Recherche avancée       Liste groupes



      
ELECTRO-INDUS METAL  |  STUDIO

Commentaires (4)
Questions / Réponses (1 / 1)
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Membre : Hypocrisy
- Style + Membre : Lindemann
 

 Site Officiel (603)
 Facebook (487)

PAIN - Cynic Paradise (2008)
Par CANARD WC le 5 Octobre 2008          Consultée 8350 fois

Cher Peter,

J’ai bien reçu la promo de « Cynic Paradise » et t’en remercie. T’en fais pas, je m’amuserais pas à balancer tes MP3 sur la toile. Tu me fais la leçon à chaque fois, merci de m’éviter ce couplet à l’avenir. Je ne mange pas de ce pain là, tu devrais le savoir.

Vu nos derniers échanges, je m’étonne de la sortie aussi rapide d’un nouvel album. Je croyais que t’étais crevé et que t’avais besoin de vacances. Je te le confirme, cher Peter, tu devrais lever le pied. J’ai l’impression que ton « Cynic Paradise » manque cruellement de ciel bleu, de vahinés topless et de Ti’ Punch. « Qui trop embrasse, mal étreint » comme on dit en France.

Je vais rester direct et « cash » (c’est ce qui fait mon charme) : c’est pas terrible. Pas la catastrophe intersidérale non plus hein, mais je suis convaincu que tu peux faire beaucoup mieux. C’est plus un problème d’inspiration qu’autre chose. Ce qui me fait dire ça ? Les albums précédents de PAIN, pardi. T’es un mec capable de faire des trucs accrocheurs, avec du refrain et des portes d’entrée grande comme un portail inter dimensionnel. Le tout en puisant dans des univers très différents (Electro, Indus, Metal qui braille, Pop…). Bref, t’as un certain talent pour rendre ta sauce « alléchante ».

Bah là, c’est pas terrible. Soyons précis : Cynic Paradise manque de reliefs. Sans être mauvais, certains titres sont fades. Les mélodies pètent pas, les riffs sont tièdes, les refrains assez convenus. On connaît quoi! Globalement, l’album est assez loin du niveau précédent. Combien de fois t’ai-je répété que ton créneau était casse-gueule ? Il était évident qu’avec un registre aussi « multicartes », tu finisses par t’y perdre. Cette baisse de régime est à mon sens la conséquence de deux facteurs (analyse rapide) :

1/ Tu fais tout, tout seul. Difficile de se renouveler dans ces conditions. Le risque de répétition et de baisse d’inspiration est plus important qu’en jouant avec ses potes. Et le fait est qu’en écoutant Cynic Paradise, on a l’impression d’écouter la copie carbone de Psalms of Extinction. Ceci explique cela.

2/ La modernité de ta musique autorise les facilités. Beaucoup de machines, d’ordinateurs, de sons trafiqués etc. facilitent la création pour un résultat bien souvent superficiel. Bah oui, c’est beaucoup plus simple de traficoter sur un PC High-tech et de dupliquer des samplers retouchés que de prendre sa gratte pour pondre un bel accord (c’est pas à toi que je vais apprendre ça).

Alors dire que tu es "victime de ton créneau" blabla serait assez complaisant, faut pas déconner. Par contre, je pense qu’il est temps pour toi de « repenser » sérieusement ta musique.

J’anticipe sur ta réponse : oui, j’ai vu les quelques nouveautés présentes sur Cynic Paradise. Mais tes innovations, c’est quoi au juste ? Un peu de chant féminin (assez réussi sur « Follow me » je dois dire), quelques chœurs et des sonorités nouvelles. Ok. Mais ça reste du bricolage, soyons honnêtes. Je dirais même que c’est « petit bras » pour un artiste Metal de ton potentiel. Le seul vrai titre réellement « novateur » serait à mon sens le « Have a Drink on me », presque « motorheadien » dans l’approche et qui dénote vraiment du reste.

Le reste, justement, n’a pas changé. Une recette déclinée consciencieusement sur une dizaine de compos règlementaires. C’est bien là mon principal reproche. Cet aspect « copier / coller » handicape l’album et donne l’impression d’écouter un album de PAIN déjà entendu dans le passé. Tout cela est aussi surprenant qu’une rediff « des chiffres et des lettres ».


Bref, tu peux vraiment faire mieux, Peter.
Allez hop : CARTON JAUNE !!!
Je suis désolé, mon pote, mais t’étais prévenu.


Note : 2,5/5


Zzz Zzz : Reach Out, No One Knows
Morceau préféré : Have a drink on me
C’est pas mal du tout : Follow me

A lire aussi en METAL INDUS par CANARD WC :


RAMMSTEIN
Sehnsucht (1997)
Encore plus fort, plus vicieux, plus malsain...

(+ 3 kros-express)



OOMPH!
Glaubeliebetod (2006)
Oomph oomph... géant vert !!!


Marquez et partagez




 
   CANARD WC

 
   DARK BEAGLE

 
   (2 chroniques)



- Peter Tägtgren (tout)


1. I'm Going On
2. Generation X
3. Reach Out (and Regret)
4. Follow Me
5. Monkey Business
6. Have A Drink On Me
7. Cynic Paradise
8. No One Knows
9. Suck Me Sideways
10. Not Your Kind
11. Feed Us



             



1999 - 2020 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod