Recherche avancée       Liste groupes



      
ROCK INSTRUMENTAL  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Style : Joe Satriani, Marty Friedman, Paul Gilbert, Steve Vai
- Membre : Orphaned Land
 

 Site Officiel (840)
 Myspace (456)
 Chaîne Youtube (1000)

Yossi SASSI - Melting Clocks (2012)
Par JEFF KANJI le 21 Octobre 2012          Consultée 4652 fois

Qui est Yossi SASSI ? Le guitariste-compositeur d’ORPHANED LAND ? Oui bien vu. Scolaire, mais exact. Yossi SASSI a aussi son propre univers, bien loin du Metal Progressif multi-facettes qu’il pratique avec ORPHANED LAND. Quelle ne fut pas ma surprise à la découverte de "Melting Clocks", qui, avec sa pochette décalée, loin de l’univers graphique Metal habituel, et son concept autour du temps et de sa perception humaine, m’a rappelé l’esprit de l’escapade solo de Serj TANKIAN à l’extérieur de SYSTEM OF A DOWN, l’excellentissime "Elect The Dead".

Mais dans le cas de Yossi, qui dit album solo dit album orienté guitare. Déjà. Après, il est facile dans ce genre de configuration de s’attendre à ce que le guitariste étale ses capacités techniques et efface ainsi la frustration de devoir en permanence laisser le premier plan aux chanteurs (quels emmerdeurs ceux-là j’te jure). L’exercice est donc toujours risqué car : soit on s’adresse à un public bien particulier (les guitaristes) et on prend le risque de décevoir les fans de la formation qui vous a apporté le succès, ou bien on a l’idée (et le talent surtout) de prendre tout le monde par surprise et de proposer quelque chose de totalement inattendu.

Ce qu’a pleinement réussi Yossi SASSI. Car si on retrouve ici les gimmicks propres à ce genre d’entreprise (guitare mixée bien en avant et ayant la parole tout au long de l’album, bruitages à la "Flying In A Blue Dream"), Yossi SASSI éloigne tout risque d’ennui et nous a pondu avec "Melting Clocks" un opus tout sauf monolithique. Entouré d’une équipe réduite mais talentueuse, il met l’accent sur des ambiances plutôt intimistes, en plein accord avec la dimension introspective de l’opus ("Melting Thoughts", "Sunset") que l’on peut retrouver dans les paroles. Car oui, il y a du chant sur cet album !
Mais surprise, jamais il n’occupe le premier plan comme dans une formation classique. Il intervient sporadiquement dans certains morceaux pour souligner certains passages ("The Routine", "Sahara Afternoon") et si Yossi s’avère être un chanteur plutôt performant, avec une voix chaleureuse, légère et légèrement vibrante (il prend même des intonations à la Kobi Farhi sur "Simple Things"), il laisse la place le temps d’un "Melting Thoughts" à Marina Maximilian Blumin, qui habite de sa voix assez grave les harmoniques naturelles en suspension délivrées par la PRS du guitariste, un des sommets de l’album et aussi son point de bascule.

"Drive" ouvre l’album de belle manière avec une ambiance de rêve, contrariée par un réveil. Yossi SASSI y dévoile ses talents et la couleur générale de l’album, à savoir une musique éclectique bien que majoritairement Rock où sa guitare passe par toute la palette de sons possibles (acoustique, clair, crunch, saturé). On retrouve çà et là quelques harmonies orientales nous rappelant l’origine géographique du guitariste à l’éternel sourire. La guitare vient développer ses thèmes, de véritables mélodies, alternées avec des passages un peu plus démonstratifs, mais jamais trop. Point de shred ici. La transition sur "Another Day In The Office" est magique, quand, après le thème de guitare saturée entêtant, vient une six-cordes en son clair pour prendre le relais pour un changement d’atmosphère géré de main de maître. Effet garanti ! "Fields Of Sunrise" et "The Calling" (dont j’apprécie la rythmique hachée assez Hendrixienne) marquent cependant un peu le pas, ainsi que "Number’s World" dont les parties orientales ne manqueront toutefois pas de vous séduire. Et la petite ritournelle de guitare de vous rester en tête. Yossi SASSI profite de ce morceau pour montrer son habileté aux instruments trad. qu’il affectionne tant.

"Melting Thoughts" marque vraiment le début des choses sérieuses. La mélodie s’avère très jolie et ce morceau assez calme est extrêmement relaxant. C’est d’ailleurs une caractéristique globale de l’album. Ne vous attendez pas à des sommets de violence, "Another Day In The Office" (dans une veine à la "Crushing Day" que n’aurait pas renié Joe SATRIANI) est le seul morceau où la guitare de Yossi est soutenue par une véritable guitare rythmique saturée. Mais c’est bien sa qualité intrinsèque qui en fait l’un de mes préférés. Quoique j’eus pu dire la même chose du reste de l’album, car les autres morceaux ne sont qu’alternance de moments rares ; le radiophonique "Ain’t Got Enough" où Yossi se concentre plus sur le chant que sur sa guitare, ou encore la paire qu’il forme avec Marty Friedman le temps d’un "The Routine" où ce dernier délivre des couleurs exotiques, là où Yossi se montre plutôt sobre, évitant de tomber dans l’album de Metal Oriental (appellation qui n’a d’ailleurs aucun fondement musical). La rythmique de guitare acoustique, régulière et ininterrompue, est parfaitement en accord avec le thème du morceau. On excusera même Yossi pour son message un peu naïf mais sans doute sincère sur "Sahara Afternoon" où il enjoint à tout le monde de réaliser ses propres rêves et qu’il ne tient qu’à nous de rompre la monotonie du quotidien décrite en mots ou en notes plus avant. J’ai personnellement un petit faible pour "Sunset" le titre le plus épuré où guitare acoustique et violon délivrent un leitmotiv doux et simple.

Yossi SASSI nous quitte avec un "Melting Clocks" qui fait écho au "Melting Thoughts" du milieu d’album. Encore une fois, les harmoniques de guitares font mouche et c’est cette fois la guitare qui nous guide une dernière fois au repos de l’âme auquel Yossi SASSI nous a invités au rêve (et pour d’innombrables écoutes) tout au long de son album solo, qui s’avère une franche réussite.

A lire aussi en METAL INSTRUMENTAL par JEFF KANJI :


LIQUID TENSION EXPERIMENT
3 (2021)
Vingt années bien mises à profit




Yossi SASSI
Desert Butterflies (2014)
En mai fais ce qu'il te plaît


Marquez et partagez




 
   JEFF KANJI

 
  N/A



- Yossi Sassi (guitare acoustique, électrique et 7 cordes, saz, bouzouki, c)
- Ben Azar (guitare électrique)
- Uri Shamir (basse)
- Shay Ifrah (batterie)
- Mary Weber (narrations sur 4)
- David Sassi (chœurs sur 8)
- Alfred Hajjar (nay, kawala)
- Dimitri Radwan (violon)
- Nizar Radwan (violon)
- Roei Fridman (percussion)
- Roy Zu-arets (piano)
- Marina Maximilian Blumin (chant féminin sur 5)
- Marty Friedman (guitare sur 8)


1. Drive
2. Fields Of Sunrise
3. The Calling: Rush Hour
4. Numbers’ World
5. Melting Thoughts
6. Another Day In The Office
7. Ain’t Good Enough
8. The Routine
9. Sahara Afternoon
10. Sunset
11. Simple Things
12. Melting Clocks



             



1999 - 2022 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod