Recherche avancée       Liste groupes



      
A-G TENDANCE CLASSIQUE  |  STUDIO

Commentaires (3)
L' auteur
Acheter Cet Album
 



WINDS - Reflections Of The I (2002)
Par BIONIC2802 le 5 Avril 2010          Consultée 3964 fois

Il était tout naturel de donner suite à ce maxi de cinq titres plus qu’excellent et innovateur dans son genre : "Of Entity And Mind". Aussi, "Reflection Of The I" pris son temps et débarqua cinq ans plus tard. Pourquoi cette longue période ? Bah, disons qu’Hellhammer et ses petits camarades de jeux sont fort sollicités de toutes parts et les regrouper au complet, ne fusse qu’un moment, fut difficile à concevoir… D’ailleurs, deux musiciens manqueront à l’appel : Paul S. (dont la basse sera reprise par le chanteur Lars Eric Si) et K. Haugen (parti créer AGE OF SILENCE - voir chroniques - avec pratiquement les mêmes musiciens qu’ici !).

Au final ? Grand, majestueux, aventureux et artistiquement exemplaire ! Très progressif dans un environnement qui n’a de Black que les réminiscences historiques de certains musiciens (dont il est vrai que le jeu de la double pédale d’Axel fait souvent référence mais ce n’est pas la priorité du concept présent sur cette page) et la part belle est soutenue par un quatuor à cordes. En 2002, WINDS n’accorde aucune prestation scénique. C’est avant tout un groupe de sessions studio. Andy Winter en est l’instigateur et veut voir évoluer sa musique vers l’Univers, le Cosmos, en magnifiant les bases de la musique classique et des ajouts modernes et techniques de l’intelligentsia norvégienne en matière de musique innovante !

Les morceaux sont complexes ; bien que facilement écoutables, ils peuvent souvent dérouter par les chemins empruntés et les cassures voulues à un moment où nous nous y attendions le moins. Assez lente, la technique de haute volée est bien présente. Ce qui ne retire rien à sa collègue : l’émotion. Que du contraire, ici, il y a un alliage presque magique car rare dans le domaine : pureté, efficacité, précision et démonstration de savoir-faire sans pour autant être indigeste… Faut l’faire, n’est-ce-pas !

La voix est aussi très révélatrice d’une volonté d’être différent et de prouver que la puissance n’est pas à celui qui crie le plus, mais plutôt à celui qui parvient à faire passer son message avec goût, avec tact de manière soignée et pondérée. Elle vous parviendra en mode clair, calme et avec un "je-ne-sais-quoi" d’envoûtant. Très humaine et parfois triste, elle nous emmènera vers des contrées non encore explorées à cet instant. C’est beau !

Pas mal de passages au piano - mode classique - et de parties lyriques, à l’instar du quatuor à cordes, vont véritablement dessiner les contours du canevas musical de WINDS. Souvent, ces instruments se fondent dans le paysage mais dès qu’ils ressortent, c’est pour grandir l’Espace et nous faire ressentir la magnificence de Dame Musique et de notre petitesse d’Homme… Oui, certains d’entre eux tendent vers les sommets et la plupart d’entre nous s’en délectent auditivement. C’est ainsi !

"Reflection Of The I" est donc un album intéressant par son originalité, sa performance et le bien-être qu’il diffuse à son audition. Car reposant et relaxant - malgré la complexité technique relatée ci-dessus ! - cet album est un pur instant qualitatif de bonheur. Voici l’excellence la plus originale de ces dernières années, en vérité, WINDS vous le soufflera à l’oreille, soyez-en assurés…

A lire aussi en AVANT-GARDE :


The ALGORITHM
Polymorphic Code (2012)
Djenstep, oui parfaitement

(+ 2 kros-express)



ÖXXÖ XÖÖX
Nämïdäë (2015)
Flamboyance et décadence


Marquez et partagez




 
   BIONIC2802

 
  N/A



- Lars Eric Si (chant et basse)
- Carl August Tidemann (guitare)
- Jan Axel Von Bloomberg (batterie)
- Andy Winter (claviers)


-
1. Clarity
2. Realization
3. Of Divine Nature
4. Transition
5. Passion’s Quest
6. Reason’s Desire
7. Premonition
8. Remnants Of Beauty
9. Existence
10. Continuance
11. Predominance



             



1999 - 2018 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod