Recherche avancée       Liste groupes



      
GRINDCORE  |  COMPILATION

Commentaires (2)
Lexique grindcore
L' auteur
Acheter Cet Album
 


2003 Helvete
2004 Shift
2006 Grind Finale

NASUM - Grind Finale (2006)
Par ROOTSPACOROOTS le 1er Mai 2008          Consultée 2639 fois

Radical, adj. : 1/ qui est d’une efficacité certaine.
2/ définitif, total.

Efficace, adj : qui produit l’effet attendu.

Metal Extreme : genre musical le plus violent au monde tant au niveau de la musique, que des paroles ou de l’imagerie et qui m'a fait aimer la viande (définition personnelle, donc…).

Par conséquent s'il est le plus, ou du moins, un des plus, selon la vérité de la Palice il n’y a rien de plus. En ce sens, les termes « définitif" et "totalité» s’appliquent tout comme celui "d’efficacité" puisqu’on est dans une démarche où tout compromis s’évapore au profit du résultat escompté.
Tout ceci est bien joli, mais existe t-il une forme de radicalisme, ou plusieurs ? J’ai mon idée que je vais illustrer par deux exemples relatifs au petit Tonio désireux de faire son coming out auprès de son père, ancien militaire réac.

Exemple 1 :
- Papa
- Oui
- Jsuis gay
- Quoi ! Mais putain qu’est ce qui m’a branlé une vie pareille, entre ta sœur de 16 ans dont j’apprends par convocation auprès de son prof principal qu’elle se fait exploser le four à pain par tous les acnéiques de son bahut, et maintenant mon fils qui m’apprend qu’il aime les boules. Mais merde alors ! Alors d’un côté je risque de me payer une flanquée de petits fils qu’il me faudra le guide du routard pour repérer mes gendres et de l’autre que dalle vu que ça se reproduit pas chez vous. Mais merde casse toi de chez moi ! dehors ! J'te vire ! Putain chérie, va me chercher le fusil !

Exemple 2 :
- Papa
- Oui
- Jsuis gay
- Dehors !

Notons que le responsable de cette chro n’est absolument pas homophobe et que power flower, aime les gens, kikoo, lol ,zyboux, bref : peace and love quoi !

Bref, que nous apprennent ces deux exemples ?
Que tous deux démontrent une situation pour le moins radicale. Ouais, car tous deux sont "efficaces"; le ptit Tonio dans les deux cas se fait virer de chez lui donc du point de vue du père pas de souci, dans les deux cas il jouit d’une "efficacité", donc d’une approche radicale.
Mais ce qui différencie ces deux cas, c'est la nature de la réponse du père.
Dans le premier exemple, le père se lance dans une grande tirade pleine d’humiliation et de ressentiments négatifs alors que dans le deuxième, le géniteur va droit au but en élaborant une approche directe, impassible, presque stoïque, sans énervement, en se complaisant dans un style épuré.

Allez, je vais me mettre à la philo de comptoir et émettre une hypothèse quant à l’attitude de ce père de famille. Tous les sentiments qu’il aurait du montrer dans le deuxième exemple, le pétage de câbles qu’il aurait du avoir ont été supprimés grâce à une catharsis effectuée par l’écoute du « grind final » de NASUM, point !

Imaginez un double CD rempli à ras la gueule de tous les enregistrements hors studio du groupe (à part quatre inédits période inhale/exhale que le batteur Anders n’a pu retrouver) : inédits, reprises de NAPALM DEATH, CARCASS, DISHARGE, bonus japonais…
En ce qui me concerne, j’ai connu ce groupe avec cette compilation et putain le claque ! Toute la vie du groupe est disséquée, que ce soit dans le magnifique digibook, ou surtout en musique retraçant la riche épopée de NASUM sur 152 morceaux (c’est du grind, n’oublions pas) où les différentes périodes du groupe sont décelables par le son des diverses productions.
Et quelle épopée ! On retrouve des titres (66) issus de l’époque où Mieszko et Anders (les 2 membres originels) ne s’occupaient que de la guitare et de la basse, le chant étant laissé à Rickard le premier batteur; des titres où seuls Mieszko et Anders jouaient dans le groupe pour finir sur les chefs d’œuvres où Mieszko nous assène ses vocaux hystériquo-haineux et incisifs et de ses riffs aliénants ; et où Anders maltraite ses fûts et éructe de sa grosse voix proche de la trisomie pour notre plus grand plaisir.
Pour les vilains garnements qui ne connaîtraient pas ce géant du grind, procurez-vous cette galette, il y aura bien une période du groupe qui vous fera baver et vous taper la tête contre le mur. NASUM est le digne successeur de NAPALM DEATH, un des rares groupes à avoir su domestiquer le grind pour en faire une musique construite, « variée » sans dénaturer son esprit originel à savoir d’être le genre le plus extrême au monde. NASUM fait dans la brutalité, la violence, la folie pure mais avec un son clair, puissant et monstrueux, des compos travaillées qui font toute la différence avec des groupes comme MORTICIAN ou LAST DAYS OF HUMANITY.
La musique de NASUM est "radicale" et les ralentissements de tempo sont prétexte à faire naître un groove jouissif pour repartir sur un déchaînement digne des sujets à Parkinson sous acide. NASUM est un bulldozeur destiné à vous annihiler le cerveau pour faire sombrer dans une folie incurable, vous empêchant de garder le cul posé sur votre fauteuil lors de l’écoute de ces brûlots de grindcore lorgnant tantôt vers le death, le crust, le punk, le hardcore ou le death.

Tragédie que la mort de son leader Mieszko dans ce tsunami Thaïlandais en 2004, Grind Final est une projet commencé par le chanteur/guitariste et achevé par son vieux compère Anders, qui clôt la carrière du groupe comme elle avait commencé, dans la folie et la brutalité.

A lire aussi en GRINDCORE par ROOTSPACOROOTS :


HAEMORRHAGE
Morgue Sweet Home (2002)
Carcass sait faire de beaux rejetons




ANAL CUNT
Defenders Of The Hate (2001)
Exhutoire crétiniste


Marquez et partagez




 
   ROOTSPACOROOTS

 
  N/A



Non disponible


1. Blind World
2. Think
3. Scarecrows
4. No Time To Waste
5. Total Destruction
6. Between The Walls
7. Left In A Dream
8. Uneventful Occupation
9. Reasons?
10. Disforest
11. Self Vilification
12. Red Tape Suckers
13. Re-create The System
14. Rens
15. Hurt
16. Corpse Flesh Genitals *
17. Sawder
18. A Look At Society
19. Fucking Murder!
20. Black Visions (scarecrows Ii)
21. Escape
22. See The Shit (with Your Own Eyes)
23. Restrained From The Truth
24. No Chance
25. My Fear
26. Fur
27. A Game Played By Society
28. It's All About The Information
29. Smile When You're Sead
30. Blindfolded (by The Media)
31. Erased
32. Warfuck
33. No Chance (extended Noise-remix Version) *
34. Cut To Fit
35. Forcefed Opinion
36. Domedagen
37. Left In A Dream
38. Distortion & Disinformation
39. Stalemate (napalm Death Cover)
40. Bag
41. Revolution
42. What's 'life'?
43. Think
44. Verklighetsflykt
45. Face Obliteration
46. Enough!
47. Dom Styr Våra Liv (mob 47 Cover)
48. Industrislaven
49. Löpandebandsprincipen
50. Cut To Fit
51. Fantasibilder
52. Distortion & Disinformation
53. Brinn
54. Krigets Skörd
55. Mer Rens
56. Ditt Öde
57. Ingenting Att Ha!
58. Revolution
59. Den Mörka Tiden
60. Forcefed Opinion
61. Domedagen
62. Dolt Under Ytan
63. I Helvetet
64. Skithus
65. Söndermald
66. Revolution Ii
67. World In Turmoil
68. The Final Confrontation (scarecrows Iii)
69. The Dream
70. Zombie Society
71. Sheer Horror
72. Awake
73. En Värld Utan Hopp
74. End
75. As Time Goes By…
76. Our Revolution
77. Masqureade
78. Ripped
79. Rage
80. Law & Order?
81. Rise
82. Killed By Your Greed
83. Silent Sanguinary Soil
84. Evacuate The Earth
85. The Black Illusions
86. Disgrace
87. No Paradise For The Damned
88. A Change In Your Mind
89. Dreamland
90. Last
- Cd2
91. Dis Sucks
92. The Leak
93. Eviscerated (by The Fiend)
94. Shambler
95. Lack Of Ammunition
96. The Machines
97. Låt Inte Asen Styra Ditt Liv
98. Going Nowhere
99. Generation Ex
100. The Soil Bleeds Black
101. Hail The Chaos!
102. Fuck The System
103. The Spiral Goes Down
104. Shortcut To Extinction
105. Vows
106. Hate Division
107. Visions Of War (discharge Cover)
108. Bullshit Tradition (drop Dead Cover)
109. Device (s.o.b. Cover)
110. The Real (refused Cover)
111. Rio De San Atlanta, Manitoba (propagandhi Cover)
112. …and You Were Blind To What Lay Beyond The Horizon
113. Stolen Pride
114. Silent
115. Losing Faith
116. I Decline! *
117. Naive Ignorant Fucks! *
118. Obstacle *
119. The Political Structure Is Not What It Seems In Th
120. A Bloodbath Displayed
121. God-slave America *
122. Supernova *
123. Shafted *
124. S.o.c.i.e.t.y. (hall Of The Dead) *
125. Tools Of The Trade (carcass Cover)
126. Fear
127. Krossa
128. In Praise Of Folly
129. Peace?
130. Falska Tankar
131. Godmorgon, Idiotjävel
132. Understand: You Are Deluded
133. Fear Of The China Syndrome
134. Suicide
135. X Marks The Spot
136. The Flames Of The Truth
137. Sticks And Stones
138. Dead Mirror
139. Helvete
140. A Civil Critique *
141. Damned Nation *
142. A Dead Generation *
143. Divine Intervention *
144. Fury *
145. The Unfathomable Situation *
146. Unchallenged Hate (napalm Death Cover) *
147. Dltd
148. Gravar
149. Ingenting *
150. Until The Board Breaks *
151. Downwards *
152. Stealth Politics *



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod