Recherche avancée       Liste groupes



      
DEATH METAL  |  STUDIO

Commentaires (2)
Lexique death metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Membre : Necrophagist, Triptykon, Suffocation, Obscura, Decrepit Birth, Abigail Williams, J.j. Hrubovcak , Alkaloid, Menace, Alas, World Under Blood
- Style + Membre : Malevolent Creation, Morbid Angel, Pestilence
 

 Site Officiel (214)
 Facebook (265)

HATE ETERNAL - Upon Desolate Sands (2018)
Par MEFISTO le 6 Février 2020          Consultée 529 fois

Quand une icône du Death Brutal comme Erik Rutan arrive à attirer dans son sillage un batteur aussi technique qu’Hannes Grossman, reconnu pour son jeu plus progressif qu’agressif, cela veut dire une seule chose : le mec est un colosse. Pas facile de tirer son épingle de la botte de foin écrasante, dense, qu’est HATE ETERNAL. Pourtant, Grossman prend un plaisir évident à défoncer les fûts dans ce contre-emploi.

"Upon Desolate Land" est une autre preuve marquante et foutrement jouissive que Rutan est sur une planète à part. Sa touche unique continue d’injecter dans ce Death touffu une couleur qui ne filtre pas toujours chez ses homologues. L’Américain arrive avec brio à détecter les notes qui nous feront écouter avec plaisir et respect cette violente furie qu’il nous envoie dans les gencives.

Rutan est plus que jamais percutant, sûrement encouragé par la présence intimidante de Grossman. L’énergie qu’il déploie sur tous les titres, dont "The Violent Fury" ou "All Hope Destroyed", et l’inventivité dont il fait preuve sur la pièce-titre et la clôture, "For Whom We Have Lost", montrent qu’HATE ETERNAL porte merveilleusement son nom. Il aurait été si facile de sombrer dans la redite et de gaspiller un tel filon…

Non vraiment, HATE ETERNAL est et sera toujours de la bombe. Je ne vois même pas comment, à part s’il meurt ou perd une main, Rutan pourrait drastiquement baisser ses standards et nous offrir autre chose dans le futur. Ce type ne ralentit pas et son aura influenceuse lui permet de côtoyer la crème de la profession… Dont il fait évidemment partie.

À se réécouter sans modération !

A lire aussi en DEATH METAL par MEFISTO :


The CHASM
Farseeing The Paranormal Abysm (2009)
Colossal, tout simplement




MEMORIAM
The Silent Vigil (2018)
Un parfum de nostalgie martiale...


Marquez et partagez




 
   T-RAY

 
   MEFISTO

 
   (2 chroniques)



- Erik Rutan (guitares, vocaux)
- J.j Hrubovcak (basse)
- Hannes Grossmann (batterie)


1. The Violent Fury
2. What Lies Beyond
3. Vengeance Striketh
4. Nothingness Of Being
5. All Hope Destroyed
6. Portal Of Myriad
7. Dark Age Of Ruin
8. Upon Desolate Sands
9. For Whom We Have Lost



             



1999 - 2020 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod