Recherche avancée       Liste groupes



      
DEATH METAL  |  STUDIO

Commentaires (3)
Lexique death metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Membre : Therion

DISMEMBER - Dismember (2008)
Par POWERSYLV le 6 Mars 2008          Consultée 4889 fois
Quand on auto-intitule un album, ce n’est en général pas pour rien mais ça veut aussi signifier des choses contradictoires. D’un côté, il s’agit pour le combo en question d’affirmer (ou de réaffirmer) le temps d’un disque ce qu’est la base de sa musique (cas d’école : le dernier AFTER FOREVER), une façon aussi de récapituler sous son meilleur jour son identité musicale. Pour d’autres, c’est simplement parce qu’ils avaient pas d’idée pour appeler leur premier album (KISS, IRON MAIDEN). Enfin, certains y trouvent le moyen efficace de marquer un nouveau départ ou une réorientation musicale (METALLICA, MOTLEY CRUE). Dans la cas de DISMEMBER, il semble que l’explication soit plutôt la première pour cet album intitulé … Dismember, nouvelle livraison chez Regain Records.

A moins que cela ne soit pour marquer un nouveau départ pour le groupe. En effet, c’est au printemps 2007 que Fred Estby, le batteur de toujours et compositeur décide de laisser tomber son bébé musical pour se consacrer aux vrais (de bébés). Coup dur pour les suédois qui recrutent alors un nouveau frappeur en la personne de Thomas Daun. C’est également l’arrivée d’un bassiste à plein temps, Tobias Christiansson, qui peut ainsi libérer les 2 guitaristes David Blomqvist et Martin Persson qui vont pouvoir s’exciter à 100% sur des riffs bien gras. Pas comme sur le précédent où ils avaient aussi en charge les parties de basse.

Pas de quartier et encore moins d’intro : « Death Conquers All » balance la purée direct avec du pur DISMEMBER. Quelle joie de retrouver les grognements de Matti Kärki, ces riffs incisifs qui ne font pas dans la dentelle mais qui ne demandent qu’à vous tronçonner le cortex, cette frappe dynamique et basique bien death/thrash du nouveau Thomas dont le jeu s’adapte à merveille au death primaire des suédois. D’ailleurs ce break suivi d’un solo de furieux est carrément excellent. Et comme d’habitude chez DISMEMBER, y en a plein d’autres au long de l’album. Ca frappe bien aussi sur d’autres morceaux de bravoure comme « Legion » et son cri monstrueux (putain c’est bon), « Dark Depths » qui pilonne le tout. « Europa Burns » montre une autre facette de la musique du gang : quand celle-ci se fait plus lourde et massive. Le paroxysme de trouve au niveau du titre « No Honor In Death » : bien écrasant et ténébreux avec Matti qui lance un anathème depuis la profondeur des abysses infernaux. Sans oublier quelques ambiances et atmosphères glauques pour mettre en confiance l’auditeur avant le cataclysme (le dernier titre « Black Sun »).

On peut même trouver sur ce disque des moments carrément « heavy metal » : le final du titre « Under A Bloodred Sky » possède des guitares (et même une basse !) que ne renierait pas IRON MAIDEN. Idem pour ce « Tide Of Blood » qui lorgne vers ARCH ENEMY (non, Mike Amott n’est pas sur ce disque) ou le solo de « To End It All ». Les passages bien thrashy sont également présents, jugez-en par ce « The Hills Have Eyes » au tempo bien senti : comment se retenir de headbanger lorsqu’on entend un truc pareil ? Pareil pour « Combat Fatigue » qui possède vers la fin une accélération carrément bandante.

Enregistré aux Studios B.A.S. avec le producteur Nico Elgstrand (ENTOMBED, KRUX, MERCILESS …), les Démembrés bénéficient une fois encore de ce gros son bien profond et organique dont je suis particulièrement friand. Alors évidemment il existe plus original mais quand c’est bon comme ça, pourquoi vouloir faire autre chose … après tout, DISMEMBER reconnaîtra les siens. Et hop, voilà encore un bon album bien excitant que les 5 death-metalleux peuvent ajouter à leur tableau de chasse. Que ces bon parfois de se dire que ça ne change pas. Une valeur sûre.

« Death Conquers All » et « Europa Burns » sont en écoute sur le MySpace du groupe (voir ci-dessous).

Site Internet :
http://www.dismember.se

MySpace :
http://www.myspace.com/dismemberpromo




Marquez et partagez




 
   POWERSYLV

 
  N/A



- Matti Kärki (chant)
- David Blomqvist (guitare)
- Martin Persson (guitare)
- Tobias Christiansson (basse)
- Thomas Daun (batterie)


1. Death Conquers All
2. Europa Burns
3. Under A Bloodred Sky
4. The Hills Have Eyes
5. Legion
6. Tide Of Blood
7. Combat Fatigue
8. No Honor In Death
9. To End It All
10. Dark Depth
11. Black Sun



             



1999 - 2014 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod