Recherche avancée       Liste groupes



      
GRIND/DEATH  |  STUDIO

Commentaires (3)
Lexique grindcore
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

 Myspace Officiel Du Groupe (141)
 Site Officiel Du Groupe (149)

MUMAKIL - Customized Warfare (2006)
Par ROOTSPACOROOTS le 18 Novembre 2007          Consultée 3716 fois

"Bon les enfants asseyez-vous! Tonton Roots Paco Roots va vous raconter une histoire!
- Ouais une histoire!
- Oui! Une histoire sur mon premier contact avec Mumakil, un groupe de Grind Suisse formé par des membres de Nostromo et de Knut avec le chanteur de Stumpfucking.
- Super on peut bouffer de la viande en même temps?
- Si vous voulez!
- Super!!!!!!!!!!!!!!!!
- Bon, c'était fin Octobre, je devais me rendre à un concert pour voir avant tout Benighted pour la 3 ème fois. J'avais repéré que sur le fly étaient adjoints 2 groupes: Mumakil et Blockheads.
- Ouah!!!
- Au début je pensais que Benighted serait en tête d'affiche mais j'appris bien vite que non et pour tout vous dire ce fut une déception!
- Ooooh! Tiens prends du steak!
- Merci! Mais en tant que Warrior Manowarien, je me ressaisis et entrais dans la salle.
Benighted comme prévu commença à jouer et bien, même très bien, tellement bien que pendant les pogos je me suis explosé la tête sur l'ampli! Aïe! mais en tant que fan de joey deMaio je n'eus pas mal (les 2 pintes de bière aidant).
- Vive la bière!
- Ta gueule, j'ai pas fini! Puis vint la fin de Benighted. Nous allâmes donc, moi et mes potes nous raffraichir le cerveau dehors. Mais ne voilà pas qu'un violent bruit se fit entendre, quelque chose de brutal et de joussif à la fois! Ni une ni deux et même ni trois nous nous précipitâmes dans la salle où Mumakil attaquait ses balances et là que voit-on au milieu de la scène, mon grand amour: imaginer une barbe de 20 cm d'épaisseur, un corps d'1m70 pour à peu près 130Kg en train de growler comme un porc et commencer le concert par un : "bonjour on est Mumakil, on vient de Genève" avec une voix toute mignonne! Puis après, une des plus grosses claques de ma vie dans la gueule mais passons car ce dont je vais vous parler maintenant c'est de l'album que j'ai acheté juste après le concert!
- Oh oui l'album!!!!!!
- Et ben je dirais sans hésiter que ce disque est un monument car il possède toutes les qualités d'un grand disque de grindcore: de l'intensité, de la variété (et déjà on pourrait s'arrêter là parce que cumuler ces deux choses parfaitement est loin d'être aisé), de l'énergie, de la brutalité, de la folie pure, de la personnalité et de l'originalité. Car en effet là ou bon nombre de groupe de grind se sont noyés dans une mixture de barbak inaudible, Mumakil, lui, a écouté grands frères Napalm et Nasum en cherchant à faire évoluer cette scène dans une forme plus audible, ce qui ne fait pas de mal même si j'aime également m'envoyer un petit Last days of humanity de temps à autre. Mais là, comment dire on est face à un groupe de grind ultra-novateur qui sait passer d'un groove jouissif à une boucherie...jouissive aussi.
Parlons des riffs qui en plus d'être parfaitement audibles vous accrochent sur votre étau dès la première écoute, notamment grâce à leur originalité et leur variéte encore une fois: des riffs grinds, des riffs Death, des riffs punk/hardore...et puis la batterie nom d'un steak, LA BATTERIE! Ces accélérations destructrices, ces multiples changements de tempos parfaitement incorporés à la Napalm new school(donc divins). Merde tiens c'est beau et puis le chant, Oh là là je m'emporte tellement rien que d'y penser qu'il se passe des choses indécentes dans mon calbute. Du chant death ultra-compact, du criard, du growl de cochon déboucheur de chiottes (écoutez-le donc pousser ces gruick gruick), tout il maîtrise tout l'individu! Les samples tirés de Sin city et d'autres ne font absolument pas tâche, au contraire, ils permettent de souffler un peu et d'apporter une touche de fun supplémentaire car le grind c'est ça aussi: le fun!!
En bref si vous êtes fans de Napalm Death et Nasum et de tout ceux qui font évoluer le Grind, courrez acheter ce disque dans la boucherie la plus proche mais attention boucherie classe, hein! Du Grind, du Death, Du punk/Hardcore, du groove tout y est ABSOLUMENT TOUT!
- Ouaaaaah! Mais comment ça se fait qu'il n'y a pas de titres et pas de paroles?
- Mais on s'en branle des titres on sait pas lire de toute façon et les paroles on s'en pète les coquilles Saint Jacques nom d'une charolaise: on comprend rien de toute façon dans ce style, donc arrête de me faire chier, finis ta viande que ça coule de partout et va buy ce fucking disque!!!!!!!! Pour les bouffeurs de fondus!!!!!
- Pour les bouffeurs de fondus!!!!!!!

PS: juste un truc la production est peut-être un tout petit peu trop propre et aurait gagné à être un chouia plus crade mais juste un chouia! je fais mon chieur hein? M'en fout car en live Mumak a un son des plus monumentaux!

A lire aussi en GRINDCORE par ROOTSPACOROOTS :


ANAL CUNT
Defenders Of The Hate (2001)
Exhutoire crétiniste




HAEMORRHAGE
Morgue Sweet Home (2002)
Carcass sait faire de beaux rejetons


Marquez et partagez




 
   ROOTSPACOROOTS

 
  N/A



- Jéjé (guitariste)
- Taverne (basse)
- Thomas (cochon)
- Seb (batterie)


1. Pas De Tître ça Sert à Rien



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod