Recherche avancée       Liste groupes



      
KAWAI JPOP METAL  |  E.P

Commentaires (11)
Questions / Réponses (1 / 5)
L' auteur
Acheter Cet E.P
 


 

- Style : Kitsune Metaru
 

 Facebook (563)
 Site Officiel (1584)

BABYMETAL - Headbangeeeeerrrrr!!!!! (2012)
Par DARK MORUE le 22 Juillet 2012          Consultée 6984 fois

Nan mais... Qu'est-ce que... WHAT ?
On va appeler ça un choc culturel. Je savais les Nippons totalement tarés et prompts à dépasser les limites (sérieux je suis un inconditionnel de leur cinéma gore carton WTF fauché et hystérique) mais là ils frappent franchement un grand coup. Et le pire c'est qu'on adore ça.

Alors pour faire les présentations... BABYMETAL, comme son nom l'indique, c'est du Metal fait par des petites filles. À la création du groupe, la plus âgée du trio avait à peine 13 piges, et les deux autres 11 ! Bref, elles ont sorti en tout 4 morceaux à l'instant actuel, dont 2 présents sur l'EP objet de cette chronique mais je vais plutôt vous parler de toute leur discographie ; ça prend pas beaucoup plus de temps et c'est encore plus intéressant. Le J-Pop Metal Kawaï à outrance poussé dans des recoins pareils, ça court pas les rues et on a tellement honte de trouver ça jouissif que ça mérite un bon coup de pouce ! D'ailleurs vous trouverez les 4 morceaux dans l'ordre en fin de chronique, comme ça vous pouvez lire avec le son dans les esgourdes. Merci qui ?

Parce que oui, BABYMETAL, ça tue. On a pas envie de le dire, on a pas envie de le reconnaître, on passe pour le False ultime couplé à un disciple de Marc Dutroux, mais nan, impossible de pas tomber amoureux de leur premier single publié, l'inoubliable "Doki Doki Morning". Riffs de guitares puissants et gras, nerveux sur synthé kitsch comme pas permis, puis le chant de lolita normalement imblairable qui vient s'y greffer jusqu'à monter en puissance dans un refrain plus Pop tu meurs mais qui nous reste dans le crâne pour la vie. Et même plus encore. On nage dans le n'importe quoi complet ; nous autres occidentaux on n’a jamais vu ça. Une base totalement Pop sur laquelle greffer des éléments Metal Extrême et non l'inverse, ça sonne comme une aberration totale, et au final ça fonctionne du feu de Dieu. On tape du pied en hochant la tête et on se refait l'intégralité des paroles sous la douche malgré le barrage de la langue. Et dans notre esprit : WTF.

Et là débarque leur deuxième single, qui pousse le bouchon encore plus loin en rajoutant du growl et un passage Gangsta Rap. Si, si, je vous jure. Sérieusement, cette histoire commence à ressembler à une reprise de "Carameldansen" par RHAPSODY sur le dancefloor. Là c'est l'orgie de synthés, les parties de chant improbables entre popstar rose bonbon et chant death guttural qui sort d'on sait pas trop où. Et toujours le refrain de générique d'anime débile mais jouissif. Là ça part vraiment dans tous les sens, sûrement au goût des fans de UNEXPECT et autres UFYCH SORMEER. Je suis sûr que Volthord est déjà en train de sauter en tenue fluo dans sa chambre au son des trois minettes. En attendant le Metal fout un peu le camp au profit de la dance fluo... Mais elles se rattrapent bien par l'EP ci-présent.

Et allez, vous en voulez encore ? Ben c'est parti avec l'EP qu'elles ont sorti ! Comment il s'appelle ? HEADBANGEEEEERRRRR !!!!!
Si, sérieusement. Composé de deux morceaux et de leur version instrumentale. Et ça bute. Parce que là le... groupe ? Les trois gamines interprètes ? M'enfin, elles ont carrément pris en maturité. Le chant nettement plus adulte, le premier morceau éponyme épique en diable, le riffing alambiqué, les gros chœurs virils hurlés, le refrain terrible, le déluge de soli. Des passages blastés, du gros riff de porcasse. Mais merde, comment c'est possible de se prendre pareille leçon de Heavy Metal par 3 gamines dans un projet aussi invraisemblable ? Ce refrain de fou bon sang ! Et cette prod détonante et pétillante ! Ah ça y est je suis amoureux, je vais aller en prison. Jetez moi la première pierre.
Et c'est rien à côté de l'ultime "Uki Uki Midnight". Composition absolument explosive et tellement grandiloquente qu'on voit les effets pyrotechniques sortir des enceintes, qui colle une pêche pas possible, avec des sortes de moshparts sombres et violentes en pré-refrain, et surtout un passage Dubstep pas croyable et surpuissant venu d'absolument nulle part pour finir en feu d'artifice. Rah bordel de merde j'ai honte. Sortez-moi ça de la tête !
Et le pire c'est de checker les versions instru. Même privé des géniales parties de chant japokawaï, on est en face de compos incroyablement bien ficelées, riches et énergiques purement Heavy Metal avec une pointe de Symphonique qui renvoie bouler la majeure partie de la scène. Mais... POURQUOI ?

Nan sérieusement, il faut l'entendre pour y croire. C'est pour ça que j'ai compilé l'intégralité de leur discographie et les clips qui vont avec en bas, pour vous faire profiter de la surpuissance de la J-Pop Metallisée, des hymnes éternels qu'on a pas envie d'aimer, qui choquent au premier abord, mais rentrent tellement puissamment dans la tête qu'au final, on finit par écouter en boucle en baissant le volume dès que quelqu'un approche de la pièce...
Franchement, j'aurais même pu troller un coup et caler ça en sélection avec un 4/5 à la clef. Mais faut savoir prendre du recul. C'est facile, fendard, et trop court aussi, et autant filer un coup de pouce à autre chose qu'un phénomène médiatique. Roh et puis merde quoi, on s'assume, le 4/5 je le refile quand même tellement j'adore et voilà ! JAPAN GIRLS POWER !

Si vous voulez du son, et je doute que vous soyez nombreux :
http://tinyurl.com/6usybyl [LE TUBE ULTIME]
http://tinyurl.com/6qgyth7 [EXPERIMENTAL, LE HIT DANCEFLOOR DE L'ETE]
http://tinyurl.com/bwmzk43 [LA MATURITE]
http://tinyurl.com/7zosvvm [LA CONSECRATION]

Oui je sais, toutes les vidéos sont magnifiques.
Et la plus âgée a à peine 15 piges à l'heure actuelle... Pfoulala...
... Mais bordel de merde, qu'est-ce que je viens d'entendre ? Qu'est-ce que je viens d'écrire ? Fuck le Brutal Death, me voilà parti pour idolâtrer Hatsune Miku...
Ouais nan en fait. Les derniers NILE et DYING FETUS m'attendent, va falloir me laver les tympans et revenir dans le droit chemin...

DING DING DING ! Awatezu Make Up
Onegai ! Cho matté cho matté !
DING DING DING ! Today wa Version Up
DOKI DOKI MOOOOORNIIIIIIING !!!

A lire aussi en POP ROCK / METAL par DARK MORUE :


BABYMETAL
Megitsune (2013)
Me gusta




BABYMETAL
Babymetal (2014)
Kawaii, nightfall-san desu

(+ 3 kros-express)

Marquez et partagez




 
   DARK MORUE

 
  N/A



- Su-metal (chanteuse au centre)
- Moametal (gamine de gauche)
- Yuimetal (gamine de droite)


1. Headbangeeeeerrrrr !!!!!
2. Uki Uki Midnight
3. Headbangeeeeerrrrr !!!!! (instrumental)
4. Uki Uki Midnight (instrumental)



             



1999 - 2020 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod