Recherche avancée       Liste groupes



      
HEAVY METAL  |  STUDIO

Commentaires (8)
Questions / Réponses (2 / 3)
Metalhit
Lexique heavy metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

1984 The Warning
1986 Rage For Order
1988 Operation Mindcrime
1990 Empire
1994 Promised Land
1997 Hear In The Now Front...
1999 Q2k
2003 Tribe
2006 Operation Mindcrime 2
2011 Dedicated To Chaos
2013 Queensrÿche
  Frequency Unknown
2015 Condition Human
2019 The Verdict
2022 Digital Noise Allianc...
 

- Style : Crimson Glory, Fates Warning, Ivanhoe, King Misfit, Rough Silk, Tomorrow's Eve, Vicious Rumors
- Membre : Todd La Torre
- Style + Membre : Operation: Mindcrime
 

 Site Officiel (1654)
 Chaîne Youtube (13)

QUEENSRΫCHE - American Soldier (2009)
Par FREDOUILLE le 20 Mai 2009          Consultée 10371 fois

Il fut un temps où QUEENSRŸCHE était un géant. Un monstre même. Et pour cause. Imperturbable et imperméable aux modes, le groupe de Seattle a pondu des albums qui resteront gravés à jamais dans l’histoire du Heavy Metal. En effet, l’avant gardiste "Rage For Order", le conceptuel et fameux "Operation Mindcrime" considéré par les fans comme le chef d’œuvre du combo (personnellement, je lui préfère quand même son prédécesseur), le très sophistiqué "Empire" ou encore le génial et plus progressif "Promised Land" sont autant de joyaux dans la discographie du groupe.
Indéniablement, je peux dire que j’ai adoré QUEENSRŸCHE. Oh que oui ! Comment résister à l'époque, à ce groupe si intelligent et tellement novateur dans son approche musicale. QUEENSRŸCHE était ce genre de groupe en avance sur son temps, à la fois classieux et inimitable. J’en étais tellement fan, que je m’étais même procuré cette chaîne avec le pendentif représentant leur symbole : le 'tri-rÿche'. Pendentif que j’arborais fièrement autour du cou. Que je n’arbore bien évidemment plus maintenant, mais que je possède encore.

Depuis, les temps ont changé. QUEENSRŸCHE a déçu ! On ne peut pas dire que les albums sortis depuis "Promised Land" (1994) soient de franches réussites. Même si certains albums possèdent quelques éclairs de génie (je pense notamment à "Tribe" par exemple), ils se situent qualitativement parlant à des années lumière des disques cités ci-dessus, opus qui ont bien sur fait la réputation et la renommée de QUEENSRŸCHE. Une réputation qui permet certainement au groupe aujourd’hui encore, de vendre chacune de leur sortie à des types comme moi. On est fan (aveugle !) ou on ne l’est pas !
Nous éviterons toutefois de parler d’ "Operation Mindcrime II" sorti en 2006, que je n’ai absolument pas digéré et que je considère tout simplement comme l’un des plus mauvais albums du groupe. Un flop tout simplement ! Comme je vous le disais, les choses ont changé, QUEENSRŸCHE n’est plus celui qu’il était mais bel et bien un groupe devenu quelconque. Presque sans âme. J’ajouterais même que sur scène, pour les avoir vus il y a quatre ans en concert au Graspop, ils jouaient pourtant l’intégralité d’ "Operation Mindcrime", la magie n’opère plus.

C’est donc avec une certaine crainte, encore une fois, que j’ai accueilli le nouvel effort du RŸCHE. Un nouvel opus intitulé "American Soldier" et qui n’est autre qu’un concept album. Et s’il y a bien une chose qui n’a pas changé c’est que le groupe aime toujours le conceptuel. Au travers de témoignages recueillis par Geoff Tate auprès de soldats américains, d’anciens combattants, voire même de son père aujourd’hui à la retraite, ayant combattu au Vietnam ou durant la guerre du Golfe, entre autres, "American Soldier" parle ainsi des expériences, des souffrances, des douleurs endurées par ces soldats durant ces différents combats. Il en résulte des leçons à retenir, celles là même qui définiront l’Amérique pour les générations à venir ?

Et pour servir de tels témoignages, QUEENSRŸCHE s’est remis de toute évidence au travail. Car musicalement, il y a du mieux, indiscutablement. Oh ne vous attendez pas à un album de la trempe d’un "Rage For Order" ou d’un "Promised Land" vous risqueriez d’être déçus. Nous en sommes encore loin. Il n’empêche que le groupe nous délivre là un album somme toute correct bien que trop calme dans l'ensemble, pour ne pas dire simplement mou du genou ("Middle Of Hell", "Remember Me", "If I Were King", "Home Again"), la faute à de trop nombreuses pseudo ballades loin d’égaler qualitativement celles qui pouvaient figurer par exemple sur "Promised Land". Par ailleurs, le groupe s’évertue ici aussi à privilégier davantage les ambiances et les arrangements (bruitages, multiples narrations et voix off). Si l’intégration de ces arrangements peut renforcer le réalisme du concept (sur "The Voice" par exemple), elle peut malheureusement aussi desservir le coté musical des compositions comme sur "Unafraid" par exemple (morceau plutôt correct d’ailleurs et où les soli sont de qualité). Les guitares un tantinet agressives ici (pour une fois !) et le refrain chanté par Tate ont en effet tendance à s’effacer au profit de voix off plutôt agaçantes à force. Plutôt navrant !

Heureusement, QUEENSRŸCHE de par des éclairs de génie parvient encore à nous émerveiller. Et c’est fort logiquement que l’on se délectera du génial "A dead Man’s Words", une composition plutôt lente mais absolument splendide, toute en ambiance, où l’on retrouve avec grand bonheur l’inspiration du RŸCHE d’antan. Cela faisait longtemps que le groupe ne nous avait pas pondu une composition d’un tel niveau. Le titre est ingénieux, lancinant, fascinant, hypnotique et où le travail des guitares prend toute son importance. Des guitares qui sonneraient presque par moments comme sur "Rage For Order" (idem pour quelques intonations de Geoff Tate). L’ambiance y est en tout cas irrésistible et le solo au saxophone en fin de morceau est tout simplement jouissif. Du grand art !

Parmi les autres bonnes surprises, on citera bien évidemment le très véloce "Man down !" qui a le mérite de redonner du dynamisme et du « peps » à l’album, le très moderne "Sliver" assez déroutant lors des premières écoutes de par le chant typé « rap » de Tate mais qui au final passe plutôt bien avec un refrain relativement accrocheur. Un bon morceau au final tout comme "The killer" assez moderne et assez Rock (pop ?) dans l’esprit avec encore une fois un très beau travail au niveau des guitares (quelques notes de saxo sont encore à souligner) mais aussi au niveau des percussions.
Le reste de l’album est plutôt en deçà malheureusement et parvient difficilement à nous accrocher l’oreille. Les titres lents sont beaucoup trop nombreux et parfois sans intérêt et ennuyeux à l’image donc de "Middle Of Hell". Enfin, même la ballade "Home Again" sur laquelle Geoff chante en duo avec sa fille de 10 ans relève de la faute de goût tant cette dernière chante plutôt de façon quelconque.

Il n’en reste pas moins que QUEENSRŸCHE réussit avec ce "American Soldier" à redresser la barre après le très décevant "Operation Mindcrime II". Geoff Tate y est assez performant tout comme les musiciens, confirmés certes, mais cette fois relativement inspirés (de très bons soli notamment, jalonnent l'album). Le groupe réussissant par moments à renouer avec son passé (un zeste d'"Empire", un soupçon de "Tribe" et une bonne dose de "Promised Land"). L’ensemble est fouillé, léché, fourmille d’idées et dispose même d’une production très soignée.
Dommage que l’album ne possède pas l’agressivité d’un "Operation Mindcrime", "American Soldier" de par une énergie plus importante et de par des riffs plus percutants et plus marquants, aurait pu être un très bon album. Là, il parvient juste à dépasser la moyenne.

Titre phare de l'album : "A Dead Man’s Words".

A lire aussi en HEAVY METAL par FREDOUILLE :


KING DIAMOND
The Eye (1990)
Le meilleur album de KING DIAMOND? Certainement!




IRON MASK
Black As Death (2011)
Toujours ce qui se fait de mieux dans le genre !


Marquez et partagez




 
   FREDOUILLE

 
  N/A



- Geoff Tate (chant, cor)
- Michael Wilton (guitare)
- Ed Jackson (basse)
- Scott Rockenfield (batterie)


1. Sliver
2. Unafraid
3. Hundred Mile Stare
4. At 30,000 Ft
5. A Dead Man’s Words
6. The Killer
7. Middle Of Hell
8. If I Were King
9. Man Down !
10. Remember Me
11. Home Again
12. The Voice



             



1999 - 2024 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod