Recherche avancée       Liste groupes



      
DEATH MELODIQUE  |  STUDIO

Metalhit
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Style : Toc / Throne Of Chaos
- Membre : Wolfheart, Tarot, To/die/for
 

 Myspace Du Groupe (540)

ETERNAL TEARS OF SORROW - Vilda Mannu (1998)
Par T-RAY le 21 Septembre 2018          Consultée 333 fois

Même pas une demi-molle ! Voilà tout ce que provoque le deuxième album studio d’ETERNAL TEARS OF SORROW. C'est-à-dire rien, quoi. A-t-on jamais connu pire remise de couvert avec un canon du Metal finlandais ? C'est à se demander comment Spinefarm Records a pu conserver la formation dans son gynécée après un tel vide artistique… La fibre patriote du label, sans doute, à une époque où le Metal venu du Pays des Mille Lacs est en plein fleurissement. Non, je ne vais pas vous la faire trop longue car "Vilda Mánnu" n’en vaut clairement pas la peine : tout y est régression par rapport au premier opus du combo, qui n'était déjà pas fameux mais avait au moins le mérite d’afficher quelques idées intéressantes en termes de riffs et de composition.

Ici, la seule chose qui fait figure d'amélioration pour ETERNAL TEARS OF SORROW, c'est l'arrivée des claviers. Enfin, me direz-vous ! Sauf qu’ils sont encore cantonnés au rang de fantasme… Il n’y a guère que "Nightwind's Lullaby" pour leur faire la part belle, mais pour un résultat bien plat, tout de même, et pas excitant pour deux sous. La quasi-totalité des riffs et des mélodies est encore à mettre à l’actif des guitares et, Dieu, qu’elles tâtonnent ! Aucune intention n’est développée franchement, cf. "Raven (In Your Eyes)", risible. Aucune suite de notes ou d’accords, pas plus que d’arrangements, ne donne le sentiment d'avoir affaire à un album terminé, et la production plate de chez plate n’aide en rien. "Vilda Mánnu", c’est une Démo, n’est-ce pas ? Et les morceaux qui y sont gravés, des versions de travail, hein ? Rassurez-moi...

A-t-on bien rendez-vous avec l’une des enfants aînées d’un groupe qui prouvera pourtant son indéniable sens de la mélodie et de l’emphase par la suite ? Ah bon… Meetal, le Meetic du Metal, nous aura mal matché alors. Il s’est dit qu’on avait kiffé nos dates avec les petites sœurs de "Mánnu", dont l’une était pourtant à la fois vierge et pute (il faut bien un début à tout) et l’autre d’une beauté chaotique. Seul "Coronach" a quelque chose de sexy, ici. Mais de loin, hein ? Sous cette pochette énigmatique, robe mieux cousue et plus ouvragée que celle de la grande sœur "Sinner's Serenade", "Vilda Mánnu" affichait de plus belles promesses… Mais avec elle, on en reste au stade du “sois belle et tais-toi”. Enfin, surtout au stade du “tais-toi”. Pour de bon.

A lire aussi en DEATH MELODIQUE par T-RAY :


RINGS OF SATURN
Ultu Ulla (2017)
L'alignement des planètes...




MISANTHROPE
ΑxΩ (alpha X Omega: Le Magistère De L'abnégation) (2017)
Magistral magistère.


Marquez et partagez




 
   METAL-O PHIL

 
   T-RAY

 
   (2 chroniques)



- Altti Veteläinen (chant et basse)
- Jarmo Puolakanaho (guitare, claviers)
- Olli-pekka Törrö (guitare, claviers)


1. Northern Doom
2. Burning Flames' Embrace
3. Goashem
4. Scars Of Wisdom
5. Nightwind's Lullaby
6. Raven (in Your Eyes)
7. Vilda Mánnu
8. Coronach
9. Nodde Rahgam
10. Seita



             



1999 - 2019 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod