Recherche avancée       Liste groupes



Moyenne établie
sur la base de
3 commentaires notés  
[?]



Winds
Reflections Of The I
Page  1 |

le 21 Mars 2016 par CLANSMAN57


Je l'ai depuis quelques années celui-là, il m'a donné du fil à retordre.
Les structures sont tout sauf conventionnelles, je pense qu'il ne faut pas trop chercher à classer cette musique dans une catégorie, on se met des barrières de tout seul et on n'appréciera pas.

J'ai jamais entendu une "mélancolie spatiale" comme sur cette rondelle...
On touche les étoiles, on médite sur sa personne, le concept voulant cela.
Bah voilà pourquoi j'ai mis du temps à le capter, c'est un concept-album et par fainéantise, je me suis pas penché sur les textes.
C'est comme vouloir passer absolument au travers d'une porte qui est fermée à clé, on se fait mal.
C'est mieux de d'abord l'ouvrir avec la bonne clé n'est ce pas...
Il faut juste la chercher patiemment en fait.

Lars Eric Si possède une très belle voix claire, pas de chant extrême ici. Hellhammer n'a plus rien à prouver, à part qu'il sait faire autre chose que du blast beat.
Andy Winter pianote très bien et le guitariste possède un jeu néo-classique emprunt de feeling, chose rare avec ces guitaristes... en clair, il ne pompe pas l'autre suédois avec sa tête de melon... Ouf!
Le travail sur les cordes est également à souligner...

On va tout simplement écrire que c'est terriblement beau, mais pas évident.

le 06 Juin 2010 par FABIAN_


Ça fait vraiment plaisir d’entendre un truc pareil.
On aime bien mettre l’étiquette « Mélodique » sur les groupes, et je ne vais pas m’étendre là-dessus. Cette étiquette doit être revue. Car WINDS balaye tout. En quarante minutes, c’est un merveilleux voyage auquel nous sommes conviés.

Tout d’abord, les morceaux sont magnifiquement composés : les mélodies s’imposent tout naturellement à notre oreille avec toute la douceur imaginable, même si nos artistes aiment bien mettre un peu du son lourd ci et là. On ne parle nullement de classique ici, notez bien, pas comme le premier ELEND, "Leçons de Ténèbres". Il y a une réelle harmonie entre l’orchestre et nos instruments plus traditionnels.
Autre point : la composition est riche et accessible. Faire le tour de cet album prend du temps, mais première écoute ou non, il se déverse avec une incroyable fluidité et facilité dans nos oreilles.
Enfin, le chant est original : tout n’est que douceur et délicate mélancolie. Pas de grunt, pas de black, pas de grosse voix dépressive, nada. Elle ose même s’adapte parfaitement aux morceaux et varie comme il faut.

Un chef d’œuvre du Neo-classic, d’une beauté et d’une cohésion indescriptible.

le 05 Avril 2010 par LEMURIA


J'aime beaucoup, vraiment. Voilà du "Metal meets Classic" qui n'est pas pompeux (j'entends par là une musique qui n'est pas le cliché des nouveaux groupes de Metal intégrant des orchestres dans leur musique. Ici, pas de plans ultra-exploités, de chanteuse soliste et encore moins de voix Death qui gâche tout *).

En fait, c'est même absolument tranquille, reposant (bon, c'est quand même pas du Floyd ou de la New Wave...), beau et original.
Je trouve que le chanteur y est pour beaucoup, il apporte une touche de mélancolie qui complète parfaitement le quatuor ainsi que le piano (ouais bon, toute la musique quoi).
D'ailleurs, je suis tout à fait d'accord avec ce que tu dis, Bionic : cette voix est vraiment sincère et touchante. (**)

Le seul reproche que je trouve, c'est que c'est court... Mais que ça fait du bien de découvrir un excellent groupe, de bout en bout, touchant au classique et autre que THERION / TRANS-SIBERIAN ORCHESTRA !

* - ** : POURQUOI faut-il TOUJOURS (99,9%), sur des musiques très belles ou mélancoliques/dépressives, qu'un beugleur se pointe et MASSACRE le morceau ??!!
Faut-il growler pour montrer sa peine ou ses émotions ? Rob Halford et les chanteurs de Heavy ne font pas ça, et pourtant ça rend mieux. THE WALL n'a pas eu besoin de hurlements pour être une œuvre très dépressive. WINDS et YEARNING non plus.
Alors merde quoi..
Bon ok, c'est subjectif (j'avoue même que des fois, une voix bien faite et bien placée dans le morceau, ça peut le faire) mais, quel est le plus triste, la rauquement d'un métalleux ou le lyrisme d'un chœur du requiem de Mozart ? D'ailleurs, un chœur peut être puissant.

Bref, merci pour cette chronique !













1999 - 2019 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod