Recherche avancée       Liste groupes



      
METAL SYMPHONIQUE  |  STUDIO

Commentaires (3)
Metalhit
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

2017 The Great Momentum
 

- Style : Oratory, Dakrya, Nightwish, Indica, Elis
- Membre : Serious Black, Serenity
- Style + Membre : Beto Vázquez Infinity

EDENBRIDGE - Solitaire (2010)
Par FREDOUILLE le 1er Août 2010          Consultée 3229 fois

EDENBRIDGE est un peu le genre de groupe qui m’en touche une sans faire bouger l’autre. Pas que ce soit franchement mauvais, encore que "Arcana" et "Aphelion" ne cassaient vraiment pas trois pattes à un canard, mais franchement, si je veux me faire plaisir en m’écoutant du Metal à chanteuse, symphonique qui plus est, je préfère allègrement me tourner vers des formations comme NIGHTWISH, EPICA, feu AFTER FOREVER ou encore vers les suisses de LUNATICA, bien meilleures à mon sens.
Et puis, il faut bien avouer aussi qu'au final, la discographie du groupe autrichien n’est franchement pas mirobolante, même si je ne renie pas de temps à autre une ch’tite écoute de "Shine" ou de "The Grand Design", sans conteste les albums les plus aboutis de la bande à Lanvall (le leader / compositeur du groupe) à ce jour.
Je ne ferai pas mention de "My Earth Dream", l’avant-dernier album d’EDENBRIDGE, que je ne connais pour ainsi dire pas, faute à quelques écoutes par trop minimalistes. Si bien que l’album, vous en conviendrez, ne m’a pas forcément laissé de souvenirs impérissables, à l’exception peut-être d’un morceau un peu plus rentre-dedans comme "Fallen From Grace".

Alors vous allez me dire, il est bien gentil le Fredouille, mais pourquoi alors il nous écrit encore quelques pavés sur le dernier album du groupe intitulé "Solitaire" ? Tu n’as qu’à laisser la main à quelqu’un d’autre, c’est pas compliqué quand même !!! Effectivement, et c’est d’ailleurs ce que j’avais fait pour "My Earth Dream" en laissant le Viking de l’équipe s’en occuper.

Mais pour des raisons assez inexplicables, chaque sortie d’EDENBRIDGE attise quelque peu ma curiosité. Peut-être parce qu’à défaut d’être vraiment talentueux et de posséder des albums de haut calibre, le groupe autrichien possède, je pense, un potentiel non exploité (ou pas entièrement) à ce jour (enfin, après 6 albums on peut quand même en douter, mais bon que voulez-vous, je suis un tenace et un optimiste de nature !) et qu’il finira bien un jour à gommer ses sempiternels défauts : je veux bien sûr parler de ce coté très (trop ?) fleur bleue voire « gnan-gnan » présent sur la majorité des compositions du groupe : Sabine Edelsbacher et son chant légèrement monocorde, les claviers et la grandiloquence de certains passages n’y sont d’ailleurs pas anodins. Enfin tout ça pour dire que la musique d’EDENBRIDGE ne décolle que très rarement, ça manque la plupart du temps de « patate ». Dommage !

Seulement voilà, "Solitaire" vient changer un tantinet la donne. Oh rassurez-vous, les Autrichiens n’ont pas encore viré au Thrash (il manquerait plus que ça !) mais a bel et bien haussé le ton. Entendez par là que le groupe a virilisé sa zique en nous concoctant quelques titres particulièrement bien musclés et plus Metal qu’à l’accoutumée.
Ce n’est certainement pas aussi flagrant que sur le dernier EPICA, mais rien que des titres comme "Solitaire" aux riffs incisifs et agrémenté d’un break absolument majestueux (guitares, orchestrations symphoniques de premier ordre, solo de premier choix), "Further Afield" et ses quelques touches asiatiques, "Skyline’s End" (grosse rythmique à l’appui et ses lignes orientales) ou encore comme le très énergique "A Virtual Dream" (une des rythmiques les plus effrénées de toute la discographie du groupe) ont de quoi titiller l’oreille. Indiscutablement. Même la belle Sabine semble bien plus à son aise sur ce genre de morceau et son chant s’en ressent sensiblement. Il y réside incontestablement plus d’envie, d’entrain, d’énergie, de variété.
Et lorsque tout cela est habilement agencé et combiné à des arrangements, choeurs et orchestrations assez impressionnants (sur "Solitaire", "Skyline’s End" et ses magnifiques violons), à des soli de toute beauté, la musique d’EDENBRIDGE commence sérieusement à avoir de la gueule.

Bien évidemment, EDENBRIDGE n’a pas changé du tout au tout et il affiche toujours cette grandiloquence légèrement exacerbée (preuve en sont les intro et outro de l’album, "Entrée Unique" et "Exit unique", qui ne surprendront personne) et ces quelques passages toujours un poil gonflants où l’on sent le groupe en remettre une couche sur les refrains alors que cela parait pour le moins dispensable (sur "Brothers Diamir" par exemple).

Malgré cela, "Solitaire" a globalement fière allure et a franchement de quoi séduire. Non seulement parce qu’il se montre moins pompeux que ses prédécesseurs, plus Metal aussi, tout en disposant encore de superbes arrangements et d’orchestrations de premier choix, mais aussi parce que le groupe a toujours ce savoir-faire de la belle mélodie, du refrain efficace même sur des titres aussi basiques et accessibles que "Higher" ou "Come Undone".
Enfin, le groupe saura vous surprendre avec l’excellent "Out Of This World" et son intro un tantinet électro.

EDENBRIDGE a mis les petits plats dans les grands pour ce septième album. Saluons donc les efforts et progrès réalisés par le groupe qui font de ce "Solitaire" le meilleur opus du groupe à ce jour. De mon point de vue en tout cas.

Il n’en reste pas moins que j’opte toujours pour des groupes comme NIGHTWISH ou EPICA. Question de préférence.

Note : 3,5/5.

Morceaux préférés : "Solitaire", "A Virtual Dream", "Skyline's End".

A lire aussi en METAL SYMPHONIQUE par FREDOUILLE :


GATES OF PARIS
Gates Of Paris (2018)
Operal Metal à la parisienne ! Brillant !

(+ 1 kro-express)



KERION
Holy Creatures Quest (2008)
Pour les fans de Rhapsody ou de Fairyland!


Marquez et partagez




 
   FREDOUILLE

 
   MEFISTO

 
   (2 chroniques)



- Sabine Edelsbacher (chant)
- Lanvall (guitare/synthés)
- Max Pointner (batterie)
- Dominik Sebastian (guitare)


1. Entree Unique
2. Solitaire
3. Higher
4. Skyline's End
5. Bon Voyage Vagabond
6. Come Undone
7. Out Of This World
8. Further Afield
9. A Virtual Dream
10. Brothers Diamir
11. Exit Unique



             



1999 - 2020 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod