Recherche avancée       Liste groupes



      
HARDCORE  |  STUDIO

Commentaires (2)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Membre : Generation Kill

PRO-PAIN - The Truth Hurts (1994)
Par POSSOPO le 13 Novembre 2008          Consultée 2557 fois

Conscient du manque de patate de son premier forfait, PRO-PAIN revient deux ans plus tard en modifiant quelque peu sa recette initiale. Gary Meskil et ses sbires avaient-ils senti le vent souffler ? Probablement, tant le succès médiatique de PANTERA était en train de prendre en boursouflures. Et lorsque la tuerie des tueries, le génial "Burn My Eyes" du nouveau venu MACHINE HEAD débarque sur les étals des marchands, on se dit qu'on a atteint un sommet indépassable. Quinze ans plus tard, on ne peut que confirmer ce qui n'était alors qu'une impression et qui relève aujourd'hui de la vérité historique. Plus fort que MACHINE HEAD, il n'y a pas. Et PRO-PAIN se serait ridiculisé en essayant de jouer sur le même terrain. Alors, après un "Foul Taste Of Freedom" power metal sur les bords, hardcore crossover au centre, voilà un "The Truth Hurts" qui fait mal.

Qui fait mal et qu'il est raté. Et que dire de plus ? Pas grand-chose. Attardons-nous cependant quelques lignes histoire de rester poli sur ce virage 100% hardcore barbu.
Certainement peu ravi de la prestation donnée sur le premier album, Gary Meskil la joue gros et gras… c'est un peu con. Dans un registre hyper-étouffé tendance growl qui a perdu toute notion de dynamique, il subit. Chien enragé qui respecte le dogme le plus extrême, il perd toutes ses chances de séduire des audiences metalliques bien mal à l'aise avec les aboyeurs du hardcore. Et quand ce chant hardcore refuse de laisser parler sa rage humaine et se complaît dans une attitude tout méchant à l'œil vitreux, même les plus grands supporters du mouvement risquent de baisser la tête en signe de dépit. Alors si la guitare suit un parcours similaire à la voix du chauve... Toujours plus lourde, toujours plus grave et fenêtres fermées.

Résultat, la patate a grossi, impossible de discuter cette affirmation. Autre reproche vécu par "Foul Taste Of Freedom" et ici totalement gommé, l'impression d'entre-deux, cette politique qui manquait de rectitude. "The Truth Hurts", un disque de hardcore dur. Terminée la fusion et le vrai faux power groove thrash. Seuls quelques solos sans grand intérêt viennent rappeler les accointances du gang avec les metalleux de tout poil.

Terminée la fusion ?
Si on évite d'évoquer le rap de "Put The Lights Out" servi par un Ice-T à l'époque très impliqué dans BODY COUNT, reste encore une vilaine scorie baptisée "One Man Army". Et là, le brûlot déjà peu convaincant signe son arrêt de mort. Une talkbox grotesque en introduction qui nous précipite un quart de seconde dans l'univers d'AEROSMITH, un saxophone qui fait n'importe quoi, un délire piqué chez les voisins du New Jersey DOG EAT DOG. Pisseux !

Et à part cette parfaite exception venue confirmer la règle dur de l'opus ? Rien, finis les tentatives, la variété, les mélanges, PRO-PAIN s'est recentré sur le cœur de son art, il en extrait une brique inerte. On a beau écouter, écouter, encore et encore, rien ne ressort sinon un ennui mortel et le pire exemple du hardcore, un produit inadmissible, caricatural, vide de tout propos qui ne fera rien pour réconcilier le metal avec son demi-frère turbulent.

Et si, au lieu de martyriser un genre déjà accusé de monolithisme, Gary Meskil and co pensaient plutôt à reformer les CRUMBSUCKERS ?

A lire aussi en HARDCORE par POSSOPO :


ROLLINS BAND
The End Of Silence (1992)
Hardcore




CARNIVORE
Carnivore (1985)
TYPE O NEGATIVE va chez le boucher.


Marquez et partagez




 
   POSSOPO

 
   DEADCOM

 
   (2 chroniques)



- Gary Meskil (chant, basse)
- Dan Richardson (batterie)
- Nick St. Denis (guitare)
- Mike Hollman (guitare)


1. Make War (not Love)
2. Bad Blood
3. The Truth Hurts
4. Put The Lights Out
5. Denial
6. Let Sleeping Dogs Lie
7. One Man Army
8. Down In The Dumps
9. The Beast Is Back
10. Switchblade Knife



             



1999 - 2018 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod