Recherche avancée       Liste groupes



      
BLACK METAL  |  STUDIO

Commentaires (3)
Lexique black metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


SETHERIAL - Endtime Divine (2003)
Par POSSOPO le 20 Août 2003          Consultée 3102 fois

Il est des groupes qui n’intéressent pas grand monde mais dont le patronyme a pourtant quelque chose de familier. SETHERIAL fait partie de ces formations dont les albums peuplent les bacs des disquaires pour terminer leur vie en occasion et que beaucoup ont pu apercevoir dans divers festivals de metal extrême ainsi qu’en première partie de concerts des ténors du black metal.

Son but semble d’une part de soulager les quelques intoxiqués ayant un besoin maladif de brutalité musicale en leur fournissant de nouvelles doses à intervalles réguliers et d’autre part de chasser tous les vilains petits chrétiens de la surface de notre chère planète à grand renfort
de sonorités apocalyptiques. Tout cela est bien gentil mais un peu lassant. MARDUK nous assène les mêmes coups à intervalles réguliers depuis une bonne douzaine d’années et l’effet de surprise est depuis de très nombreuses lunes passé. SETHERIAL ne fait rien de plus que suivre les massifs suédois dans leurs offensives. Les parades à ces funestes attaques sont de plus en plus aisées, émoussant jusqu’au pathétique la férocité de ces hordes autrefois menaçantes.
Ces chevelus peinturlurés n’ont apparemment pas saisi la vanité de ces assauts qui ne troublent plus le sommeil des enfants de chœur de la paroisse de mon quartier.

Je peux paraître un peu dur mais la règle est aussi sévère dans la musique de genre qu’à la cantine du lycée. Les premiers arrivés sont les mieux servis et les suivants doivent se contenter des mauvais morceaux et d’une garniture tiédasse. A moins d’avoir une faim insatiable (ou bien de rajouter quelques épices et d’avoir accès au micro-ondes planqué dans la cuisine), le déjeuner risque de s’avérer un tantinet insipide.

Endtime Divine possède pourtant quelques atouts pour satisfaire les plus affamés parmi lesquels une production musclée (merci, les studios Abyss), des rythmes véloces et une surprenante musicalité.
Cette débauche d’énergie me semble de plus pétrie de sincérité tant les membres de SETHERIAL qui martyrisent leurs instruments et nos conduits auditifs depuis bientôt une décennie doivent se douter que jamais ils ne monteront en grade. Ils font un peu figure de gardiens du temple de l’orthodoxie black metal, prenant leur tâche à cœur et se moquant des notions d’évolution musicale et de progression. Leur propos est autre et leur ligne de conduite a le mérite de l’inflexibilité.

Il est simplement dommage pour eux que d’autres veilleurs comme les cerbères de DARK FUNERAL possèdent une stature plus imposante et des crocs plus acérés pour refouler les curieux de l’autel diabolique, reléguant ainsi cette formation scandinave à l’état de sous-fifre.

Les aventuriers du son en quête de nouveaux territoires d’exploration se tiendront à distance respectable de cet album qui emprunte des sentiers déjà battus et mille fois rebattus.

A lire aussi en BLACK METAL par POSSOPO :


DRUDKH
Blood In Our Wells (2006)
Black metal

(+ 1 kro-express)



DARKESTRAH
The Great Silk Road (2008)
Le + beau des voyages dans les montagnes kyrgyzes


Marquez et partagez




 
   POSSOPO

 
  N/A



- Wrath (chant)
- Mysteriis (batterie)
- Kraath (guitare)
- Zathanel (basse)
- Choronzon (guitare)


1. Crimson Manifestation
2. The Underworld
3. Subterranean
4. ...of Suicide
5. Entity Of Night
6. The Night Of All Nights
7. Endtime Divine
8. Transformation
9. Storms



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod