Recherche avancée       Liste groupes



      
HEAVY SPEED  |  STUDIO

Commentaires (1)
Lexique heavy metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Membre : Sonata Arctica
 

 Site Officiel (485)

MEHIDA - Blood And Water (2007)
Par FIGHTFIREWITHFIRE le 19 Décembre 2007          Consultée 4729 fois

Encore un groupe de speed metal mélodique diront les plus sévères…
Pourtant cet album attisera à coup sûr la curiosité de nombreux amateurs de ce genre, genre qui semble faire un peu de surplace depuis quelques années et dont seuls des groupes comme SONATA ARCTICA, entité du génial Tony Kakko, parviennent à repousser encore les limites.
Et de SONATA ARCTICA il en est justement question ici puisque MEHIDA se trouve être le projet du talentueux claviériste Mikko Harkin qui avait quitté ses joyeux compères à la recherche de plus de liberté créatrice.
Il aura ainsi fallu quatre années au finlandais pour recruter une fine équipe composée notamment du guitariste Jani Stefanovic (ESSENCE OF SORROW, DIVINEFIRE), du bassiste Jarno Raitio (camarade de Harkin au sein de WINGDOM), et du vocaliste, Thomas Vikström (CANDLEMASS, THERION).

A la première écoute, pas de grande surprise, on se trouve ici en présence d’un pur album de speed/heavy "à la finlandaise" avec une ribambelle de riffs saccadés pas vraiment originaux et une batterie au son très sec. On reste globalement dans un rythme mid-tempo avec quelques titres plus speed et une ballade. Niveau production, on séjourne également dans une tradition finlandaise, c’est à dire que l’on frise la perfection sonore, chaque instrument claque avec force et la clarté est au rendez-vous. Du coup, c’est presque trop parfait et l’on est pas loin de la fameuse "aseptisation" désignée par certains comme responsable du manque de spontanéité et de personnalité sonore des groupes modernes.

Du côté purement musical, MEHIDA délivre des titres aux allures simples et directes, parsemées de mélodies efficaces et d’envolées de clavier qui évoquent sans surprise les premiers opus de SONATA ARCTICA par leur touché si "Harkinien". Cependant, derrière cette apparence de simplicité se cachent des compositions aux structures plus complexes qu’il n’y paraît avec de nombreux breaks rythmiques. Le clavier tient un rôle primordial et donne le ton et la couleur de chaque titre dont les refrains souvent transcendants dévoilent déjà une certaine marque de fabrique personnelle. La basse, sans être incroyablement technique, tient parfaitement son rôle et appuie avec conviction le propos général.
Mais surtout la masse de travail fournie par le groupe est indéniable et les arrangements et orchestrations, notamment sur les refrains, sont d’excellente facture.
Le plus impressionnant réside dans ce très réussi mariage des lignes vocales avec les claviers qui viennent réellement sublimer le travail de Thomas Vikström.
On salue d’ailleurs la performance du chanteur, très inspiré et imprimant une réelle personnalité vocale à cet album, avec une légère influence du sieur Kotipelto.
(A écouter notamment pour s’apercevoir du talent du bonhomme la très belle ballade "A Letter From Home" ou le titre suivant "Dry Bones" au refrain magnifique ).
Harkin est donc toujours aussi talentueux et véloce derrière son clavier, se permettant même quelques expérimentations électroniques très intéressantes et une outro avec chant féminin plutôt originale.
Il faudra à peine deux écoutes pour réaliser que cet album est un peu plus qu’un simple produit speed metal de plus et qu’il mérite qu’on y prête attention.

Niveau émotions musicales enfin, MEHIDA est un groupe à écouter si vous recherchez un certain mélange d’énergie et de mélancolie. Il semble en effet éveiller par ses arrangements fameux tantôt des impressions de profondes rêveries tantôt des sentiments de force ou d’espoir (en gros, on ne tombe jamais dans le mièvre). Une sorte de puissance "sophistiquée", rehaussée d’un "je ne sais quoi" de nostalgie grâce à l’apport du clavier qui rendent cet album attachant.

Alors on n’est certes pas en présence d’un album révolutionnaire mais c’est une réelle bonne surprise pour une première sortie, révélant un combo aux qualités indéniables, notamment s’agissant du travail de composition et dont la musique tient ses promesses en nous offrant de très beaux moments. L’expérience et le talent additionnés de chacun de ses membres nous donnent le droit d’espérer le meilleur pour ce jeune groupe. A suivre donc…

A lire aussi en HEAVY METAL par FIGHTFIREWITHFIRE :


METALLICA
Français Pour Une Nuit (2009)
Metallica populus que nimus

(+ 2 kros-express)



TAROT
Spell Of Iron Mmxi (2011)
De sacrés atouts dans ce jeu


Marquez et partagez




 
   FIGHTFIREWITHFIRE

 
  N/A



- Thomas Vikstrom (chant)
- Jani Stefanovic (guitare)
- Markus Niemispelto (batterie)
- Jarno Raitio (basse)
- Mikko Harkin (claviers)


1. Unchanging
2. Wings Of Dove
3. Burning Earth
4. Multitude
5. Stronghold
6. Guilty
7. A Letter From Home
8. Dry Bones
9. Lost Ones
10. Grace
11. End Of The World



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod