Recherche avancée       Liste groupes



      
BLACK METAL  |  STUDIO

Commentaires (4)
Questions / Réponses (2 / 10)
Lexique black metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Membre : Lykathea Aflame

CULT OF FIRE - Ascetic Meditation Of Death (2013)
Par DARK MORUE le 3 Septembre 2014          Consultée 1758 fois

Merde alors. Un album de Black qui plait à Enenra, Dolorès ET DarkMorue ? Hé ben, vous le sentez venir le phénomène, l'album de l'année, la tuerie intégrale ? Parce que là faut le faire, depuis FADADES on avait pas vu ça quoi.
Et oui. Putain quel album. Genre le truc grandiose qui dépasse toutes nos espérances et se cale tellement à fond dans son trip qu'il en devient unique. Superbement illustré, en hommage original à une mythologie qui change, et musicalement parfaitement à la hauteur et cohérent. Genre juste wow.

Oui, ça fait mal. Quand CULT OF FIRE choisit de passer en mode Panzer, ça cogne pas pour déconner, avec une production massive qui nous écrase sous les toms, le chant Black très classique faisant parfaitement son effet et un mur du son estomaquant. Mais tout l’intérêt n'est pas là, l'agression sonore permettant avant tout de nuancer le propos, les débordements de violence et de rage à l'état pure réguliers (batteur de mes chouchous de LYKATHEA AFLAME présent!) inscrivant souvent les Tchèques dans une mouvance Brutal Black mais ne servant au final qu'à contrebalancer le reste, le penchant atmosphérique, la richesse monstrueuse, l'éther, donnant une coloration rouge sang à un album au final mélodieux et inspiré, sortant des trouvailles mélodiques impressionnantes et immersives.

Au travers des arrangements multiples, des leads mélodiques en trémolos parfaitement évocatrices, des instruments traditionnels importés du pays de Gandhi (probablement plus numériques qu'autre chose, j'aimerais bien avoir les infos dans le livret -magnifique en passant- mais le sanskrit c'pas mon truc), incantations et autres. Et cette richesse mélodique est avant tout mise au service d'une efficacité extrême, qui ne perd pas son temps pour nous balancer dans une atmosphère guerrière et épique (merde "On the Funeral Pyre of Existence" quoi!) tout en restant profondément occulte, ritualisante, faisant de Kali un démon sanguinaire, en déesse destructrice qu'elle est historiquement. Bien que ça ne nous empêche pas un titre instrumental en son nom très mélodique et mélancolique, simplement touchant.

Et puis voilà, les deux autres en ont déjà parlé mais "Khanda Manda Yoga", la vache... Ou comment serrer ses huit poings dans les airs en écrasant une larme, rien que pour l'association de cette mélodie aliénante et ce riff terre-à-terre qui prend aux tripes et au cœur et ferait soulever des montagnes.
"Ascetic Meditation of Death" est une expérience à vivre, un voyage intérieur mêlant beauté pure et attaque physique, épique et mélancolique, mélodieux et viscéral. Aussi traditionnel, éclairé à la bougie et enfumé d'encens qu'oriental, riche et lumineux dans son obscurité.
Un grand album pour un grand groupe. Et si le prochain reste sur cette lancée, gardant le même Black massif mais porté vers une autre civilisation peu explorée en ce genre, je signe les yeux fermés.

A lire aussi en BLACK METAL :


MÜTIILATION
Vampires Of Black Imperial Blood (1995)
Chef-d'oeuvre (français) du black metal

(+ 1 kro-express)



BLASFEMIA
Guerra Total (1988)
La guerre en vinyle


Marquez et partagez




 
   ENENRA

 
   DARK MORUE
   DOLORèS

 
   (3 chroniques)



- Devilish (chant)
- Infernal Vlad (guitare, chant)
- Tom Coroner (batterie)


1. संहार रक
- Samhara Raktha Kali
2. अस्तित्&
- On The Funeral Pyre Of Existence
3. शव साधना
- Shava Sadhana
4. काली मां
- Kali Ma
5. मृत्यु ह
- When Death Is All
6. मृत्यु क
- Gruesome Dance Of Death
7. खण्ड मण्
- Khanda Manda Yoga
8. दिव्य प्
- Burned By The Flame Of Divine Love



             



1999 - 2021 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod