Recherche avancée       Liste groupes



      
PÉDOMETAL  |  E.P

Commentaires (12)
Questions / Réponses (2 / 3)
L' auteur
Acheter Cet E.P
 


 

- Style : Kitsune Metaru
 

 Facebook (912)
 Site Officiel (1783)

BABYMETAL - Megitsune (2013)
Par DARK MORUE le 5 Juillet 2013          Consultée 5176 fois

ねえ、私はあなたの武士醤油春巻きの母に大きなペニスを投げるには、食べて、あなたの子供は中国人が小さなペニスとサブであるため、レイプしていて、優雅にいるあなたが塗抹ラタトゥイユあなたのコックをしている後品種昆虫、それらが無効になっているので、学校に行かない、とBABYMETALに戻るには決して、私はちょうどこのイントロは絶対にセンスがないと私はのように愚かなように唯一の目的のためにこれを書いたと言いたいあなたは、の翻訳を入力し、BITE 美しい巨大なテキストになってしまうでは役に立たないとわずかな感覚を持っていない。一言で言えば、それだけで笑のためだ、と私は性交しない場合のことをええ、初めて文章のエンドポイントを置く。私はあなたを愛し、私はあなたとの子供が欲しい、スタイルでは、今年の短い方の端の代わりに、慢性的。

Non, BABYMETAL n'est pas une blague. On va dire que ça y est, que le groupe est lancé et officialisé. J'attends une tournée en France, j'y foncerai tout de suite personnellement, genre à la Japan expo ou je sais pas quoi... Quand je lis les interviews et que j’apprends qu'elles sont ultra surprises d'avoir des fans en dehors du Japon, j'ai un peu envie de les secouer. Ces nanas sont totalement déconnectées, connaissent absolument rien au Metal et au moment d'enregistrer "Doki Doki Morning" elles ont juste rien compris à ce qui se passait. Le monde du Japan Idol a craqué et fait jouer du Metal Extrême à ses jeunes nymphes innocentes. Corruption, music business dégueulasse, berk. Je vomirais ma bile dessus si le résultat était pas aussi exceptionnel. Parce que franchement, vu de loin, le projet donne tout sauf envie.
Des grosses corporations (la Fox quoi... pas rien) qui lance un projet mélangeant Metal et J-Pop. Donc on s'attend à du Metalcore rose bonbon avec des voix qui hurlent et qui chialent en se tranchant les veines avec des fleurs. Et à la place on se bouffe ça.

Voilà, vous avez compris où je veux en venir, et c'est un peu ma troisième chronique de ce truc aberrant : BABYMETAL, on a deux choix. Soit on adore et on danse dessus en cosplay de petite écolière barbue, soit on veut préserver notre intégrité Trve Metal misanthrope et on fait semblant de détester. Parce que jusque là, c'est limite du sans-faute, tout juste un morceau qui tapait à côté sur l'EP précédent, totalement rattrapé par l'éblouissant titre éponyme.
Et nous voilà donc avec le second single de 2013, qui sort également en quatre éditions différentes avec un second morceau dépendant donc de l'édition, et divers bonus (versions instrumentales, titres live... Je vais pas en parler parce que ça m'intéresse vraiment pas du tout). Et je vais pas y aller par quatre chemins : "Megitsune" est le meilleur EP de la joyeuse bande. Même si on a pas de concurrent à l'énormissime "Ijime Dame Zettai", les trois morceaux proposés ici (ouais j'ai un peu thuné la tracklist pour pouvoir tout afficher, le morceau en piste 3 ne sera pas retrouvé sur l'édition classique mais n'est pas négligeable du tout) sont suffisamment variés et jouissifs chacun à leur manière pour qu'on ne puisse que s'incliner.

Cette fois-ci, les trois morceaux proposés sont super habilement découpés. On a d'abord le titre éponyme qu'on ne présente limite plus, tellement son clip a fait le tour du web. La discrète volonté d'apporter des éléments plus traditionnels japonais (les gratteux avec leurs shamisen, les masques de renards représentant les esprits vengeurs, ou tout simplement les sonorités...) ne masque pas la vocation première du morceau : c'est la grosse teuf et ça explose la tronche. Les grosses guitares, les claviers bien festifs, c'est la foire au gros headbang dansant, et ça tue tout simplement. Même notre Su a encore amélioré sa voix, qui sonne un peu moins aiguë et toujours plus puissante, donnant une conviction terrible dans le refrain qui nous restera en tête un moment... Même le gros breakdown poutre, agrémenté de hurlements stridents et d'une habile reprise du thème traditionnel "Sakura Sakura", écrasant de puissance, et la reprise du morceau par la suite confine à une fête du slibard tellement intense qu'on ne peut que craquer devant la prestation de ces jeunes filles.

Les deux autres morceaux suivraient une sorte de concept. Les trois jeunes filles sont séparées, d'un côté Su sera seule à interpréter "Akatsuki", tandis que Moa et Yui se retrouvent isolées sur "Onedairi Daisakusen", et le moins qu'on puisse dire c'est que les deux titres sont diamétralement opposés. De son côté notre magnifique Su va nous refiler un morceau absolument superbe, avec lequel j'ai eu au début un peu de mal mais qui se révèle en fait être une perle de Heavy vite fait Power, un peu typé ballade, très bien arrangée et disposant d'une ambiance très pure, solo de la mort, lignes vocales touchantes, tout y passe. Le petit frère de "Ijime Dame Zettai" en quelque sorte, moins Thrash et fonceur mais aussi efficace.
L'autre morceau par contre surprend. Les deux petites se mettent au Rap Metal Symphonique m'voyez. Et... Et ça poutre à mort. On penserait pas comme ça. C'est arrangé en mode Gangsta Samouraï, gros riffs Neo Metal qui tombent sur la gueule avec un son lourd et ultra saturé, couplets rappés par les deux petites filles... Mais le résultat est génial. Et encore une fois, ce refrain quoi... On les imagine faire des conneries Wesh Gros BabyCrew RPZ, se passer le micro en mode Bling-Bling avec tout l'attirail, mais bon sang comment un truc aussi aberrant peut marcher aussi bien ? Réussir un truc aussi ambitieux et foireux avec autant de maîtrise, mais dans quel monde on vit ? Qu'est-ce qui est en train d'arriver au monde du Metal bordel de merde ?

On va s'arrêter là. Vous avez compris : "Megitsune" est un single parfait. Comprenant un opener qui pète de mille feux et détruit la nuque de tout chevelu qui se respecte, d'un second morceau plus typé Metal Traditionnel qui s'écoute la main sur le cœur, et un dernier gros foutoir Gangsta Sympho pour enfants qui met une belle claque alors qu'on l'attend pas.
BABYMETAL, c'est vraiment n'importe quoi. C'est le genre de projet que seuls les Japonais peuvent mener à bien grâce à leur côté totalement débridé [se retient de faire une blague de mauvais goût] et pas prise de tête. Ouverture, respect, what the fuck total, et un résultat détonnant et inspiré. J'ose même pas imaginer ce que ç'aurait rendu si les médias ricains avaient eu la même idée...
Bref. "Megitsune" ravage tout et nous démontre encore une fois le potentiel du projet. Je continue de les soutenir, et c'est bien parti pour durer. Nyan !

クッキーは、ファック : le meilleur EP du projet jusque là. Varié, solide, irréprochable. Kawaï !

A lire aussi en POP ROCK / METAL par DARK MORUE :


BABYMETAL
Babymetal (2014)
Kawaii, nightfall-san desu

(+ 3 kros-express)



BABYMETAL
Headbangeeeeerrrrr!!!!! (2012)
Japan, what the fuck seriously...


Marquez et partagez




 
   DARK MORUE

 
  N/A



- Su-metal (chant)
- Moa-metal (chant)
- Yui-metal (chant)
- Squelettes Anonymes (tout le reste)


1. Megitsune
2. Akatsuki
3. Onedari Daisakusen
4. (divers Bonus Dépendant De L'édition)



             



1999 - 2022 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod