Recherche avancée       Liste groupes



      
BLACK METAL  |  STUDIO

Lexique black metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Membre : Bewitched, Naglfar
 

 Bandcamp (254)

SETHERIAL - Lords Of The Nightrealm (1998)
Par LESOMBRE le 25 Juillet 2008          Consultée 3183 fois

SETHERIAL a un statut un peu à part dans la scène underground : référence peu connue du grand public il est pourtant une autorité du genre, écoutée et respectée. Il est un peu le gardien du dogme de l’orthodoxie Black Metal, une de ces influences silencieuses fréquemment présente dans les remerciements des groupes. Et c’est dans une large mesure au magnifique "Nord..." que SETHERIAL l doit cette reconnaissance, une des pierres angulaires de l’émergence de l’identité métallique suédoise. De cet opus, on n’a pas assez souligné combien il doit au "Storm Of The Light’s Bane" de DISSECTION mais d’une manière moins évidente que SACRAMENTUM ou LORD BELIAL : il s’agissait d’une transformation habile, d’une inspiration quasi masquée qui reprend seulement quelque enchaînements de notes, immédiatement tirés vers une conclusion plus sèche, conférant un côté Raw à leur style. Tendance qui s’est clairement accentuée sur cet album, au point que l’excès a été atteint.

Bien que le côté brutal et sataniste séduise par instant, "Lords Of The Nightrealm" accuse un cruel manque de lisibilité. Si cet album est un peu mieux produit que "Nord...", SETHERIAL a à ce point voilé ses compositions qu’elles en sont devenues moins pénétrables que sur sa première réalisation. Ce qui domine à l’écoute c’est une barrière vibrante et sourde de grattes circulaires. L’expression des instruments est étouffée, les structures manquent de clarté et la confusion trop importante : le jeu se veut apocalyptique mais ça devient parfois tellement le désordre que les guitares se plantent (un solo à la EMPEROR faux sur "Satan’s Realm") ou que le batteur n’arrive pas à suivre ("Shades Over Univers" ; ce côté chaotique est toutefois mieux maîtrisé sur "Enthroned By Dusk And Shadows"). Il y a un côté « too much » dans cette production : quand le groupe sort d’un passage haineux et dense, il se contente souvent d’un mini-break, avant de repartir à fond sur un autre passage ultra-rapide, sans que l’on ait disposé de moments suffisamment aérés pour raccrocher.

Où est passée la musicalité glacée et hiératique de "Nord..." ?
SETHERIAL avait impressionné du monde avec cet opus mais a choisi une voie complètement différente pour la suite ; changement de cap regrettable. Bref, je ne vous fais pas le coup de l’album culte, rituel, brutal, intimiste pour tenter de sauver ce qui peut l’être. "Lords Of The Nightrealm" est très en dessous de son prédécesseur et ne fera le bonheur que de quelques bourrins du Black.

A lire aussi en BLACK METAL par LESOMBRE :


DARK FUNERAL
Vobiscum Satanas (1998)
Le second coup de massue des maîtres suédois

(+ 1 kro-express)



GORGOROTH
Antichrist (1996)
La grande époque du black norvegien

(+ 1 kro-express)

Marquez et partagez




 
   LESOMBRE

 
  N/A



- Lord Mysteriis (guitare)
- Lord Kraath (chant, basse)
- Lord Moloch (batterie)
- Lord Choronzon (chant, guitare)


1. Satan's Realm
2. Shades Over Universe
3. Into Everlasting Fire
4. Summon The Lord With Horns
5. Diabolus Enim
6. Enthroned In Dusk And Shadows
7. Through Sombre Times
8. Lords Of The Nightrealm



             



1999 - 2024 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod