Recherche avancée       Liste groupes



      
DEATH METAL  |  E.P

Commentaires (1)
Lexique death metal
L' auteur
Acheter Cet E.P
 


 

- Style : Death, Marduk
 

 Site Officiel (191)

NECROWRETCH - Putrefactive Infestations (2011)
Par ZODD le 16 Mars 2013          Consultée 1127 fois

Quel vent souffle donc en France ces derniers temps pour qu'autant de groupes de Death Metal voient le jour et étonnent avec toutes ces productions plus rafraîchissantes les unes que les autres. Ceux qui ont eu la chance d'observer AFFLICTION GATES en live récemment avec MERCYLESS (l'ancêtre) ou d'écouter le single de NECROBLOOD savent que, doucement, quelque chose se prépare. J'ai personnellement déjà préparé ma tente et mes tartines au camembert pour le futur grand festival de Death Metal français pour lequel Lady Vaudou (de l'île Mélée) prédit NECROWRETCH en tête d'affiche à 10 contre 1. Si en découvrant ce mois-ci leur premier album dans les bacs vous vous êtes exclamés "Mais putain, d'où sortent ces mecs qui me lattent les couilles avec leur Death old school puant des entrailles !?", et bien la réponse se trouve sur ce joli E.P noir et blanc sorti chez Detest Records et ME SACO UN OJO il y a deux ans, secouant gentiment les amateurs de Metal de la mort du monde entier. Ils viennent de France, donc, de Valence plus précisément, et tant qu'on est dans les présentations sachez que NECROWRETCH est principalement un duo, composé de Vlad et de Amphycion. C'est après deux démos produits à peu d'exemplaires sur des petits labels que le groupe se fait repérer par Detest Records qui produira ce "Putrefactive Infestation" pour ensuite être repéré par Century Media, qu'on ne présente plus.

Mais que retrouve-t-on exactement sur ce disque ? Du Death Metal, ça, vous l'aviez compris, du Death Metal de qualité, ça c'est certain, mais plus encore. NECROWRETCH possède plus d'une corde à son arc et les atouts qui le démarquent du reste de la scène sont nombreux : premièrement et principalement une voix profonde et ultra dégueulasse, le genre de voix qui reste gravée dans la tête et dans le ventre pendant longtemps, qu'on prend ensuite comme point de référence pour approcher les autres groupes du genre. Vlad possède, chose rare, un cachet et un style de chant qui lui sont propres et qui permettent de discerner NECROWRETCH de n'importe quel autre groupe de Death Metal. Dans un deuxième temps, s'il est de notoriété publique que le duo français se veut direct descendant de la scène suédoise des années 90, les musiciens ont eu l'audace et la présence d'esprit, plutôt que de recopier pour la millième fois ENTOMBED ou DISMEMBER, de puiser leur inspiration chez les non moins immenses (mais trop souvent ignorés) GROTESQUE/LIERS IN WAIT et MERCILESS. Ces derniers ayant été des précurseurs du genre et auront eu une influence immense sur la scène suédoise naissante. Plus old school que le Old school donc, NECROWRETCH reprend l'agressivité occulte de GROTESQUE et la couple à l'attitude putride et "in your face, bitch!" de MERCILESS, recouvrant ensuite le tout de sa voix d'outre-enfer si caractéristique.

Résonnant dans une production aux relents de cimetière, les quatre morceaux que nous propose le groupe sur "Putrefactive Infestations" sont solides et bien composés. Divisé en une face Death et une face Sin (parce que ça c'est déjà fait et donc pourquoi ne pas le refaire ?), le disque aura vite fait (en 13 minutes précisément) de nous rappeler que le "Death" dans Death Metal signifie "Mort" et qu'on a trop souvent eu tendance à le négliger. Que sa musique soit lente comme la superbe intro de "A Rancid Spree" ou plus rapide comme le condensé d'horreur qu'est "Sepulchral Pleading", NECROWRETCH parvient à tous les coups à donner une odeur de maccabé à ses compositions, tout en gardant une véritable logique mélodique (autre témoignage flagrant de l'ombre de GROTESQUE planant sur le groupe).

Inutile de dire qu'avec seulement 4 morceaux et 13 minutes au compteur, l'auditeur restera inévitablement sur sa faim, mais n'est-ce pas le principe même du E.P ? Le groupe a aujourd'hui sorti un excellent album (on en parle bientôt, promis) et continue à mettre tout le monde d'accord live. Au moment où vous lirez cette chronique, le groupe autrefois prometteur aura largement fait ses preuves, je recommande cependant de découvrir "Putrefactive Infestations" avant de vous attaquer au premier album, il s'avèrera être une parfaite entrée en matière à l'univers malsain moisi de NECROWRETCH.

3.666/5 pour un très bon E.P.

A lire aussi en DEATH METAL par ZODD :


COGUMELO RECORDS
Warfare Noise (1986)
CHAKAL - MUTILATOR - SARCÓFAGO - HOLOCAUSTO !!!!




NECROWRETCH
Putrid Death Sorcery (2013)
Une délicieuse odeur de tombe


Marquez et partagez




 
   ZODD

 
  N/A



- Amphycion (basse)
- Blastphemator (batterie)
- Vlad (guitares et chant)


1. Putrefactive Infestation
2. Sepulchral Pleading
3. A Rancid Spree
4. Sadistic Expiation



             



1999 - 2019 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod