Recherche avancée       Liste groupes



      
HEAVY METAL  |  STUDIO

Commentaires (2)
Lexique heavy metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Style : Warning

ATTENTAT ROCK - Le Gang Des Saigneurs (1984)
Par DARK SCHNEIDER le 5 Décembre 2020          Consultée 286 fois

Voilà un bel exemple de progression, d'envie, de volonté de bien faire et d'adaptation. Le premier ATTENTAT ROCK était sympathique et attachant mais n'allait pas au-delà de ce constat. C'était un disque plaisant mais qui manquait un peu de tout. Pour ce second opus, on sent que les Avignonnais ont voulu passer à la vitesse supérieure en donnant tout ce qu'ils pouvaient. Et le résultat est probant tant cet album est infiniment supérieur à son prédécesseur. De toute façon soyons clair, si ATTENTAT ROCK est entré dans l'Histoire du Hard et du Metal français, c'est grâce au "Gang Des Saigneurs".

ATTENTAT ROCK délaisse complètement le côté Rock franchouillard pour basculer vraiment dans la marmite du Heavy : le duo Hervé Raynald/Didier Rochette se déchaîne, les guitares sont bouillonnantes, massives, agressives. L'influence MOTÖRHEAD est assez évidente mais l'ensemble ne manque franchement pas de personnalité. Le titre éponyme d'ouverture donne immédiatement le ton, on comprend que le groupe n'est plus là pour rigoler et que l'image de dur qu'il se donne est cette fois-ci bien mieux assumée. Ça va saigner ! Le groupe enchaîne les brûlots dévastateurs et chaque morceau donne presque le sentiment d'être un petit classique en puissance. Ainsi, le title track d'ouverture n'écrase heureusement pas tout : le mid-tempo puissant au riff mémorable qu'est "Guerrier De La Nuit" n'a rien à lui envier. Un morceau qui passera très bien également lorsqu'il sera repris en anglais par Marc Quee pour les lives (et le morceau n'a en réalité rien à voir avec le film génial de Walter Hill car on parle juste d'un connard de motard qui réveille tout le monde la nuit en roulant à toute blinde !).

Et il est d'ailleurs amusant de constater à quel point le groupe est inspiré par le milieu urbain ("Lumières De La Ville" notamment), comme si Avignon était une grande métropole. Mais ça colle bien avec l'image de gang que ce donne le groupe, avec cette pochette franchement inspirée à la fois par celle de "Iron Fist" mais aussi du mythique film "Rollerball". Mais ne nous méprenons pas, le groupe est loin de se contenter de balancer des gros parpaings : les compos sont variées, développent chacune leurs petites idées (le salace "Trans Europ Express", le faux-live de "Sunset Boulevard", la virulence de "Cœur De Pierre"). Et cela culmine avec "La Mer Du Silence" qui est un excellent titre de Heavy ambiancé qui clôt en beauté cet album.

Impossible de ne pas s'étendre un peu sur la production : celle-ci est bien meilleure que celle du premier album mais n'est pas sans particularités. Si les guitares sonnent beaucoup plus puissamment, le chant de Didier Rochette est traité de façon très particulière, en retrait dans le mix avec beaucoup de reverb, ça peut ne pas plaire. Il faut dire que Didier Rochette n'est clairement pas un grand chanteur, mais il donne tout ce qu'il peut ici, en se montrant nettement plus agressif, mais en s'aidant aussi de cette prod un peu étrange pour masquer certains de ses défauts.

"Le Gang Des Saigneurs" est un must du Metal français des 80s, c'est un fait. Pas le groupe le plus original, pas le plus technique, mais beaucoup d'envie, de spontanéité et des compos bien ficelées. Malheureusement Didier Rochette quittera le groupe après cet album, deviendra haut fonctionnaire dans le domaine de la culture pour sa région, et décédera en 2012. Sans lui, le groupe perdra en personnalité pour produire un Heavy Metal plus professionnel dans l'approche mais finalement moins intéressant.

A lire aussi en HEAVY METAL par DARK SCHNEIDER :


MANILLA ROAD
Gates Of Fire (2005)
Les maîtres du Metal Épique!




LOUDNESS
Disillusion (1984)
LOUDNESS à la conquête de l'occident


Marquez et partagez




 
   CITIZEN

 
   DARK SCHNEIDER

 
   (2 chroniques)



- Pierre Brémond (basse)
- Thierry Gaulme (batterie)
- Hervé Raynal (guitare)
- Didier Rochette (chant, guitare)


1. Le Gang Des Saigneurs
2. Guerrier De La Nuit
3. Trans Europ Express
4. Coeur De Pierre
5. Lumières De La Ville
6. Sunset Boulevard
7. Rock Suicide
8. La Mer Du Silence
9. I'll Hate You Forever (bonus Track)
10. I'm Not So Blind (bonus Track)



             



1999 - 2021 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod