moins de deux. Peut-être pas au point de vous flanquer un choc post-traumatique comme ce soldat chargé d'exécuter des prisonniers, mais qui sait où le shrapnel musical de CARACH ANGREN se logera dans votre âme et inconscience...

Notre réelle : 3,5/5.

A lire aussi en BLACK SYMPHO / ATMO par MEFISTO :


LUNAR AURORA
Andacht (2007)
LUNAR AURORA s'éteint... avec classe




DEMONIC RESURRECTION
Dashavatar (2017)
Vishnou, priez pour nous.


Marquez et partagez




 
   MEFISTO

 
  N/A



- Namtar (batterie)
- Seregor (chant, guitare)
- Ardek (synthé, orchestrations)


1. An Ominous Recording
2. Lingering In An Imprint Haunting
3. Bitte Tötet Mich
4. The Funerary Dirge Of A Violinist
5. Sir John
6. Spectral Infantry Battalions
7. General Nightmare
8. Little Hector What Have You Done?
9. These Fields Are Lurking (seven Pairs Of Demon Eye



             



1999 - 2020 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod